Recherche

Maroc : vers des tests de paternité pour les enfants abandonnés ?

© Copyright : DR

20 décembre 2017 - 16h40 - Maroc

Des tests ADN pourront être utilisés pour connaître l’identité du père d’un enfant abandonné, vient de déclarer la ministre de la Famille, de la Solidarité, de l’Égalité et du Développement social, Bassima Hakkaoui.

Lors de la séance hebdomadaire des questions orales au gouvernement, Bassima Hakkaoui, a fait part de son souhait d’avoir recours à ces tests pour « connaître l’identité des pères inconnus ».

« Le gouvernement devrait assurer aux enfants abandonnés tous les services qui leur permettront d’être sur le même pied d’égalité que les autres enfants, en commençant par l’inscription au registre de l’état civil et allant jusqu’à l’affiliation à des pères grâce à des tests ADN », a-t-elle soutenu, tout en insistant sur le fait que ce n’est pas à elle de « dire si les savants religieux seront favorables ou non à cette décision », mais elle y est favorable à titre personnel.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact