Lyon : les imams renforcent leurs capacités

9 février 2021 - 14h40 - France - Ecrit par : A.P

Les cadres religieux et imams de Lyon bénéficient depuis 2012 d’un cursus de formation pour renforcer leurs capacités. En tout, 120 imams ont déjà suivi ces formations réalisées en partenariat avec l’université catholique.

Abdelmadjid Ariouat, Algérien et imam bénévole à la mosquée de Saint-Priest, est l’un des bénéficiaires de ces formations. Il suit ses cours à l’Institut français de civilisation musulmane (IFCM), un centre qui renforce les capacités des cadres religieux sur le droit français, les autres religions et la laïcité. « Cette année, on a décidé de participer à cette formation parce que la laïcité, il faut la comprendre pour l’expliquer […], il est temps que l’on donne la bonne explication à la majorité des gens qui posent des questions », déclare-t-il.

« Les imams ont à faire face à des questionnements complexes de la part de leurs fidèles, jeunes pour la plupart, qui sont passés par l’école de la République… Un imam doit avoir des réponses à proposer à ces questions et il ne peut pas se contenter des recettes apprises en faculté de théologie et qui ne sont pas connectées avec les besoins et attentes des citoyens français de confession « musulmane », explique Bruno Abd-al-Haqq Guiderdoni, un enseignant à l’IFCM, justifiant la pertinence de ces enseignements de deux ans.

Pour Kamel Kabtane, président du Conseil des mosquées du Rhône, il est important « aujourd’hui de former les imams pour l’avenir » car, insiste-t-il, la formation des imams en France vise à se prémunir d’une instrumentalisation de l’Islam à des fins politiques. L’objectif à terme, c’est de former d’ici 2024, tous les imams de France (2 000 dont 300 étrangers originaires du Maroc, de la Turquie et de l’Algérie).

Par ailleurs, la question du financement de ces formations pose problème. Alors que les imams venus de l’étranger sont rémunérés par leur pays de provenance, ceux de France ne perçoivent rien, déplore Mohamed Miloudi, président de l’association culturelle de la mosquée Saint-Priest. Dans le même sens, le président du conseil théologique des imams du Rhône soutient que « les mosquées et notamment les petites mosquées, n’ont pas la capacité financière de prendre en charge les imams ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Lyon - Religion - Islam

Aller plus loin

Les recteurs lyonnais s’opposent à la charte des principes de l’islam

Après les trois fédérations du Conseil français du Culte musulman (CFCM) qui refusent de signer la charte des principes de l’islam présentée au président français Emmanuel...

Kalilou Sylla ou la fierté d’un jeune imam français formé au Maroc

Kalilou Sylla, 25 ans, nouvel imam de la Grande mosquée de Strasbourg est l’un des étudiants français formés dans une école de théologie au Maroc. Itinéraire d’un jeune chanceux.

Annulation des poursuites contre Farid Slim, l’imam de Chambéry

Poursuivi pour « radicalisme » sur la base de publications diffusées sur les réseaux sociaux, l’imam de Chambery, Farid Slim, a été innocenté. « Le parquet a donc conclu à...

Création du Conseil des imams : le recteur de la mosquée de Lyon n’adhère pas

Le recteur de la grande mosquée de Lyon et président du Conseil des mosquées du Rhône, Kamel Kabtane, désapprouve le projet de Conseil national des imams (CNI) mis en place par...

Ces articles devraient vous intéresser :

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

Le ramadan débutera jeudi en France

Le ramadan débutera officiellement le jeudi 23 mars en France, annonce le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

Officiel : l’Aid al fitr en France, mercredi 10 avril

La commission religieuse de la Grande Mosquée de Paris, avec plusieurs fédérations musulmanes nationales, s’est réunie pour la Nuit du Doute, ce lundi 8 avril 2024, 29ᵉ jour du mois béni de Ramadan 2024-1445/H, indique la Grande Mosquée de Paris dans...

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 11 mars dernier, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé samedi la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne à l’occasion de l’entame de la dernière...

Les Morchidates, des enseignantes de la religion et des militantes de l’égalité des sexes au Maroc

Bouchra el Korachi est l’une des centaines de « Morchidates » ou prédicatrices désignées par le ministère marocain des Affaires islamiques pour enseigner le Coran, la Charia et le « fiqh », la loi islamique, dans les différentes mosquées du royaume....

Ramadan 2024 au Maroc : voici le montant de la Zakat

Le Conseil supérieur des Oulémas a fixé, il y a quelques jours, le montant minimum de la Zakat Al Fitr au titre de l’année 2024/1445.

Aid Al Fitr au Maroc : mercredi ou jeudi ?

Les calculs astronomiques prévoient la célébration de l’Aïd Al fitr au Maroc le mercredi 10 avril 2024, comme de nombreux pays arabes et européens, mais l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses...

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...