« Le Maroc peut gagner la Coupe d’Afrique »

2 novembre 2023 - 08h00 - Sport - Ecrit par : A.P

Ancien directeur de l’Académie Mohammed VI de football et ancien directeur technique national de la Fédération royale marocaine de football, Nasser Larguet revient sur le potentiel de ce centre de formation qui a produit de grands talents comme Nayef Aguerd ou Azzedine Ounahi. Selon lui, le Maroc a toutes les chances de remporter la coupe d’Afrique des nations Côte d’Ivoire 2023.

Dans un entretien à Matin TV, Nasser Larguet affirme que l’Académie Mohammed VI a contribué à l’épopée des Lions de l’Atlas lors de la coupe du monde 2022 au Qatar. « C’était un bonheur de voir notre équipe nationale arriver à ce niveau-là… Voir cette coupe du monde faire découvrir au monde entier que le football existe au Maroc avec beaucoup de qualité, ça nous fait rembobiner un peu l’histoire pour nous dire que cette Académie a pu participer à cet élan national avec quatre joueurs après seulement quelques années d’existence, dont trois titulaires et un joueur par ligne, et cela les gens ne le relèvent pas. Il y a Youssef En-Nesyri en tant qu’attaquant, Azzedine Ounahi, milieu de terrain, Nayef Aguerd, défenseur, et Mohamed Réda Tagnaouti, gardien de but… Au Maroc, il y a du potentiel, des possibilités pour développer encore plus de joueurs », a-t-il déclaré.

À lire : Le parcours historique des Lions de l’Atlas booste les candidatures à l’académie Mohammed VI

À 12 ans Nayef Aguerd, lauréat de l’Académie Mohammed VI, « avait une qualité technique qui m’a frappé dès le départ. C’est un garçon qui était capable de jouer à 50-60 mètres avec une superbe précision et un pied gauche en plus, ce qui est très élégant. Je me suis dit ce garçon a une bonne technique. Je l’ai recruté pour ça. […] C’est lui qui s’est inventé comme défenseur parce que je l’ai recruté comme numéro 10 », explique Nasser. Contrairement à Aguerd, Azzedine Ounahi qui jouait à Miro Foot à Casablanca, a été recruté à 10 ans dans l’annexe de l’Académie à Casablanca. « Il était atypique effectivement. C’était un joueur d’instinct, d’inspiration. Il avait une technique de forte qualité. Il aimait le ballon. Il aimait dribler et il aimait jouer. On l’a pris pour cette fraîcheur. […] Je crois beaucoup en lui, parce qu’il a beaucoup de talent. Il l’a montré en Coupe du monde », a poursuivi l’ancien DTN de la Fédération marocaine.

À lire : Nasser Larguet révèle les secrets de la création de l’Académie Mohammed VI

L’actuel DTN de la Fédération saoudienne de football dit être prêt à servir à nouveau le Maroc si on fait appel à lui. « Je suis un homme de challenge et de défi. Si demain mon pays, le Maroc, a de nouveaux défis et qu’il a besoin de mes compétences et […] me fait appel pour quelque chose de bien précis et quelque chose de constructif, bien sûr je serai là ». Nasser Larguet a en outre mis en avant la qualité des Lions de l’Atlas, par rapport aux équipes européennes. « Quand vous prenez par exemple Youssef En-Nesyri qui joue à Séville et qui joue la Coupe d’Europe, Achraf Hakimi qui joue au Paris Saint-Germain et qui a gagné des championnats… Quand vous mettez ça dans la balance, il n’y a pas de différence. Après, ce qui fait vraiment la différence, c’est toujours l’entraîneur », fait-il observer, soulignant que « Walid Regragui aujourd’hui a construit quelque chose d’exceptionnel ».

À lire : L’Académie Mohammed VI : pépinière des futurs Lions de l’Atlas

Cette équipe marocaine, demi-finaliste du Mondial 2022 et qui a déjà participé à plusieurs coupes d’Afrique, a les capacités pour remporter la prochaine coupe d’Afrique en Côte d’Ivoire, estime Nasser Larguet. « Que les joueurs rentrent toujours avec cette faim, de dire qu’on est capable de démontrer qu’on n’a pas été en demi-finale par hasard. On est arrivé par notre expérience, par nos qualités, par notre savoir-faire. On a montré que le Maroc avait un savoir-faire, car il y a des joueurs qui ont été formés au pays. On parle des binationaux qui sont très présents, mais il y a quand même une ossature : Bounou a commencé le foot ici au Wydad, vous avez aussi Aguerd devant lui, puis Ounahi… l’épine dorsale, c’est un savoir-faire marocain ! Pour la Coupe d’Afrique, si on ne prend pas la grosse tête, on a les capacités pour le faire. On a deux joueurs par poste qui jouent dans des championnats majeurs, qui gagnent des titres. Pour moi, c’est tout à fait faisable ! », a-t-il conclu.

