Le Maroc va augmenter sa production d’orange Navel pour concurrencer l’Espagne

26 janvier 2022 - 10h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le Maroc a annoncé qu’il augmentera cette saison la production de l’orange Navel pour concurrencer celle produite en Espagne.

« La production de cette variété d’orange joue un rôle économique et social important dans la région de Berkane et Nador, près de Melilla, car elle crée de l’emploi et des revenus à de nombreux ménages », fait savoir Le360. L’orange Navel présente plusieurs avantages dont notamment une récolte précoce et un rendement élevé, explique Ahmed Al Amrani, agronome en service à l’Office régional de développement agricole, précisant que cette variété est très appréciée des consommateurs du monde entier pour son goût et ses qualités nutritionnelles.

À lire : 2 millions de tonnes d’oranges produites par le Maroc

Malgré les conditions météorologiques défavorables, le Maroc prévoit de produire pour la campagne 2021-2022, 159 000 tonnes d’oranges Navel, précise la même source, indiquant que la production d’agrumes devrait atteindre un volume d’environ 460 000 tonnes, soit une augmentation de 10 % par rapport à la saison précédente, selon les données de la Direction régionale de l’agriculture.

À lire : Agrumes : le Maroc veut augmenter ses exportations vers le Royaume-Uni

La production d’agrumes a un « impact très positif sur l’économie locale et nationale », elle représente 23 % de la valeur totale de la production végétale et génère plus de 2,8 millions de jours de travail par an dans les fermes et les installations de conditionnement. Dans la région de Berkane, la production d’agrumes est passée de 18 à 22 tonnes par hectare au cours de la campagne 2020-2021. Une performance à mettre à l’actif des autorités et des agriculteurs.

Sujets associés : Espagne - Agriculture

Aller plus loin

Agrumes : le Maroc veut augmenter ses exportations vers le Royaume-Uni

Le Maroc souhaite augmenter ses exportations d’agrumes de 15 à 20 % au cours de cette saison qui s’annonce. Selon la Fédération marocaine interprofessionnelle des agrumes (Maroc...

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

2 millions de tonnes d’oranges produites par le Maroc

Le Maroc va atteindre une production d’oranges de deux millions de tonnes, soit une augmentation de 6,7% par rapport à l’année dernière.

Les oranges, un luxe pour les Marocains

Le prix des oranges a monté en flèche à Casablanca, s’établissant à 25 dirhams le kilo, alors qu’il se vendait entre 5 et 7 dirhams le kilo il y a quelques mois. Cette hausse...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la construction de nouvelles stations de dessalement dans certaines zones agricoles.

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans un contexte climatique tendu.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Sécheresse au Maroc : appel à arrêter la culture de l’avocat et de la pastèque

En cette période de sécheresse sévère et de risque de stress hydrique au Maroc, le mouvement Maroc environnement 2050 demande « l’arrêt immédiat » de la culture de certains fruits comme l’avocat et la pastèque qui assèchent les nappes phréatiques.

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...