Le Maroc envisage de rationner l’eau

16 février 2022 - 23h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Pour faire face à la problématique de la pénurie en eau, les autorités envisagent de recourir, dans les tout prochains jours, à une fourniture programmée d’eau potable dans les régions. Une réelle menace sur les foyers marocains.

Cette option serait fortement envisagée et des réunions se multiplient entre l’exécutif et les autorités locales, fait savoir le quotidien Assabah, selon lequel l’objectif est d’anticiper et de mettre en place un plan d’urgence permettant de réduire sensiblement le gaspillage de l’eau, voire de rationner sa consommation.

A lire  : Marrakech rationne l’eau

Ainsi, la fourniture de l’eau potable dans les grandes villes pourrait ainsi être limitée durant la journée, avec une suspension durant la nuit pendant une période non encore déterminée. Ce scénario, ajoute la même source, devient de plus en plus probable au regard des dernières perspectives concernant la pluviométrie.

Selon les chiffres officiels, le Maroc connait un déficit pluviométrique évalué à plus de 53 %, se traduisant par une moyenne de 38,8 mm entre le 1ᵉʳ septembre 2021 et le 31 janvier 2022. À la même période un an auparavant, le pays s’était déjà vu arroser de quelque 106,8 mm de pluie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Eau - Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement

Aller plus loin

Maroc : une commission mise en place pour la gestion de l’approvisionnement en eau potable

La question liée à la gestion de l’approvisionnement en eau potable a fait l’objet d’une réunion présidée par le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch.

Le Maroc compte construire une vingtaine de stations de dessalement d’eau de mer

Face à la demande croissante en eau et à sa rareté dans certaines régions, le Maroc a eu recours au dessalement de l’eau de mer. Plusieurs projets ont été initiés à cet effet...

Marrakech rationne l’eau

Les habitants de la région de Marrakech devront désormais respecter une série de mesures prises pour rationaliser les ressources en eau. Les autorités régionales souhaitent...

La région d’Agadir manque d’eau

La région du grand Agadir montrerait des signes d’une pénurie d’eau. Les principaux barrages alimentant la région affichent des taux de remplissage historiquement bas.

Ces articles devraient vous intéresser :

Une belle innovation sauve des villages marocains des pénuries d’eau

Au Maroc, la mise en œuvre d’un projet novateur permet aux villages situés dans le sud-ouest du pays de s’approvisionner en eau potable. De quoi amoindrir voire mettre fin à une difficulté majeure des populations qui souffrent chaque année des pénuries...

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Ultimatum pour Veolia au Maroc après la fusion avec Suez

Au Maroc, Veolia, géant français de l’eau et de la gestion des déchets, est dans de sales draps. À l’origine de ses ennuis, la cession de la Lyonnaise des eaux de Casablanca (Lydec), ex-filiale marocaine de Suez chargée de la distribution d’eau et...

Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation de 42 % du volume des projets d’infrastructures pour un montant total de 64...

Maroc : bonne nouvelle pour les amateurs de hammams

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a instruit les gouverneurs des régions et les préfets des préfectures et provinces du royaume pour que soit revue la décision de fermeture des hammams et des stations de lavage de voitures en fonction de...

Dessalement de l’eau : le Maroc lance la construction de trois stations cette année

Afin de faire face à la pénurie d’eau potable, le Maroc prévoit de construire, cette année, trois nouvelles stations de dessalement de l’eau. L’objectif est d’atteindre une production d’un milliard de mètres cubes d’ici à 2030.

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la construction de nouvelles stations de dessalement dans certaines zones agricoles.

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.