Recherche

Le Maroc défend, devant l’ONU, un système multilatéral plus équitable

© Copyright : DR

28 octobre 2020 - 23h30 - Monde

Le royaume s’engage à défendre le multilatéralisme à l’Onu. Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita l’a confirmé, lundi, devant l’Assemblée générale des Nations Unies.

Intervenant lors de la cérémonie marquant le 75ᵉ anniversaire de la création des Nations-Unies, à New-York, Nasser Bourita a indiqué que le monde n’a pas besoin d’un système multilatéral de catégories, qui consacre le principe des groupements. Poursuivant, il a affirmé que l’organisation onusienne a autant besoin d’une pluralité plus ouverte, pratique et pragmatique, loin de la logique des groupements. Le ministre marocain a ainsi soutenu devant les représentants des 193 États membres de l’Onu que «  la création d’un système multilatéral, renouvelé et équitable, ne constitue pas, de l’avis du Maroc, un luxe comme le pensent certains, mais une nécessité, pour garantir le renforcement de la solidarité internationale qui doit guider le monde de l’après Covid-19  », rapporte La Map.

Le Maroc n’a pas manqué d’exprimer la nécessité de réorienter l’action multilatérale. En pleine crise, elle a besoin de la mise en place d’une approche prometteuse et des initiatives consensuelles. Ce qui permettra d’apporter une nouvelle ambition, pour relever les défis actuels et futurs et renforcer l’efficacité des institutions internationales. M. Bourita, a salué les efforts et les initiatives du secrétaire général de l’Onu pour ses efforts inlassables depuis l’avènement de la pandémie du Covid-19. Une crise qui freine d’ailleurs toutes les activités surtout la lutte contre les inégalités économiques et sociales, sous le slogan de «  ne laisser personne de côté  ».

En outre, le patron de la diplomatie marocaine a affirmé que face à la crise, la communauté internationale n’a pas d’autres choix que de relever le défi du Covid-19. Pour une action efficace, M. Bourita appelle au renouvellement de l’action commune et de lancer une nouvelle coalition politique. Elle doit être basée sur un système des Nations-Unies plus souple et réactif, qui promeut la solidarité et l’équité, a souligné le ministre marocain. Il n’a pas manqué de dire l’appréciation de son pays à l’égard du bilan de l’action des Nations-Unies, appelant à plus d’efforts collectifs, pour faire face aux défis et éviter leurs répercussions politique, économique, sociale et environnementale.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , ONU , Diplomatie , Nasser Bourita , Mohammed VI

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact