Maroc : doit-on se méfier du traçage des citoyens par la police ?

24 avril 2020 - 15h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’application mobile qui permet de tracer tous les mouvements des citoyens en cette période de confinement suscite la méfiance du député Omar Balafrej, qui a adressé mercredi une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit. En attendant la réponse du ministre, la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP), a apporté plus de précisions sur cette mesure.

Le dispositif mis en place par la DGSN assure à ses services une traçabilité des itinéraires parcourus par les Marocains. Une mesure qui se réfère à la loi 09-08, relative à la protection des données personnelles. Dans sa question écrite et adressée à Abdelouafi Laftit, le député élu sous la bannière de la FGD, rappelle que l’article 2 du texte de loi, stipule que ses dispositions "ne s’appliquent pas aux données à caractère personnel, obtenues et traitées au profit de la Défense nationale ou de la Sécurité intérieure ou extérieure de l’État, ni aux données à caractère personnel obtenues et traitées à des fins de prévention, ou en cas de commission de délits ou de contraventions, sauf dans les conditions prévues par la loi", indique Hespress.

Cette précision faite, Omar Balafrej a demandé au ministre de l’Intérieur sur quelle base, "la création du dossier relatif aux données personnelles traitées pour la mobilité des citoyens pendant la période d’état d’urgence sanitaire a été réalisée". Il a également cherché à savoir "si ce dispositif a été présenté à la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel pour qu’elle donne un avis à ce sujet".

En procédant au lancement de l’application, lundi dernier, La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé qu’il s’agit d’une application "de pistage des automobilistes afin de prendre connaissance des éventuelles violations de l’état d’urgence sanitaire". Elle permet selon la DGSN, de faire respecter l’état d’urgence qui, depuis qu’il a été décrété, a fait l’objet de nombreuses violations de la part des Marocains. La procédure est très simple : les policiers scannent sur des smartphones, les données de la carte d’identité nationale (CIN) des automobilistes, et peuvent ainsi suivre leurs trajets et les différents barrages par lesquels ils sont passés, rapporte Hespress.

Partie prenante dans cette opération, la CNDP déclare qu’un groupe constitué conjointement avec les services de la DGSN a été mis en place pour étudier les éléments de protection des données à caractère personnel liés à cette application. Et ce groupe de travail est venu à la conclusion selon laquelle "les données collectées sont minimales au regard de la finalité", et que "l’impact du traitement sur la vie privée est minime au regard de la finalité de veiller au respect des mesures de confinement pour préserver la santé collective des citoyens".

La CNDP a tenu à rappeler également qu’"aucune donnée n’est enregistrée sur les mobiles des agents de sûreté", et que "les données collectées sont détruites, hebdomadairement, pour ne plus être accessibles par les agents de sûreté". Mieux, elle indique que "ces données seront détruites de façon définitive du système, à la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Omar Balafrej - CNDP - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : le traçage fait débat

La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel a réagi au sujet de l’application de tracking des contaminations par le covid-19, décidé par...

Nous vous recommandons

Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN)

Maroc : forte hausse des saisies de drogue en 2021

En 2021, les saisies de drogues et produits illicites ont fortement augmenté au Maroc, représentant au total 843 tonnes de cannabis et dérivés et quelque 3 tonnes de cocaïne. En tout, 99 761 affaires liées au trafic de drogue ont été...

Un Français arrêté à Marrakech

Un ressortissant français a été interpellé lundi par les éléments de la préfecture de police de Marrakech. L’individu est poursuivi pour son implication dans un réseau international de trafic de drogue et de...

Quatre tonnes de drogue saisies à Mohammedia par la police

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont fait échec vendredi soir, à un trafic international de drogue. Plusieurs tonnes de résine de cannabis ont été saisies.

Falsification des tests Covid : quatre individus dont une infirmière, arrêtés à Oujda

La police judiciaire d’Oujda a arrêté mardi une infirmière et trois de ses complices, soupçonnés dans une affaire de falsification et de trafic de tests et de certificats médicaux relatifs au Covid-19.

Record d’arrestations à Fès

696 personnes activement recherchées sur le plan national et local ont été interpellées du 18 au 23 août 2020 à Fès. Il leur est reproché leur implication présumée dans différents délits et infractions, selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté...

Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Pfizer livre 900 000 vaccins au Maroc

Pfizer/BioNTech et Sinopharm ont livré au Maroc ce samedi, près de deux millions de doses de leurs vaccins anti-Covid. Le temps pour les ministères concernés d’assurer la logistique, l’opération de vaccination devrait s’accélérer et concerner les plus...

L’ADFM réclame l’attribution des terres au profit des femmes soulaliyates

Le ministère de l’Intérieur a adressé aux walis et gouverneurs, une circulaire qui porte sur l’attribution des terres agricoles appartenant aux communes soulaliyates. L’Association démocratique des femmes du Maroc (ADFM) s’inquiète que la note n’ait pas...

Le Maroc et la France déterminés à renforcer davantage la coopération sécuritaire

Les ministres marocains et français de l’intérieur se sont entendus, vendredi, à Rabat, sur la nécessité de renforcer la coopération sécuritaire entre les deux pays. C’était dans le cadre de la visite de Gérald Darmanin au...

Maroc : polémique autour du pass sanitaire, l’Intérieur réagit

Des éléments de la gendarmerie ont verbalisé certains citoyens en déplacement munis pourtant de leur pass vaccinal. Le ministère de l’Intérieur réagit face à la polémique.

« Pour son bien, ne lui donne rien », une campagne contre la mendicité des enfants au Maroc

« Pour son bien, ne lui donne rien ». C’est le slogan sous lequel l’association Jood a démarré depuis le 10 mars, une campagne de sensibilisation contre la mendicité à laquelle sont livrés les enfants dans les rues, les marchés et les artères des villes du...

Omar Balafrej

Le député Omar Balafrej abandonne la politique

Après l’avoir annoncé en octobre dernier, le député Omar Balafrej, réputé pour son honnêteté et son sérieux au sein du parlement marocain, a confirmé son retrait du moins momentané, de la scène politique au profit de l’entreprenariat pour, dit-il, accompagner...

Marocains bloqués à l’étranger : le gouvernement interpellé

Le sort des citoyens Marocains bloqués à l’étranger à cause de la pandémie du covid-19 préoccupe le député de la gauche, Omar Balafrej. Il a interpellé le gouvernent afin de connaitre la date de leur...

Il est temps d’amnistier les petits cultivateurs de cannabis au Maroc

Alors que le Maroc est en passe de légaliser l’usage du cannabis, de nombreuses personnes estiment que les cultivateurs représentent un danger pour la société. Ce n’est pas le cas d’Omar Balafrej.

CNDP

Maroc : alerte sur l’Identifiant unique des citoyens

La CNDP émet de fortes réserves sur l’adoption d’un identifiant unique civil. La Commission pense que cela reste une atteinte à la vie privée et la souveraineté numérique.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Maroc : déficit budgétaire de 51,2 MMDH à fin octobre

À fin octobre dernier, le déficit budgétaire du Maroc s’est établi à 51,2 milliards de dirhams, selon la situation des charges et dépenses du trésor, se situant au même niveau que celui enregistré il y a un...

Tanger : une partie des hôtels est restée fermée

La crise sanitaire due au coronavirus a fortement impacté le secteur de l’hôtellerie à Tanger. La région a connu une saison estivale catastrophique.

Maroc : l’enseignement se fera en présentiel

C’est ce 1ᵉʳ octobre que les écoles et universités marocaines ouvrent leurs portes pour la nouvelle année scolaire. Dans un communiqué, le ministère de l’Éducation nationale a annoncé que la reprise se fera dans les classes, avec la possibilité de bénéficier...

Maroc : deux décès dus au coronavirus enregistrés aujourd’hui

Le Maroc a enregistré deux nouveaux décès dus au coronavirus, ce mardi,selon le ministère de la Santé. Le total des patients décédés au covid-19 s’établit à 239.

Maroc : khénifra barricade certains quartiers

Certains quartiers de la ville de Khénifra sont sous le coup de nouvelles mesures restrictives en ce qui concerne les déplacements. Ces mesures sont entrées en vigueur depuis le jeudi 23 septembre à midi, en vue de freiner la vague de contamination et de...