Le Marocain Mossaab Lkhouche, nouvel imam de la mosquée de Millau

15 février 2023 - 11h40 - France - Ecrit par : G.A

Après plusieurs années de recherche, la mosquée de Millau est parvenue à trouver l’imam tant attendu. Il est jeune et parle couramment le français. L’association culturelle des musulmans de Millau estime qu’avec l’arrivée du jeune prédicateur marocain Mossaab Lkhouche, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour la communauté.

Selon Midi Libre, Mossaab Lkhouche est arrivé au début du mois de février à Millau. C’est à l’Institut Mohammed VI de Rabat qu’il a obtenu son diplôme d’imam. Il vient remplacer Rabia Zahazi qui depuis huit ans assurait les offices uniquement en arabe. L’association a lancé depuis près de six ans, des recherches pour recruter un imam francophone. « C’est important pour nous qu’il parle français. Cela permet de retoucher la jeunesse et qu’elle ne se perde pas sur les réseaux sociaux où tout et n’importe quoi se dit », a déclaré Mustafa Kechkech, le président de l’association cultuelle des musulmans de Millau.

À lire : Kalilou Sylla ou la fierté d’un jeune imam français formé au Maroc

Âgé de 33 ans, il intègre la communauté à quelques semaines du démarrage du mois du ramadan. « C’est une double charge de travail pour moi », indique le nouvel imam. Le président de l’association reste confiant en ses capacités. Il dit l’avoir vu à l’œuvre depuis son arrivée dans la cité du gant. « J’ai commencé mon apprentissage en 2008 », explique l’intéressé.

À lire : Au coeur de "l’Imam Academy" à Rabat (vidéo)

En plus de maîtriser le français, le natif du haut Atlas parle aussi le tamazight, sa langue natale. Sa maîtrise de plusieurs langues reste un atout pour la communauté. « Nous sommes une mosquée multiculturelle avec des convertis, des Comoriens, des Turcs et des personnes de tout âge, tout le monde ne parle pas l’arabe. Depuis l’arrivée de cet imam qui parle aussi français, on a de plus en plus de jeunes qui sont assidus à la mosquée. Il est apprécié de toutes les générations », témoigne Mustafa Kechkech.

À lire : Mohamed Bajrafil renonce à sa charge d’imam

Avant Millau, Mossaab Lkhouche a exercé dans plusieurs mosquées de France, et est toujours en formation pour obtenir une certification laïcité, religion et citoyenneté.

Sujets associés : France - Religion - Millau - Islam

Aller plus loin

Lyon : les imams renforcent leurs capacités

Les cadres religieux et imams de Lyon bénéficient depuis 2012 d’un cursus de formation pour renforcer leurs capacités. En tout, 120 imams ont déjà suivi ces formations réalisées...

L’imam de la Mosquée de Beauvais porte plainte pour dénonciation calomnieuse

Visé par la préfecture pour incitation à l’extrémisme et au terrorisme, entrainant la fermeture de la grande mosquée de Beauvais, l’imam Islem Eddy Lecocq, a décidé de...

Au coeur de "l’Imam Academy" à Rabat (vidéo)

Plus de 800 étudiants, dont une centaine de femmes, suivent actuellement des cours à l’Institut Mohammed VI de formation des imams prédicateurs et des prédicatrices. Ils sont...

Kalilou Sylla ou la fierté d’un jeune imam français formé au Maroc

Kalilou Sylla, 25 ans, nouvel imam de la Grande mosquée de Strasbourg est l’un des étudiants français formés dans une école de théologie au Maroc. Itinéraire d’un jeune chanceux.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

L’affaire Zakaria Aboukhlal prend de l’ampleur

L’affaire Zakaria Aboukhlal continue de créer des remous. Après la Fédération royale marocaine de football (FRMF), c’est au tour du Conseil national de la presse de condamner les propos contenus dans un article d’un site électronique sur un supposé...

Gad Elmaleh évoque « le modèle marocain de fraternité judéo-musulmane »

À l’occasion de la sortie de son film « Reste un peu » qui sort le 16 novembre, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient sur la richesse spirituelle du Maroc, « une terre de fraternité judéo-musulmane » dont le modèle n’existe « nulle part ailleurs ».

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

La date de l’Aïd al Fitr au Maroc connue

L’observation de la nouvelle lune du mois de Chaoual 2023/1444 commencera ce jeudi 20 avril 2023, mais il semble que la plupart des pays arabes ne pourront pas observer le croissant à l’œil nu. C’est du moins ce que prévoit Hassan Talibi, astronome et...

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.