La femme marocaine s’impose de plus en plus

25 février 2023 - 23h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Plus de la moitié des Marocains (65 %) considèrent que la femme peut occuper des postes à responsabilité. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée par le Baromètre arabe.

Au Maroc, la perception de la femme dans la société change. D’après les conclusions de l’enquête du Baromètre arabe sur les capacités de la femme dans le domaine privé, de l’emploi et de la gestion publique ainsi que sur la perception de la société sur le sujet, 35 % des sondés pensent que la femme n’a pas sa place dans l’action politique et la gestion des affaires publiques contre 49 % en 2018. Autre avancée notable : 46 % des Marocains interrogés en 2022 pensent que l’homme doit décider et avoir le dernier mot au sein de la famille contre 52 % en 2018.

À lire : Pour 41% des hommes marocains, les femmes n’ont pas droit au travail

Sur la question de la transmission de la nationalité par la femme, 57 % des sondés estiment que la femme marocaine mariée à un étranger a tout à fait le droit de transmettre sa nationalité marocaine à ses enfants. Côté éducation, un Marocain sur quatre pense toujours que l’enseignement supérieur est plus important pour les hommes que pour les femmes et 25 % des Marocains estiment qu’aller à l’université n’a aucun intérêt pour les filles.

Sujets associés : Emploi - Enquête - Femme marocaine - Nationalité marocaine

Aller plus loin

Pour 41% des hommes marocains, les femmes n’ont pas droit au travail

Malgré les efforts du Maroc concernant l’inclusion des femmes sur le marché du travail, le secteur est toujours confronté à des difficultés liées au genre. 41 % des hommes...

Trois Marocaines parmi les femmes les plus puissantes du monde arabe

Le nouveau classement des femmes arabes les plus puissantes a été publié récemment par le magazine américain Forbes. Trois Marocaines font partie de cette liste.

Six Marocaines parmi les femmes d’exception en Afrique

Le nouveau classement des 110 femmes d’exception en Afrique pour l’année 2022 a été publié lundi par le magazine « The New Africa ». Six Marocaines font partie de cette liste.

Maroc : une pétition en ligne contre les viols de femmes sur les lieux de travail

120 femmes travaillant dans des fabriques de textiles au Maroc ont révélé avoir été violées par leurs responsables hiérarchiques. Une réalité effrayante pour des millions...

Ces articles devraient vous intéresser :

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Les Marocains partiront à la retraite plus tard

Le Maroc s’est engagé dans la voie de réforme de son système de retraite visant à rétablir l’équilibre financier des régimes. Et l’une des principales dispositions du nouveau texte est le relèvement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans. La...

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Pourquoi les Marocaines sont interdites de séjour dans les hôtels ?

Malgré l’inexistence d’une loi, les femmes marocaines seules sont toujours interdites de séjour dans les hôtels du royaume. Le député de l’USFP, Moulay Mehdi Al Fatmi, appelle le gouvernement à mettre fin à cette pratique discriminatoire.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.