Recherche

Le Maroc veut renforcer le système de vidéosurveillance dans les prisons

© Copyright : DR

24 avril 2021 - 12h00 - Maroc - Par: S.A

Le Maroc a décidé de renforcer le système de vidéosurveillance dans les prisons du royaume. Dans ce sens, la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) vient de passer une importante commande.

20 millions DH. C’est le coût global de la commande que la DGAPR a passée pour équiper les prisons de Larache et d’Oujda d’un système de vidéosurveillance. L’institution a attribué ce marché aux sociétés marocaines Al Omra Groupement international et Conception integration services, fait savoir Maghreb Intelligence.

La DGAPR est souvent sous le feu des critiques. Les parlementaires du Parti de la justice et du développement (PJD) ont récemment accusé son patron Mohamed Salah Tamek d’immixtion dans les affaires de la justice. Celui-ci venait de diffuser un communiqué pour faire une mise au point au sujet des grèves de la faim observées par les journalistes Omar Radi et Soulaimane Raissouni poursuivis pour viols et leurs conditions de détention. Le patron de la DGAPR a précisé que ces grèves de la faim étaient contre-productives, car il ne revient qu’à la justice de décider du sort des deux détenus.

Mots clés: Oujda , Larache , Prison , Acquisition , Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR)

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact