Un Marocain, héros de l’évasion la plus grotesque de l’histoire (vidéo)

18 septembre 2020 - 18h30 - Espagne - Ecrit par : K.B

Les éléments de la Guardia civil à Melilla ont réussi à rattraper un fugitif, 24 heures après son évasion de prison. L’homme était apparu dans un live sur Facebook où il se vantait en public de son exploit.

Il s’agit de la cavale la plus grotesque de toute l’histoire de la prison de l’enclave espagnole, a écrit la presse locale, qui n’a pas manqué de tourner le prisonnier en dérision pour sa naïveté et son esprit crédule.

Après avoir quitté les murailles de la prison, l’homme a réuni ses proches et ses amis dans le célèbre quartier des Marocains, Rastro. Comble de la bêtise, poursuit la même source, le fugitif s’est filmé en direct pendant qu’il racontait son aventure, en dénigrant les gardiens de prison et les autorités de l’enclave.

Entre-temps, des policiers en tenue civile se sont mêlés discrètement à la foule. L’individu, qui ne se doutait de rien, a continué dans son élan en lançant "je suis sorti pour rendre visite à ma mère et manger le tagine en sa compagnie".

Purgeant une peine pour des délits de vol et de vandalisme, le fugitif a été reconduit à la prison, après un passage au commissariat de police pour les besoins de l’enquête.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Melilla - Tournée - Insolite - Prison - Evasion - MRE

Aller plus loin

À Brest, un Marocain manque son évasion d’un commissariat

À Brest, un Marocain de 26 ans, arrêté chez sa mère, le 20 mars dernier, a tenté de s’évader du commissariat central, où il a été placé en garde à vue, avant d’être rattrapé in...

Une deuxième évasion pour le Belgo-marocain Ibrahim Akhlal

Le braqueur belge d’origine marocaine, Ibrahim Akhlal, fait encore parler de lui. Après s’être échappé de la prison de Saint-Gilles en mars 2020, le jeune homme de 27 ans,...

Evasion spectaculaire en Belgique

Oualid, 26 ans, frère d’Ashraf Sekkaki, criminel de renom connu sous le sobriquet "roi de l’évasion" fait partie des deux évadés de la prison de Turnhout, toujours en cavale....

Tunisie : évasion spectaculaire d’un Marocain sous le coup d’une extradition

Un Marocain a réussi à s’évader alors qu’il était sous surveillance policière à l’aéroport de Tunis.

Ces articles devraient vous intéresser :

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se...

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.