Marrakech rationne l’eau

29 janvier 2022 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les habitants de la région de Marrakech devront désormais respecter une série de mesures prises pour rationaliser les ressources en eau. Les autorités régionales souhaitent pallier à la pénurie d’eau.

Ce plan d’urgence vise à préserver des ressources qui se font de plus en plus rares, quelle qu’en soit leur provenance : réseau de distribution, comme nappes phréatiques, indique un arrêté du wali de la région, Karim Kassi-Lahlou, pris le 26 janvier dernier.

Ainsi, a été interdit dans la région :
– Le lavage des véhicules hors des lieux dédiés à cet effet, à savoir les stations de service, avec le recours, autant que possible, aux techniques peu consommatrices d’eau ;
– Le lavage des chaussées, des rues et des devantures sauf pour un usage à vocation sanitaire ;
– L’irrigation des stades et des espaces verts publics ou privés en journée ;
– Le remplissage des piscines particulières ou publiques plus qu’une fois par an avec l’obligation d’équiper les piscines d’un système de recyclage ;
– L’exploitation, sans autorisation préalable, des puits et des trous.
– Tout utilisateur de puits ou de trous doit s’équiper par des compteurs.

A lire : Pénurie d’eau : la soif menace plusieurs régions du Maroc

Le même document indique par ailleurs que les établissements publics et semi-publics sont invités à élaborer un audit de la consommation d’eau avant fin mars 2022 et un plan de travail pour rationaliser l’usage des ressources en eau. Ces derniers peuvent demander l’aide des régies de distribution comme celle de l’ONEE, a-t-il souligné, précisant que les établissements industriels et touristiques sont aussi concernés par la mesure.

Sujets associés : Marrakech - Eau

Aller plus loin

Casablanca menacée d’une pénurie d’eau

Casablanca est menacée d’une pénurie d’eau, selon le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka. Le barrage Al Massira, principal pourvoyeur en eau de la ville, est...

Maroc : des camions-citernes pour parer à la pénurie d’eau

Le ministère marocain de l’Intérieur a activé le programme d’urgence d’approvisionnement en eau potable par camions citernes au titre de l’année 2021. La canicule et la pénurie...

Le Maroc sérieusement menacé par la pénurie d’eau

L’Institut international de la gestion de l’eau vient d’intégrer le Maroc dans sa liste noire des pays menacés par la pénurie d’eau.

Maroc : les problèmes de la pénurie d’eau, un véritable casse-tête

Le Maroc est confronté à un phénomène de pénurie d’eau. Pour tenter de régler cette problématique, le royaume devra adapter ses réponses aux changements climatiques.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’eau Aïn Ifrane ne trouve pas encore de repreneur

Le groupe Castel est activement à la recherche d’un repreneur pour la marque d’eau Aïn Ifrane, sans succès pour l’instant. Les discussions avec des opérateurs locaux et internationaux via une banque d’affaires n’ont visiblement pas encore abouti.

Plusieurs barrages seront construits dans le nord du Maroc

Le Maroc veut renforcer ses ouvrages hydrauliques situés dans la région Nord. À cet effet, il est prévu la construction de petits barrages et lacs collinaires pour une enveloppe budgétaire global 317 millions de DH.

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Face à la crise de l’eau, le Maroc prend des mesures urgentes

Le déficit en eau potable préoccupe le ministre de l’Équipement et de l’Eau, qui a présidé en fin de semaine dernière la réunion du Comité national chargé du suivi de la situation de l’eau.

Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.