Maroc : interdiction faite aux élèves de filmer dans les écoles

4 janvier 2022 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Chakib Benmoussa, ministre de l’Enseignement supérieur, interdit désormais aux élèves de filmer dans les établissements scolaires, afin de mettre fin à la diffusion sur les réseaux sociaux de vidéos montrant des actes d’incivisme dans les classes. Une campagne de sensibilisation a été lancée dans ce sens.

Il est désormais interdit de prendre des photos, de filmer et de diffuser des enregistrements montrant des personnes prises à leur insu dans les établissements scolaires, fait savoir Al Akhbar. La prise de cette décision par le ministère de l’Enseignement supérieur fait suite à la diffusion sur les réseaux sociaux de plusieurs vidéos montrant des actes d’incivisme à l’intérieur des classes. Il s’agit notamment d’images et de vidéos invraisemblables publiées sur les réseaux sociaux. À titre d’exemple, des vidéos montrant des agressions contre les enseignants, ou une autre montrant un élève coupant une feuille de cannabis sur un billot posé sur le pupitre.

À lire : Maroc : le ministre va sanctionner les élèves qui filment en classe

Une campagne a été lancée pour sensibiliser les élèves sur l’interdiction de filmer dans les écoles et les classes et les conséquences juridiques que la diffusion de ces genres de vidéo pourrait engendrer. À la manœuvre, des directions provinciales qui se chargent d’enseigner la culture juridique aux élèves, surtout en ce qui concerne l’atteinte à la vie privée d’autrui. Ces instances s’entretiennent avec eux sur la loi 09/08 relative à la protection des personnes physiques dans le traitement des données à caractère personnel, ainsi que sur la loi 13-88 relative à la presse et à l’édition.

Sujets associés : Education - Vidéos - Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres

Aller plus loin

Schaerbeek : le jeu de foulard a failli coûter la vie à Rayan

Grosse frayeur en début de semaine à Schaerbeek pour les parents de Rayan, un enfant de 7 ans, qui s’est retrouvé en danger en voulant sauver un de ses camarades des brimades et...

Maroc : le ministre va sanctionner les élèves qui filment en classe

Devant le nombre de plus en plus important de vidéos filmées dans les classes, le ministère de l’Education nationale a décidé de sévir.

L’école maroaine perd 330 000 élèves chaque année

Quelque 300 000 élèves marocains quittent l’école chaque année, selon le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement préliminaire et des Sports, Chakib Benmoussa, qui...

Maroc : réaction du ministère après la violence d’un professeur envers ses élèves (vidéo)

La direction régionale du ministère de l’éducation nationale à Kelaâ Es-Sraghna vient de réagir suite à la diffusion d’une vidéo montrant « le comportement violent d’un cadre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».