Le Maroc laisse le choix aux parents pour la rentrée scolaire

24 août 2020 - 10h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Au Maroc, le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a décidé de l’adoption de l’enseignement à distance comme modèle pédagogique au début de l’année scolaire 2020-2021, tous cycles et niveaux confondus, dans l’ensemble des établissements publics et privés ainsi que dans les écoles des missions étrangères. La reprise des cours est prévue pour le 7 septembre.

L’enseignement en présentiel sera assuré pour les élèves dont les parents optent pour ce modèle, indique le ministère dans un communiqué, précisant qu’un mécanisme sera établi pour permettre aux familles de faire un tel choix. Selon les explications du ministère, cette décision se justifie par la situation épidémiologique inquiétante du Maroc marquée par une augmentation sensible des cas de contamination et du nombre de cas critiques et de décès.

Dans le souci de préserver la santé et la sécurité des élèves, des cadres pédagogiques et administratifs, ce département s’engage à réunir les conditions appropriées en prévision de la rentrée, en instaurant un protocole sanitaire strict prenant en compte les mesures préventives prises par les autorités sanitaires. Il s’agit notamment du port obligatoire des masques à partir de la cinquième année du primaire, le lavage régulier des mains, le respect de la distanciation physique par la réduction du nombre d’élèves en classes, la désinfection des différentes structures et dépendances scolaires, fait savoir la même source.

Il a relevé que dans le cadre des mesures proactives visant à lutter contre la propagation de la pandémie de Covid19, un plan intégré 2020 a été élaboré selon l’évolution de la situation épidémiologique, ajoutant que le modèle pédagogique pourrait, à tout moment de la prochaine année scolaire, faire l’objet d’adaptation au niveau local, provincial ou régional à la lumière de l’évolution de cette situation, et ce, en coordination avec les autorités locales et sanitaires.

Le ministère a par ailleurs décidé du report sine die de l’examen régional unifié de la première année du baccalauréat, initialement programmé les 4 et 5 septembre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education

Aller plus loin

Les élèves marocains retourneront-ils à l’école ?

Le ministère de l’Éducation nationale s’active pour que la rentrée scolaire 2020-2021 se passe dans de bonnes conditions. Et pour y arriver, Said Amzazi a annoncé dimanche, que...

La rentrée scolaire est reportée dans les écoles françaises au Maroc

Les autorités marocaines ont décidé de reporter au lundi 7 septembre le retour des élèves dans les établissements d’enseignement français au Maroc, fait savoir l’ambassade de...

Maroc : en plein Covid-19, des élèves entassés dans une salle de classe

La publication de la photo d’une classe surpeuplée sans la prise en compte des mesures de distanciation le jour de la rentrée scolaire au Maroc a mis la toile en ébullition. Le...

Maroc : la rentrée universitaire maintenue malgré le coronavirus

Les étudiants sont désormais fixés sur leur sort. La rentrée universitaire est annoncée pour la mi-octobre.

Ces articles devraient vous intéresser :

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

La chanteuse Mariem Hussein au cœur d’une nouvelle polémique

Des internautes marocains se sont indignés des propos de la chanteuse et actrice marocaine Mariem Hussein sur l’éducation sexuelle.