Le Maroc retrouve le sourire avec une forte croissance du tourisme

7 juin 2023 - 07h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le secteur du tourisme au Maroc affiche une embellie à fin avril 2023, selon les derniers chiffres publiés par l’Observatoire du tourisme, se rapprochant du record d’avant la pandémie en 2019.

Les arrivées et les recettes voyages ont connu une hausse très importante par rapport à 2019, en dépit de la légère baisse enregistrée au niveau des nuitées dans les hôtels classés. Courant ce mois d’avril 2023, 1,1 million de touristes ont visité le royaume, ce qui représente une augmentation de 90 % par rapport au même mois de l’année dernière, due à une hausse de l’arrivée des touristes étrangers en séjour – TES (91 %) et des Marocains résidant à l’étranger – MRE (90 %). Cette croissance des arrivées de touristes en avril représente également une hausse de 4 % par rapport à avril 2019, soit une diminution de 5 % pour les TES et une augmentation de 19 % pour les MRE.

À lire : Les chiffres qui confirment l’embellie du tourisme marocain

Les arrivées de touristes espagnols, britanniques et italiens ont augmenté respectivement de 35 %, 13 % et 4 % par rapport à avril 2019. En revanche, les arrivées de touristes allemands, hollandais et belges ont enregistré des baisses respectives de 33 %, 26 % et 34 %. L’Observatoire du tourisme note aussi une augmentation de 121 % des nuitées dans les établissements d’hébergement touristique classés par rapport à avril 2022, représentant une hausse de 122 % pour les touristes non-résidents et de 116 % pour les résidents. Par rapport à avril 2019, le nombre de nuitées a chuté de 22 %, soit une baisse de 15 % pour les non-résidents et de 37 % pour les résidents.

À lire : Le tourisme marocain retrouve son dynamisme en 2023 avec l’arrivée de 2,9 millions de visiteurs

Au cours du mois d’avril 2023, des baisses ont été également enregistrées en termes de visites des principales destinations touristiques comme Marrakech (−7 %), Agadir (−26 %), Casablanca (−40 %), Tanger (−21 %), Fès (−31 %) et Rabat (−37 %) par rapport à avril 2019. Toutefois, les recettes voyages des non-résidents ont atteint 7,1 milliards de dirhams contre 6,5 milliards de dirhams en 2019, soit une hausse de 10 %.

À lire : Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

À noter qu’une enveloppe budgétaire de plus de 6 milliards de dirhams a été prévue pour la mise en œuvre de la nouvelle feuille de route stratégique du secteur du tourisme 2023-2026, dont l’objectif est d’attirer 17,5 millions de touristes au Maroc et de créer 200 000 emplois (directs et indirects) à l’horizon 2026. En clair, repositionner le tourisme comme un secteur clé dans l’économie nationale à travers le développement de 9 filières thématiques et 5 filières transverses, et promouvoir davantage la destination Maroc à l’international.

Sujets associés : Tourisme - Observatoire du Tourisme (Maroc)

Aller plus loin

Embellie du tourisme marocain grâce aux MRE

Au Maroc, le tourisme a connu une forte embellie en juin et juillet grâce notamment à l’afflux des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Mais la sortie de crise n’est pas pour...

Le Maroc surpasse les moyennes mondiales de reprise touristique

Le secteur du tourisme au Maroc a montré une certaine résilience en 2022, avec un total de 11 millions de visiteurs, représentant une reprise de 84 % par rapport à 2019, avant...

Tourisme au Maroc : après le séisme, le rebond ?

Le séisme dévastateur qui a frappé la région de Marrakech le 8 septembre, a sans doute affecté le secteur du tourisme du royaume qui prévoyait des recettes record d’ici la fin...

La stratégie du Maroc pour booster le tourisme interne

L’embellie du tourisme se confirme pour le Maroc. Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, expose sa stratégie pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc veut profiter des exploits des Lions de l’Atlas pour booster son tourisme

Les Lions de l’Atlas ont terminé à la quatrième place de la Coupe du monde 2022. Un exploit historique et exceptionnel dont veut profiter le Maroc pour revigorer son tourisme, puissant levier de développement.

Tourisme au Maroc : difficile d’atteindre le niveau de visiteurs pré-Covid

Des professionnels du tourisme marocain estiment que la reprise du secteur ne pourra atteindre le niveau d’avant la pandémie en termes de nombre de visiteurs. L’année pourrait toutefois s’achever sur de bons chiffres, avec un niveau de recettes de 78...

Maroc : appel au boycott des loueurs de parasols sur les plages

Les loueurs de parasols et de tables continuent de dicter leur loi sur les plages marocaines, malgré les campagnes de sécurité lancées par les autorités pour libérer certaines plages. Une situation dénoncée par des activistes et citoyens sur les...

Des villages marocains parmi les plus beaux du monde

Deux villages marocains figurent sur la liste des plus beaux villages du monde qui ont reçu la palme de « Best Tourism Villages 2022 » de la part de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

La stratégie du Maroc pour booster le tourisme interne

L’embellie du tourisme se confirme pour le Maroc. Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, expose sa stratégie pour maintenir voire accroître cette tendance.

Le tourisme de montagne, un potentiel inexploité au Maroc

Le tourisme de montagne au Maroc est un secteur à fort potentiel qui est inexploité, selon Nadia Fettah Alaoui, la ministre marocaine du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale.

Le Maroc veut devenir une destination touristique incontournable

La ministre marocaine du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a dévoilé la nouvelle feuille de route élaborée pour le secteur à l’horizon 2026 afin de faire du Maroc l’une des plus grandes destinations touristiques au monde.

Tourisme au Maroc : lancement de la campagne « We dream big »

Profitant de l’intérêt du monde entier pour le Maroc grâce aux exploits réalisés par les Lions de l’Atlas, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) lance une campagne qui a pour but de donner encore plus de visibilité au royaume.

« J’ai visité le Maroc - voici pourquoi je n’y retournerai jamais »

Sur la toile, des tiktokeurs et Youtubeurs – dont des Américains – déconseillent à leurs followers de se rendre au Maroc et en évoquent les raisons. Ils disent ne plus avoir l’intention de retourner dans le royaume.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.