Maroc : rumeurs sur la vente de viande d’âne à Fnideq

30 mai 2023 - 13h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

Les rumeurs faisant état de la vente de la viande d’âne dans certaines boucheries de Fnideq sont fausses, assure une commission mixte de contrôle après avoir mené son enquête.

Cette information relayée sur les réseaux sociaux est une fake news, indique la commission mixte de contrôle dirigée par les autorités locales et composée des services de la gendarmerie ainsi que de tous les services concernés (ONSSA, hygiène, etc.) qui ont mené leur enquête. Les investigations se poursuivent pour déterminer l’origine de cette vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, montrant la tête d’un âne et le reste de ses organes jetés dans une forêt située dans la périphérie de Belyounech, rapporte le quotidien Al Akhbar.

À lire : Maroc : le contrôle du commerce de viande d’âne et de chien, un véritable casse-tête

Les membres de cette commission ont procédé à un contrôle inopiné de toutes les boucheries de Fnideq et n’y ont trouvé aucune viande d’origine inconnue. « Aussi tout ce qui a été diffusé, à grande échelle, via l’application WhatsApp comme messages vocaux n’est qu’une rumeur malveillante. Encore faut-il rappeler que le contrôle de tout ce qui est présenté au consommateur se poursuit de façon continue conformément aux critères en vigueur », précise la commission mixte.

À lire : De la viande d’âne dans les assiettes des Fassis

Ces rumeurs se répandent à la veille de chaque saison touristique dans les villes du Nord, note le journal, invitant les conseils communaux concernés à prendre les dispositions pour stopper ces rumeurs malveillantes, comme engager des procédures judiciaires contre leurs présumés auteurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fnideq - Consommation

Aller plus loin

De la viande d’âne dans les assiettes des Fassis

Du khliî à base de viandes d’âne et de mulet. C’est la découverte faite par la police judiciaire de Fès chez un boucher de la ville. Interpellé, le mis en cause a reconnu les...

Casablanca : attention à la viande consommée

À Casablanca, des bouchers et intermédiaires alertent sur la prolifération de viandes rouges provenant d’abattages clandestins. Les quantités vendues dépassent largement celles...

Maroc : quand les mendiants revendent la viande reçue pendant l’Aïd

La viande de l’Aïd offerte aux mendiants est en vente dans plusieurs marchés à Casablanca. Les citoyens sont invités à éviter d’en consommer au risque de souffrir de certaines...

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : fin des frais « injustifiés » pour les factures en ligne

Le Conseil de la concurrence a lancé un avertissement : des frais de service ajoutés sur les paiements en ligne dans plusieurs secteurs économiques n’ont pas de justification. Ces coûts supplémentaires, selon le Conseil, freinent la digitalisation de...

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Prix du pain au Maroc : pas d’augmentation ... pour l’instant

Pas de hausse immédiate du prix du pain au Maroc, rassure la Fédération nationale des boulangeries et pâtisseries du Maroc. Face aux rumeurs qui circulaient ces dernières semaines, la Fédération a tenu à clarifier sa position dans un communiqué officiel.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Maroc : quand le thermomètre monte, la consommation électrique s’envole

La consommation électrique au Maroc a atteint un niveau record, s’établissant à 7 310 mégawatts, selon le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.