Sujets associés : Football - Coupe d’Afrique des Nations (CAN) - Académie Mohammed VI de football - Nacer Larguet - Nayef Aguerd - Azzedine Ounahi

Aller plus loin

Nasser Larguet révèle les secrets de la création de l’Académie Mohammed VI

Le Marocain Nasser Larguet, ancien directeur technique national (DTN) du Maroc, et occupant le même poste en Arabie Saoudite depuis mai 2022 après son départ de l’Olympique de...

Le parcours historique des Lions de l’Atlas booste les candidatures à l’académie Mohammed VI

Des anciens pensionnaires de l’académie Mohammed VI de football (AMF) ont aussi contribué à la percée de l’équipe du Maroc à la coupe du monde. Cette contribution produit...

Académie Mohammed VI, un vivier de qualité au service du football marocain

Pensée et inaugurée en 2009 par le roi Mohammed VI, l’académie Mohammed VI (AMF) est devenue, au fil des ans, un vivier de qualité au service du football marocain, mais aussi du...

L’Académie Mohammed VI : pépinière des futurs Lions de l’Atlas

L’Académie Mohammed VI est aujourd’hui un centre de formation de référence continentale et régionale pour les jeunes qui désirent faire carrière dans le football.

Ces articles devraient vous intéresser :

Adil Ramzi dénonce la fin de carrière de Mohamed Ihattaren

Adil Ramzi, l’entraîneur marocain qui a dirigé Mohamed Ihattaren au sein de l’équipe jeune du PSV Eindhoven, est profondément triste de voir la fin de carrière précoce du jeune joueur de 21 ans.

Le PSG pulvérise l’OM avec un Achraf Hakimi étincelant

Avec un Achraf Hakimi étincelant, le PSG n’a pas eu du mal à se défaire de l’Olympique de Marseille (4-0) dimanche soir au Parc des Princes pour le compte de la 6ᵉ journée de Ligue 1.

Chelsea prête à brader Hakim Ziyech

Le feuilleton pour le transfert de Hakim Ziyech pourrait bientôt prendre fin. Pour faciliter son départ, Chelsea est prête à baisser le prix demandé jusqu’ici et qui semblait un frein pour le Milan AC.

Hafid Derradji accuse la CAF de corruption à cause du Maroc

Le commentateur sportif algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, affirme que la Confédération africaine de football (CAF) a attribué l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025 au Maroc et n’hésite pas à accuser l’organisation de...

Coupe du monde féminine : voici les primes pour chaque équipe

La FIFA a annoncé une augmentation significative de la dotation globale pour la Coupe du monde féminine de football qui se déroulera du 20 juillet au 20 août. Le montant total distribué s’élèvera à 152 millions de dollars (141,8 millions d’euros), soit...

L’AC Milan se positionne sur Azzedine Ounahi

La liste des prétendants d’Azzedine Ounahi s’élargit. Outre Naples, Leeds, l’OM, Barcelone et Almeria, l’AC Milan manifeste également de l’intérêt pour l’international marocain.

Appel à boycotter le maillot du Maroc (Puma)

Alors que le Maroc entame la coupe du monde demain mercredi 23 novembre, le BDS Maroc (Boycott désinvestissement et sanctions) appelle les fans marocains à boycotter le maillot Puma des Lions de l’Atlas.

Mondial 2022 : un 3ᵉ match amical pour les Lions de l’Atlas  ?

À quelques semaines du mondial, l’équipe marocaine de football pourrait disputer un match amical aux Émirats arabes unis, dans le cadre de sa préparation à la compétition.

Le premier but du Maroc face à la Belgique attribué à Romain Saiss

Le but qui a permis aux Lions de l’Atlas d’ouvrir le score contre les Diables rouges de la Belgique n’a pas été accordé à Abdelhamid Sabiri, mais à son coéquipier Romain Saiss.

PSG - Real Sociedad : les notes d’Achraf Hakimi par la presse sportive

Le Paris Saint-Germain a affronté la Real Sociedad, s’imposant avec difficulté sur le score de 2-0. Une victoire qui permet au club parisien de prendre une option sérieuse sur la qualification pour les quarts de finale. Voyons en détail la performance...