Espagne : champion d’athlétisme, Ismail Razga risque l’expulsion au Maroc

11 avril 2019 - 12h40 - Ecrit par : A.S

En Espagne depuis une dizaine d’années où il était arrivé encore mineur, Ismail Razga risque aujourd’hui l’expulsion au Maroc malgré plusieurs titres aux championnats du monde d’athlétisme et de nombreux meeting gagnés.

Le 19 avril, le jeune Marocain sera fixé sur son sort. Aura-t-il une carte de séjour lui permettant de rester en Espagne avec sa femme et son enfant ou sera-t-il expulsé au Maroc ? Pour avoir l’autorisation de rester dans le pays, Ismail doit absolument travailler un certain nombre de mois par an pour espérer avoir le précieux sésame.

Cette situation le met aujourd’hui en difficulté pour ses entraînements, lui qui a déjà remporté plusieurs titres en Espagne, mais aussi dans d’autres pays européens.

« Ici, courir n’est pas un travail, ni les heures que tu y dédies ni même les entraînements. S’ils me retirent le permis de résidence, ils devront également le faire à mon fils de 10 mois qui est pourtant né ici. Je dois encore rester ici un an et demi pour faire une demande de nationalité », a confié le Marocain qui vit aujourd’hui avec sa femme, également athlète de haut niveau qui dispose, elle, d’un visa de tourisme.

Par chance, en publiant son histoire sur son compte Facebook, une entreprise de messagerie a décidé de lui accorder un contrat de trois mois.

« A partir du moment où tu déposes ton dossier, tu ne peux faire qu’attendre. Si l’entreprise a un quelconque problème avec l’administration ou n’a pas payé les cotisations sociales, tu n’auras pas le permis de résidence », a déploré l’athlète dans les colonnes du site El Diario, regrettant que beaucoup d’entreprises qui, dès « qu’elles s’aperçoivent que tu es Marocain ne veulent pas te passer l’entretien, non par racisme, mais pour la mauvaise réputation qu’ils ont créée ».

Pour Ismail, retourner au Maroc est impossible aujourd’hui. « Je deviendrai fou », plaisante-t-il. « Il est arrivé en Espagne quand il était jeune, il a partagé énormément de choses avec les gens d’ici et sa mentalité a complètement changé », écrit le journal.

« Quand je vais au Maroc, je sens que je ne suis pas chez moi », avoue Ismail, qui est arrivé dans le nord de l’Espagne avec un ami et il espère y rester encore de longues années. Inch’allah !

Tags : Immigration clandestine - Espagne - Expulsion

Nous vous recommandons

Message de Royal Air Maroc à ses voyageurs au Canada

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) compte tenir sa promesse sur le changement gratuit des billets. Promesse faite suite à la suspension des vols directs au départ du Maroc vers le Canada pour une durée d’un...

Maroc : voici les autoroutes en projet

Connecter le nouveau port de Nador West Med et réaliser l’autoroute continentale afin de pallier la congestion prévisible du couloir Rabat-Casablanca. Ainsi se résument les deux projets importants prévus par la Société nationale des autoroutes du Maroc...

La date de l’Aid Al fitr au Maroc connue

Le ramadan a débuté dimanche 3 avril 2022 au Maroc. À quelle date l’Aïd Al-Fitr sera-t-il célébré dans le royaume  ?

Routiers marocains tués au Mali : l’Algérie et le Polisario pointés du doigt

Abdelilah Hifdi, président de la Fédération nationale du transport (FNT), également président du groupe CGEM à la chambre des conseillers accuse l’Algérie et le Polisario d’être derrière l’assassinat de deux chauffeurs marocains au...

Souad Hdidou, seule femme chauffeur de taxi de Rabat (vidéo)

Souad Hdidou est la seule femme à exercer le métier de conducteur de taxi à Rabat. Avec elle au volant, les clientes disent se sentir plus à l’aise et en sécurité.

Prolifération de malades mentaux à Marrakech

Bon nombre de malades mentaux errent dans les rues de Marrakech. Un véritable casse-tête aussi bien pour les autorités locales que pour les commerçants.

Des vols Maroc-France risquent d’être annulés

Les compagnies assurant des liaisons aériennes entre le Maroc et la France comme Air France risquent d’annuler de nombreux vols. Et pour cause, une grève de deux jours au sol dans plusieurs aéroports...

Marrakech renoue avec les évènements prestigieux

La ville de Marrakech renoue peu à peu avec les grands événements depuis l’allègement des mesures restrictives, défilés, congrès médicale, etc. sont de retour.

Les guides de voyages sur le Maroc font un carton en France

Le Maroc figure parmi les destinations les plus proches les plus vendues. C’est ce que confirment les ventes de guides touristiques.

Gratuit, le zoo de Casablanca ouvre très bientôt

Après des mois de rénovation, le zoo d’Aïn Sebaa à Casablanca va bientôt accueillir ses premiers visiteurs. Les visites seront gratuites.