Maroc : un parlementaire en prison pour fraude et de détournement de fonds

25 juillet 2020 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un parlementaire appartenant au parti politique Parti authenticité et modernité (PAM) a été placé en détention à la prison locale Bourkaiz de Fès pour malversation financière. Son procès s’ouvrira le 18 août prochain.

Il est reproché à cet ex-président d’une municipalité de Nador des pratiques frauduleuses, rapporte Assabah. Trois autres fonctionnaires d’État ont été présentés devant le juge d’instruction, Mohamed Touileb, spécialisé dans les crimes financiers près de la Cour d’appel de Fès. Il s’agit du troisième vice-président affilié au PJD, le 4ème issu du PAM et un adjoint à la municipalité. Les deux premiers ont été placés en détention tandis que le troisième a été libéré sous une caution de 30000 DH.

Mercredi, les quatre suspects comparaissaient devant le procureur général. Les chefs d’accusation sont de plusieurs ordres : fraude et de détournement de fonds, délivrance de permis d’habiter et autres documents administratifs relatifs à l’immatriculation de lots de terrain, modification des permis de construire sans consultation préalable de la commission chargée de valider les dossiers…

Ces faits remontent au temps de cet ex-président d’une municipalité de Nador, principal accusé. Selon les enquêteurs, la commune a enregistré un manque à gagner qui tournerait autour de 126 millions DH.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Procès - Prison - Parti Authenticité et Modernité (PAM)

Aller plus loin

Marrakech : des élus condamnés dans l’affaire Casino Es Saâdi

La cour d’appel de Marrakech a condamné le parlementaire Abdellatif Abdouh à cinq ans de prison ferme, confirmant ainsi le jugement rendu en première instance dans l’affaire...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : remaniement ministériel imminent

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, prévoit de réaménager son équipe. Certains ministres devraient perdre leurs postes.

TikTok menacé de suspension au Maroc ?

Hanan Atrakin, députée du Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), appelle à l’interdiction de TikTok et d’autres applications de réseaux sociaux au Maroc, afin de protéger leurs utilisateurs, notamment les mineurs.

Réforme du Code pénal au Maroc : un ancien prédicateur salafiste à la rescousse

L’ancien prédicateur salafiste, Abdelwahab Rafiki, plus connu sous le nom d’Abou Hafs, est dorénavant conseiller du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, selon une source proche du ministère.

Le Maroc s’inquiète de « l’influence croissante des homosexuels »

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), s’est exprimé une fois de plus sur l’homosexualité. Au Maroc, les pratiques homosexuelles restent punies par la loi.

Maroc : ces régions oubliées de l’internet

Lors d’un débat organisé par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’administration, a révélé la part du territoire marocain sans couverture internet.

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...