Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

18 mars 2023 - 10h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de recettes en devises, de créer 80 000 emplois directs et 120 000 emplois indirects, ainsi que de repositionner le tourisme en tant que secteur clé dans l’économie nationale. L’enveloppe budgétaire allouée pour ce projet est de 6,1 milliards de DH.

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, la feuille de route mise sur une nouvelle logique de l’offre articulée autour de l’expérience client et structurée autour de neuf filières thématiques et cinq filières transverses. Elle prévoit également un plan offensif sur plusieurs points, notamment :

• Doublement de la capacité aérienne
• Renforcement de la promotion et du marketing
• Diversification des produits d’animations culturelles et de loisirs
• Mise à niveau du parc hôtelier existant
• Création de nouvelles capacités hôtelières
• Renforcement du capital humain.

A lire : Les touristes de retour en force à Marrakech

Une nouvelle gouvernance a été mise en place à travers la création d’une Commission Nationale Interministérielle du Tourisme (CNIT) présidée par le chef du gouvernement. Pour garantir le succès de cette feuille de route, des structures d’animation centrales et régionales, des laboratoires d’impulsion institutionnalisant le dialogue entre le public et le privé, ainsi qu’une équipe multidisciplinaire ont été constitués. La feuille de route devrait permettre un saut quantitatif et qualitatif garantissant une expérience client irréprochable et positionnant le Maroc parmi les plus grandes destinations touristiques mondiales.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Office national marocain du tourisme (ONMT) - Aziz Akhannouch

Aller plus loin

Le Maroc retrouve le sourire avec une forte croissance du tourisme

Le secteur du tourisme au Maroc affiche une embellie à fin avril 2023, selon les derniers chiffres publiés par l’Observatoire du tourisme, se rapprochant du record d’avant la...

Les chiffres qui confirment l’embellie du tourisme marocain

À la Chambre des représentants, Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, a communiqué des chiffres du secteur du tourisme...

Le Maroc, un rival touristique qui inquiète l’Espagne

Le tourisme espagnol renaît progressivement après la crise sanitaire du Covid-19. Le secteur devrait porter sa contribution au PIB à 6,5 % en 2023, un niveau supérieur à celui...

Maroc : les opérateurs du tourisme entre incompréhension, colère et désespoir

Au Maroc, le secteur du tourisme est toujours plombé par le manque de visibilité. Les professionnels ont du mal à comprendre les décisions du gouvernement (de fermer les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tourisme : Le Maroc vise le Top 10 mondial

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a présenté son plan d’action ambitieux pour la période 2023-2026 lors d’une nouvelle édition des « Tourism Marketing Days » qui s’est tenue à Rabat le 4 avril. Intitulé « Light In Action », ce plan d’action...

Maroc : une «  reconstruction rapide  » avec «  tous les moyens  »

Le chef du gouvernement marocain Aziz Akhannouch a déclaré que le royaume « utilisera tous ses moyens » dans la phase de « reconstruction rapide » des dégâts causés par le violent et meurtrier séisme qui a frappé la province d’Al Haouz dans la nuit du...

Les MRE ont boudé les locations de voiture cette année

Les professionnels du secteur de la location de voitures au Maroc se plaignent de la faible demande notée au cours de cette saison estivale par rapport aux années précédentes.

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Première édition de la Morocco Golf Cup : le Maroc attire les joueurs belges

Sous le parrainage de la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) et de l’Office national marocain du Tourisme (ONMT), la première édition de la Morocco Golf Cup se disputera, tout au long cette saison 2023, dans différents clubs du royaume et réunira...

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.

Le Maroc veut devenir une destination touristique incontournable

La ministre marocaine du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a dévoilé la nouvelle feuille de route élaborée pour le secteur à l’horizon 2026 afin de faire du Maroc l’une des plus grandes destinations touristiques au monde.

Tourisme : Le Maroc, victime de son succès... et d’AirBnB

Les recettes touristiques du Maroc poursuivent leur tendance à la baisse. Après une chute de 905 millions de dirhams (−10,5 %) en janvier, elles ont dégringolé de 1,06 milliard de dirhams (−6,7 %) à fin février. Pendant ce temps, les arrivées...

Aïd El Fitr 2024 : une bonne surprise pour les fonctionnaires marocains ?

La ministre déléguée chargée de la réforme de l’administration et de la transition numérique, Ghita Mezzour, propose au gouvernement de décréter un congé exceptionnel de trois jours au lieu de deux à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr 2024.