Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

23 février 2021 - 14h00 - Economie - Ecrit par : P. A

Selon le Haut-commissariat au plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a connu une hausse de 0,1 % à fin janvier par rapport au mois précédent. Cela s’explique par la stagnation de l’indice des produits alimentaires et la hausse de 0,2 % des produits non alimentaires.

Entre décembre 2020 et janvier 2021, les hausses des prix des produits alimentaires ont touché les « Poissons et fruits de mer » (2,1 %), les « Huiles et graisses » (1,5 %) et les « Eaux minérales, boissons rafraichissantes, jus de fruits et de légumes » (0,3 %). Quant aux « Légumes », « Fruits » et « viandes », leurs prix ont respectivement diminué de 1,0 % et de 0,6 %. En ce qui concerne les produits non alimentaires, les prix des « Tabacs » ont connu une hausse de 2,3 % et ceux des « Carburants », une hausse de 2,5 %.

Les augmentations les plus élevées ont été enregistrées à Kénitra (0,7 %), Safi (0,6 %), Tétouan et Errachidia (0,4 %), Meknès (0,3 %), Casablanca et Tanger (0,2 %). Des baisses des prix ont été notées à Dakhla (−0,6 %), Laâyoune (−0,5 %), Guelmim et Beni-Mellal (−0,4 %).

Au cours du mois de janvier 2021, l’indice des prix à la consommation a stagné par rapport à la même période de l’année précédente. Cette situation découle de la baisse de l’indice des produits alimentaires de 0,8 % et de la hausse de celui des produits non alimentaires de 0,6 %, avec une variation de baisse de 0,4 % pour les « Loisirs et culture » à une hausse de 1,7 % pour l’« Enseignement ».

L’indicateur d’inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte des produits à prix volatiles et des produits à tarifs publics, aurait enregistré au cours du mois de janvier 2021, une hausse de 0,2 % par rapport au mois de décembre 2020 et de 0,4 % par rapport au mois de janvier 2020.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prix - Haut Commissariat au Plan (HCP) - Consommation

Aller plus loin

Maroc : l’indice des prix à la consommation a augmenté en novembre

0,2 %, c’est l’augmentation qu’a connue l’indice des prix à la consommation (IPC) au Maroc, en novembre dernier, comparativement à la même période de l’année 2019. L’annonce a...

Carburants : le marché noir règne en maître au Maroc

Le marché noir de carburant règne en maître au Maroc au point d’inquiéter les propriétaires des stations-service. Face aux pratiques anticoncurrentielles, ils invitent le...

Maroc : qu’en est-il des prix à la consommation au mois de janvier ?

L’indice des produits alimentaires a connu une légère baisse de 0,4 % entre décembre 2019 et janvier 2020.

Le confinement bouleverse les habitudes de consommation

Confinement oblige, les Marocains s’habituent désormais à faire leurs courses en ligne, et à se passer de l’achat des biens et services non essentiels. Que deviendront ces...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Appel à lutter contre la mendicité au Maroc

Le niveau de pauvreté et de vulnérabilité n’a pas baissé au Maroc. En 2022, il est revenu à celui enregistré en 2014, selon une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) publiée en octobre dernier. Une situation qui contribue à la hausse de la mendicité...

Vieillissement démographique au Maroc : les chiffres inquiétants du HCP

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a publié l’édition 2023 des indicateurs sociaux du Maroc. Il en ressort que le vieillissement de la population est une réalité indéniable.

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Maroc : faire du thé à la menthe coûtera plus cher

Les prix du thé vert sont restés stables au Maroc, malgré la volatilité des cours internationaux des matières premières. Mais jusqu’à quand cette stabilité sera-t-elle maintenue ?

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.