Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

18 mars 2023 - 10h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de recettes en devises, de créer 80 000 emplois directs et 120 000 emplois indirects, ainsi que de repositionner le tourisme en tant que secteur clé dans l’économie nationale. L’enveloppe budgétaire allouée pour ce projet est de 6,1 milliards de DH.

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, la feuille de route mise sur une nouvelle logique de l’offre articulée autour de l’expérience client et structurée autour de neuf filières thématiques et cinq filières transverses. Elle prévoit également un plan offensif sur plusieurs points, notamment :

• Doublement de la capacité aérienne
• Renforcement de la promotion et du marketing
• Diversification des produits d’animations culturelles et de loisirs
• Mise à niveau du parc hôtelier existant
• Création de nouvelles capacités hôtelières
• Renforcement du capital humain.

A lire : Les touristes de retour en force à Marrakech

Une nouvelle gouvernance a été mise en place à travers la création d’une Commission Nationale Interministérielle du Tourisme (CNIT) présidée par le chef du gouvernement. Pour garantir le succès de cette feuille de route, des structures d’animation centrales et régionales, des laboratoires d’impulsion institutionnalisant le dialogue entre le public et le privé, ainsi qu’une équipe multidisciplinaire ont été constitués. La feuille de route devrait permettre un saut quantitatif et qualitatif garantissant une expérience client irréprochable et positionnant le Maroc parmi les plus grandes destinations touristiques mondiales.

Sujets associés : Tourisme - Office national marocain du tourisme (ONMT) - Aziz Akhannouch

Aller plus loin

Les chiffres qui confirment l’embellie du tourisme marocain

À la Chambre des représentants, Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, a communiqué des chiffres du secteur du tourisme...

Maroc : le secteur du tourisme agonise

Le secteur du tourisme au Maroc a du mal à reprendre ses activités après la crise sanitaire. La reprise est très timide à Marrakech et Agadir, les principales villes...

Le Maroc, un rival touristique qui inquiète l’Espagne

Le tourisme espagnol renaît progressivement après la crise sanitaire du Covid-19. Le secteur devrait porter sa contribution au PIB à 6,5 % en 2023, un niveau supérieur à celui...

Maroc : les opérateurs du tourisme entre incompréhension, colère et désespoir

Au Maroc, le secteur du tourisme est toujours plombé par le manque de visibilité. Les professionnels ont du mal à comprendre les décisions du gouvernement (de fermer les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les nouvelles ambitions de l’ONMT pour la destination Maroc

L’Office national marocain de tourisme (ONMT) nourrit de nouvelles ambitions pour le Maroc. Il compte profiter de l’intérêt du monde entier pour la destination – grâce aux exploits réalisés par les Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022...

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Au Maroc, le marché opaque des locations saisonnières

Dans le secteur de la location saisonnière, les agences de voyages opérant au Maroc font face à une « concurrence illégale » des courtiers qui tirent grand profit de l’activité à leur détriment. Des voix s’élèvent pour appeler à l’assainissement du...

La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.

Le «  All Inclusive  » séduit les Marocains

Les hôtels marocains semblent avoir trouvé la formule adéquate pour attirer plus de vacanciers, en leur proposant un concept qui leur permet de profiter pleinement des vacances sans se préoccuper du reste.

L’ONCF retrouve le sourire

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a connu une très belle période d’été avec quelque 10,5 millions de voyageurs transportés. Un record d’affluence, se réjouit l’Office.

Maroc : une commission mise en place pour la gestion de l’approvisionnement en eau potable

La question liée à la gestion de l’approvisionnement en eau potable a fait l’objet d’une réunion présidée par le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch.

La reprise du tourisme marocain boostée par les MRE

L’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a fortement contribué à la forte embellie du tourisme marocain frappé de pleins fouets par la crise sanitaire liée au Covid-19.

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Loi de finances 2023 : Akhannouch demande aux ministres de réduire les dépenses

Le chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, a demandé aux ministres de réduire les dépenses de fonctionnement de leurs départements et de faire des économies sur leurs déplacements (en avion et voitures de fonction).