La loi sur la nationalité marocaine change, la connaissance d’une langue est obligatoire

2 février 2023 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les parlementaires ont adopté à l’unanimité une proposition de loi sur le Code de la nationalité marocaine, qui implique la connaissance de la langue amazighe comme critère pour l’obtention de la nationalité.

La proposition de loi a été présentée par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, selon lequel cette loi est en ligne avec la constitution marocaine, qui consacre le caractère officiel de l’amazigh. Le ministre a également noté que la connaissance de la langue amazighe, ainsi que de l’arabe, ne doit pas être exigée uniquement pour l’obtention de la nationalité.

À lire : L’octroi de la nationalité marocaine bientôt conditionné à la maîtrise du tamazight

Les conditions de naturalisation telles que décrites par le Dahir comprennent désormais une connaissance adéquate des langues arabe et amazighe, ou de l’une d’entre elles. Ce nouveau critère est considéré, a affirmé le ministre, comme un pas en avant pour la reconnaissance et la promotion de la langue et de la culture amazighes au Maroc.

Sujets associés : Amazigh - Lois - Istiqlal - Abdellatif Ouahbi - Ministère de la Justice et des Libertés

Aller plus loin

Nationalité marocaine : le demandeur doit parler arabe ou l’amazigh

La Chambre des représentants vient d’adopter une proposition de loi portant sur le Code de la nationalité marocaine. Cette nouvelle loi fixe les conditions que doit remplir...

Étrangers mariés à des Marocaines et nationalité : vers l’égalité des droits ?

Le groupe du Mouvement populaire (MP, opposition) livre un nouveau plaidoyer en faveur de la naturalisation des étrangers mariés à des Marocaines. Jusqu’à ce jour, l’article 10...

MRE : l’envie de parler l’arabe, malgré les moqueries de sa famille

De nombreux enfants issus de l’immigration au Québec, comprennent la langue de leurs parents, mais sont incapables de la parler. C’est le cas de Hind Obad, d’origine marocaine,...

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Abdellatif Ouahbi accusé par les salafistes d’atteinte à l’islam

La réforme du Code de la famille passe mal chez les salafistes. Prêcheurs et imams de mosquées sont en colère contre le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi.

Qu’est ce qui explique l’augmentation des divorces au Maroc ?

Les cas de divorce se sont envolés ces deux dernières années au Maroc. Rien qu’en 2021, près de 27 000 divorces ont été enregistrés. Pour le ministre de la Justice, cela s’explique par une prise de conscience des couples sur la nécessité de mettre fin...

Maroc : moins de français dans les administrations

Les Marocains souffrent de la prédominance de la langue française dans les transactions informatiques des administrations marocaines. Tel est le constat fait par le groupe parlementaire du Rassemblement national des Indépendants (RNI), qui appelle la...

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député...

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Le Groupe Barid Al-Maghrib promeut la langue amazighe

Le Groupe Barid Al-Maghrib entend intégrer la langue amazighe dans ses services. Dans ce sens, il a signé une convention de partenariat avec l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM).

Le Congrès mondial amazigh en colère contre Aziz Akhannouch

Le Congrès mondial amazigh reproche à Aziz Akhannouch d’exploiter l’identité amazighe comme une façade folklorique pour marquer des points politiques pour son parti et à son gouvernement de cautionner la violation des lois marocaines.

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.