Maroc : le ministre va sanctionner les élèves qui filment en classe

11 janvier 2019 - 15h50 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Devant le nombre de plus en plus important de vidéos filmées dans les classes, le ministère de l’Education nationale a décidé de sévir.

Dorénavant, toutes les vidéos filmées à l’intérieur des établissements scolaires et dans les classes feront l’objet d’une enquête et leurs auteurs sanctionnés, rapporte le journal Al Massae, qui rappelle que malgré leur interdiction les smartphones continuent d’être présents dans les écoles.

Cette décision intervient quelques jours après la diffusion d’une vidéo montrant un professeur à Kelaâ des Sraghna s’en prenant à deux élèves et retournant leur table. Suite à la publication des images sur les réseaux sociaux, le ministère avait envoyé une commission d’enquête sur place.

Le directeur de cet établissement, lui, s’était étonné de la diffusion rapide de cette vidéo et affirmé que les élèves et leurs parents ainsi que le professeur avaient été reçus dans son bureau et cette affaire avait été vite réglée.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

Maroc : interdiction faite aux élèves de filmer dans les écoles

Chakib Benmoussa, ministre de l’Enseignement supérieur, interdit désormais aux élèves de filmer dans les établissements scolaires, afin de mettre fin à la diffusion sur les...

Le lycéen qui a agressé violemment un professeur à Ouarzazate condamné à de la prison ferme

Une peine de prison ferme vient d’être prononcée à l’encontre du lycéen qui a agressé violemment son professeur dans une salle de classe au début du mois.

Maroc : un professeur insulte et frappe une élève en pleine classe

Une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux depuis hier soir montre un professeur, apparemment dans une classe au Maroc, en train de frapper une élève tout en...

Suspension d’un enseignant après une bagarre en classe

La vidéo avait été publiée la semaine dernière. Elle montre un professeur giflant un élève dans une salle de classe avant que celui-ci ne réagisse et qu’une bagarre éclate.

Ces articles devraient vous intéresser :

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...