Aucun marocain converti au christianisme n’a été arrêté au Maroc, affirme la DGSN

21 avril 2018 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Les informations selon lesquelles un homme a été arrêté le 18 avril par les services de police en raison de sa conversion au christianisme viennent d’être démenties par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Dans un communiqué, la DGSN « exprime son étonnement suite à la publication de ces informations fallacieuses », ajoutant que les services de police de Rabat « n’ont procédé à aucune arrestation de personne faisant l’objet des accusations et répondant à l’identité mentionnées dans les médias ou dans les rapports erronés publiés à ce sujet ».

Aucun ressortissant marocain (Lahcen M.) ou étranger n’a été soumis ni à une mesure restrictive de liberté ni à une enquête pour les actes présumés, précise le communiqué publié vendredi.

Par ailleurs, les « allégations relatives à la torture et aux traitements dégradants portant atteinte à la dignité dont a été victime la personne inexistante, citée dans les rapports publiés, sont fausses et fabriquées de toute pièce, basées sur des faits hypothétiques et n’ont aucunement été traitées ou enregistrées par les services de la préfecture de police de Rabat », soutient-on.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Rabat - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Prosélytisme

Aller plus loin

Les évangélistes américains veulent retourner au Maroc

Les missionnaires dans 7 églises américaines ont décidé de retourner au Maroc, 10 ans après en avoir été expulsés pour prosélytisme évangélique. Le Maroc les avait accusés...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc inaugure la première synagogue universitaire du monde arabe

L’Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) a inauguré une synagogue universitaire, une première au Maroc et dans le monde arabe. Le lieu de culte, situé à côté de sa nouvelle mosquée, reflète la coexistence des religions au Maroc.

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Officiel : l’Aid Al Fitr célébré mercredi 10 avril au Maroc

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé ce mardi soir, après la prière d’Al Maghrib, l’observation du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual 1445 H. C’est donc officiel, l’Aïd Al Fitr 1445 sera célébré demain...

Ramadan 2024 au Maroc : voici le montant de la Zakat

Le Conseil supérieur des Oulémas a fixé, il y a quelques jours, le montant minimum de la Zakat Al Fitr au titre de l’année 2024/1445.

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...