Maroc : policiers et gendarmes sur le terrain pour faire respecter le couvre-feu

10 avril 2021 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le gouvernement marocain attache du prix au respect du couvre-feu instauré durant le mois de ramadan et des autres mesures sanitaires édictées afin de freiner la propagation du coronavirus et de ses variants dans le royaume. Les services de sécurité ont ainsi reçu des consignes fermes.

La police et la gendarmerie royale ont été instruites à l’effet de faire respecter les mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 10 mai prochain et le couvre-feu nocturne pendant le mois de Ramaddan, rapporte Al Massae. D’ores et déjà, les services de sécurité sont déployés sur le terrain ce week-end. Ils procèdent au renforcement des barrages aux entrées et aux sorties des villes. Les déplacements des citoyens seront ainsi contrôlés. Obligation leur est faite de détenir une autorisation exceptionnelle de déplacement.

Les responsables des gares routières et les conducteurs des grands taxis et des autocars ont reçu les mêmes instructions. Ils doivent, eux aussi, faire respecter les restrictions sanitaires. Mobilisés, les agents de police leur viendront en appui. Toute personne qui se rendrait dans une autre ville du royaume sans disposer de l’autorisation exceptionnelle de déplacement sera verbalisée.

Le gouvernement a pris ces mesures fortes afin d’éviter que la situation de 2020 ne se reproduise. Le Maroc était confronté à une flambée des cas de contamination au coronavirus au lendemain de l’Aïd Al-adha. La maîtrise de la situation épidémiologique mettrait le royaume à l’abri d’une troisième vague de Covid-19.

Sujets associés : Ramadan 2024 - Santé - Conseil de gouvernement - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Abdellatif Hammouchi ordonne une enquête après une agression

Un homme a accusé sur les réseaux sociaux des policiers travaillant au service de police de Casablanca, de l’avoir agressé physiquement. Une déclaration grave qui a poussé le...

Ramadan 2021 : Le gouvernement s’explique sur le couvre-feu

Le couvre-feu nocturne instauré pendant le mois sacré du Ramadan vise à parer à une deuxième vague de transmission communautaire du Covid-19, a indiqué le gouvernement...

Les Marocains se rebellent contre le couvre-feu

Depuis le début du ramadan, les forces de l’ordre assistent régulièrement à la violation du couvre-feu instauré dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus....

Le chanteur Slimane interdit d’entrer au Maroc

Le chanteur Slimane, qui ces dernières semaines est à cheval entre Dubaï et Marrakech, pour la sortie prochaine de son nouvel album, s’est vue refuser l’accès au Maroc. Le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici le montant de la zakat al fitr

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Ramadan 2023 : la durée de la journée de jeûne selon les pays

Le premier jour du ramadan correspond au 23 mars au Maroc et dans de nombreux pays à travers le monde. Les heures de jeûne durant ce mois sacré pour les musulmans varient d’un pays à l’autre.

Officiel : voici la date du début du ramadan en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer le début du mois de ramadan en France, selon des critères adoptés en 2013.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Maroc : le gouvernement va devoir se serrer la ceinture

Aziz Akhannouch appelle les membres de son gouvernement à rationaliser les dépenses de leurs départements respectifs. Cette orientation intervient à l’occasion de la finalisation du projet de loi de finances 2023.

Maroc : remaniement imminent pour le gouvernement ?

Au Maroc, Aziz Akhannouch s’apprêterait à remanier le gouvernement. Qui sont les ministres concernés par ce réajustement ?

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Zineb Redouani rassure sur son état de santé

Blessée lors de la finale de la Coupe d’Afrique Féminine 2022, jouée le 23 juillet dernier, Zineb Redouani inquiétait pour son état de santé. Elle se veut aujourd’hui rassurante.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.