Maroc : la quarantaine dans les hôtels inefficace, des clusters enregistrés

3 juillet 2021 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

La quarantaine imposée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) ou aux touristes étrangers venant des pays classés dans la liste B s’est avérée inefficace. En cause, plusieurs dysfonctionnements enregistrés. Des clusters ont été même découverts dans des hôtels.

Des établissements hôteliers qui accueillent les MRE et les touristes en provenance des pays classés dans la liste B se sont transformés en foyers épidémiques actifs, fait savoir Assabah. Plusieurs voyageurs ont été testés positifs au Covid-19 après une quarantaine de 10 jours. Pourtant, ils avaient présenté un test PCR de moins de 48 heures à l’embarquement.

À lire : Des cas de contaminations parmi les voyageurs de la liste B

Cette situation s’explique par les dysfonctionnements liés à la mise en quarantaine dans certains hôtels. Il a été constaté que des touristes notamment ceux issus de certains pays du Golfe quittent leur chambre ou reçoivent des invités sans aucun respect du protocole sanitaire mis en place. Les restaurants de certains de ces établissements hôteliers grouillent de monde, et les mesures de prévention sanitaire et de distanciation physique sont foulées au pied. Des fêtes sont même organisées à des heures tardives.

Pour montrer l’étendue du désordre qui s’installe dans des hôtels dédiés à la quarantaine, le journal arabophone parle d’une MRE en provenance d’un pays du Golfe qui avait posté sur les réseaux sociaux une vidéo. Dans cette vidéo, on voit ses déplacements dans la ville en compagnie de son enfant. Une femme en provenance d’Arabie saoudite a d’ailleurs déploré la situation. Elle se demande si la quarantaine est utile. Fort de ces constats, bon nombre de MRE ont demandé aux autorités compétentes de les autoriser à observer la quarantaine de 10 jours dans leur famille.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : paiement obligatoire des frais de confinement pour les voyageurs de la liste B

Le paiement des 10 jours de confinement en hôtel est désormais obligatoire pour les voyageurs arrivant d’un pays de la liste B au Maroc. C’est ce qu’il convient de retenir après...

Des cas de contaminations parmi les voyageurs de la liste B

Plusieurs cas d’infections au Covid-19 ont été détectés dans le rang des Marocains en provenance des pays du Proche-Orient ou du Golfe, placés en quarantaine de 10 jours selon...

Des MRE totalement vaccinés de la liste B maintenus en quarantaine

L’entrée en vigueur des nouvelles mises à jour de la liste B demandant la suppression de la quarantaine pour les voyageurs en provenance de ces pays, est diversement appréciée...

Une faveur accordée aux MRE issus des pays de la liste B

Les MRE en provenance des pays de la liste B n’ont plus besoin d’une autorisation préalable pour entrer au Maroc. Cette annonce a été faite par le ministère des Affaires...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.