Le Maroc envisage de rationner l’eau

16 février 2022 - 23h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Pour faire face à la problématique de la pénurie en eau, les autorités envisagent de recourir, dans les tout prochains jours, à une fourniture programmée d’eau potable dans les régions. Une réelle menace sur les foyers marocains.

Cette option serait fortement envisagée et des réunions se multiplient entre l’exécutif et les autorités locales, fait savoir le quotidien Assabah, selon lequel l’objectif est d’anticiper et de mettre en place un plan d’urgence permettant de réduire sensiblement le gaspillage de l’eau, voire de rationner sa consommation.

A lire  : Marrakech rationne l’eau

Ainsi, la fourniture de l’eau potable dans les grandes villes pourrait ainsi être limitée durant la journée, avec une suspension durant la nuit pendant une période non encore déterminée. Ce scénario, ajoute la même source, devient de plus en plus probable au regard des dernières perspectives concernant la pluviométrie.

Selon les chiffres officiels, le Maroc connait un déficit pluviométrique évalué à plus de 53 %, se traduisant par une moyenne de 38,8 mm entre le 1ᵉʳ septembre 2021 et le 31 janvier 2022. À la même période un an auparavant, le pays s’était déjà vu arroser de quelque 106,8 mm de pluie.

Sujets associés : Eau - Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : de gros moyens pour remédier à la pénurie d’eau

Les choses se précisent pour la réalisation de la plus grande station de dessalement de l’eau de mer à Casablanca. C’est du moins l’assurance donnée par le ministre de l’Équipement,...

La région d’Agadir manque d’eau

La région du grand Agadir montrerait des signes d’une pénurie d’eau. Les principaux barrages alimentant la région affichent des taux de remplissage historiquement...

Casablanca menacée d’une pénurie d’eau

Casablanca est menacée d’une pénurie d’eau, selon le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka. Le barrage Al Massira, principal pourvoyeur en eau de la ville, est presque à...

Maroc : une commission mise en place pour la gestion de l’approvisionnement en eau potable

La question liée à la gestion de l’approvisionnement en eau potable a fait l’objet d’une réunion présidée par le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch.

Nous vous recommandons

Eau

L’eau Aïn Ifrane ne trouve pas encore de repreneur

Le groupe Castel est activement à la recherche d’un repreneur pour la marque d’eau Aïn Ifrane, sans succès pour l’instant. Les discussions avec des opérateurs locaux et internationaux via une banque d’affaires n’ont visiblement pas encore...

Le Maroc construit deux stations de dessalement d’eau de mer grâce à l’Espagne

Le Maroc pourra construire deux stations de dessalement d’eau de mer dans les villes Assa Zag et Moulay Brahim. Ceci grâce à un prêt approuvé par le gouvernement espagnol.

De la technologie espagnole pour irriguer la région d’Agadir

Le Maroc vient d’acquérir des équipements hydrauliques auprès d’Hidroconta, société espagnole basée à Murcie, pour irriguer près de 5 000 hectares de terres.

Une étude internationale se penche sur la qualité des eaux souterraines marocaines

La fragilité de l’équilibre en eau dans le sud-est marocain, une région déjà en situation de stress hydrique, a fait l’objet d’une étude publiée dans le journal international « Water ».

L’eau Aïn Ifrane est à vendre

Le groupe français Castel, spécialisé dans la fabrication et la commercialisation de bières et boissons gazeuses en Afrique, envisage de céder ses marques d’eau africaines, dont la Marocaine Aïn Ifrane.

Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement

Plusieurs barrages seront construits dans le nord du Maroc

Le Maroc veut renforcer ses ouvrages hydrauliques situés dans la région Nord. À cet effet, il est prévu la construction de petits barrages et lacs collinaires pour une enveloppe budgétaire global 317 millions de...

Maroc : baisse du taux de remplissage des barrages

Les retenues des principaux barrages nationaux ont atteint un taux nettement inférieur à celui enregistré en 2019. Selon les chiffres publiés par le ministère de l’Équipement du transport de la logistique et de l’eau, ce taux de remplissage est estimé à...

Maroc : l’État paie les factures d’eau et d’électricité de 75 % des Marocains

Le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rebbah, a déclaré mardi, que les factures d’eau et d’électricité de 75 % des Marocains, dans la fourchette des première et deuxième tranches de consommation, sont prises en charge par...

Incendies dans les palmeraies à Errachidia et à Tanger

Plusieurs incendies ont été signalés dimanche dans des palmeraies de Ksar Jdid à Aoufous, dans la province d’Errachidia, plus précisément, au niveau de la région du Draa-Tafilalet et dans les forêts à Tanger. Les pompiers sont à pied d’œuvre pour éviter leur...

Gaz : Predator Oil & Gas à l’assaut du projet FSRU au Maroc

Déjà actif dans le secteur gazier au Maroc avec une licence d’exploitation obtenue en mars 2019, le Britannique Predator Oil & Gas se lance dans un nouveau projet d’envergure.