Marrakech rationne l’eau

29 janvier 2022 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les habitants de la région de Marrakech devront désormais respecter une série de mesures prises pour rationaliser les ressources en eau. Les autorités régionales souhaitent pallier à la pénurie d’eau.

Ce plan d’urgence vise à préserver des ressources qui se font de plus en plus rares, quelle qu’en soit leur provenance : réseau de distribution, comme nappes phréatiques, indique un arrêté du wali de la région, Karim Kassi-Lahlou, pris le 26 janvier dernier.

Ainsi, a été interdit dans la région :
– Le lavage des véhicules hors des lieux dédiés à cet effet, à savoir les stations de service, avec le recours, autant que possible, aux techniques peu consommatrices d’eau ;
– Le lavage des chaussées, des rues et des devantures sauf pour un usage à vocation sanitaire ;
– L’irrigation des stades et des espaces verts publics ou privés en journée ;
– Le remplissage des piscines particulières ou publiques plus qu’une fois par an avec l’obligation d’équiper les piscines d’un système de recyclage ;
– L’exploitation, sans autorisation préalable, des puits et des trous.
– Tout utilisateur de puits ou de trous doit s’équiper par des compteurs.

A lire : Pénurie d’eau : la soif menace plusieurs régions du Maroc

Le même document indique par ailleurs que les établissements publics et semi-publics sont invités à élaborer un audit de la consommation d’eau avant fin mars 2022 et un plan de travail pour rationaliser l’usage des ressources en eau. Ces derniers peuvent demander l’aide des régies de distribution comme celle de l’ONEE, a-t-il souligné, précisant que les établissements industriels et touristiques sont aussi concernés par la mesure.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Eau

Aller plus loin

Pénurie d’eau : la soif menace plusieurs régions du Maroc

Malgré la menace de la pénurie d’eau qui pourrait toucher cette année encore plusieurs régions marocaines, le gouvernement tarde à trouver des solutions. Le problème est...

Casablanca menacée d’une pénurie d’eau

Casablanca est menacée d’une pénurie d’eau, selon le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka. Le barrage Al Massira, principal pourvoyeur en eau de la ville, est...

Maroc : des camions-citernes pour parer à la pénurie d’eau

Le ministère marocain de l’Intérieur a activé le programme d’urgence d’approvisionnement en eau potable par camions citernes au titre de l’année 2021. La canicule et la pénurie...

Maroc : les problèmes de la pénurie d’eau, un véritable casse-tête

Le Maroc est confronté à un phénomène de pénurie d’eau. Pour tenter de régler cette problématique, le royaume devra adapter ses réponses aux changements climatiques.

Ces articles devraient vous intéresser :

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Maroc : des coupures d’eau envisagées

Alors que le Maroc subit actuellement sa sixième année de sécheresse consécutive, le gouvernement envisage de prendre des décisions radicales pour rationaliser l’eau potable.

Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce mardi

Face à la rareté des pluies, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois ordonné l’accomplissement de prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines.

Maroc : le hammam, un plaisir de plus en plus cher

Face à la sécheresse, les autorités marocaines ont décidé de frapper fort. Depuis le mois dernier, les stations de lavage et les bains, traditionnels et modernes, sont contraints de fermer trois jours par semaine. Une décision qui fait grincer des...

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

La production de voitures électriques «  assèche  » le Maroc

La production des métaux nécessaires à la fabrication des batteries ou moteurs des voitures électriques exige beaucoup d’eau. Une ressource qui se raréfie de jour en jour dans des pays comme le Maroc, déjà frappé par une sécheresse sévère.

Dessalement de l’eau : le Maroc lance la construction de trois stations cette année

Afin de faire face à la pénurie d’eau potable, le Maroc prévoit de construire, cette année, trois nouvelles stations de dessalement de l’eau. L’objectif est d’atteindre une production d’un milliard de mètres cubes d’ici à 2030.

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.