Le Maroc simplifie encore plus les procédures administratives

28 juin 2023 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le gouvernement entend simplifier et digitaliser prochainement quelque 2500 procédures. C’est ce qu’a déclaré Ghita Mezzour, ministre de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, à la Chambre des représentants.

Cette stratégie s’inscrit dans le cadre du projet de l’administration électronique. Une feuille de route a été élaborée, impliquant plusieurs partenaires clés, notamment les ministères de l’Intérieur, de la Justice, de l’Industrie et du commerce, ainsi que de l’Économie et des finances.

Le citoyen peut déjà, dit-elle, bénéficier de nombreux services numériques, permettant d’accéder à divers documents sans avoir à se déplacer, tels que le casier judiciaire, les extraits d’acte de naissance ou encore les certificats de propriété.

A lire : Maroc : ce qu’il faut savoir sur la simplification des procédures administratives

Ce processus de digitalisation est encore méconnu de beaucoup de Marocains, mais il est en constante expansion. L’objectif est de renforcer ces services numériques et de promouvoir leur existence auprès de la population.

« Le numérique est considéré comme un véritable levier de changement et de développement, c’est pour cette raison qu’il suscite un intérêt particulier au plus haut niveau de l’État. En effet, les Orientations Royales ont insisté à plusieurs reprises sur la nécessité de faire de la transition digitale le catalyseur d’une transformation structurante et à fort impact afin de donner une nouvelle impulsion au développement du pays », a déclaré la ministre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Administration - Ghita Mezzour

Aller plus loin

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans...

Maroc : ce qu’il faut savoir sur la simplification des procédures administratives

Les membres de la chambre des conseillers ont unanimement adopté, mardi 4 février 2020 à Rabat, le projet de loi 55.19 relatif à la simplification des procédures et des...

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle...

Le gouvernement veut simplifier la vie des Marocains

Se basant sur la loi 19-55 relative à la simplification des procédures administratives, le gouvernement envisage de supprimer 800 procédures administratives qui n’ont aucune...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des voitures de luxe acquises par le ministère de la Transition numérique ?

Ghita Mezzour, ministre déléguée en charge de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, a démenti l’acquisition d’une voiture de luxe pour 2,48 millions de dirhams et d’une autre pour 1,27 MDH.

Des erreurs sur les panneaux d’autoroutes marocaines

Le député Kamal Ait Mik, membre du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, a relevé des erreurs dans l’écriture des mots amazighs sur les panneaux de signalisation routière.

Le Maroc en guerre contre les « fonctionnaires fantômes »

La ministre déléguée chargée de la Transition numérique, Ghita Mezzour, a déclaré que le Maroc dispose d’un important arsenal juridique pour lutter contre le phénomène des « fonctionnaires fantômes ».

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Le Maroc accélère sur la 5G en vue de la coupe du monde 2030

Le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration aura à charge la gestion des télécommunications lors de la coupe du monde 2030. Ainsi en a décidé le Comité marocain d’organisation du tournoi.

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

Aïd El Fitr 2024 : une bonne surprise pour les fonctionnaires marocains ?

La ministre déléguée chargée de la réforme de l’administration et de la transition numérique, Ghita Mezzour, propose au gouvernement de décréter un congé exceptionnel de trois jours au lieu de deux à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr 2024.

Maroc : Une vague d’embauches publiques attendue en 2024

L’État marocain prévoit en 2024 la création de 30 034 postes dans les ministères et institutions publiques, révèle le Projet de loi de finances (PLF) 2024.

Taxis au Maroc : Fini les arnaques ?

Au Maroc, de nombreuses licences ont été retirées aux chauffeurs de taxi qui ne sont pas en règle. Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, assure que son département s’évertue à soutenir et à accompagner diverses initiatives visant à moderniser les...

Maroc : vers la désactivation des cartes SIM anonymes

Ghita Mezzour, la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, a affirmé mardi à Rabat que l’obligation d’identifier tout souscripteur désirant s’abonner aux services télécoms incombait aux opérateurs de...