Les recteurs lyonnais s’opposent à la charte des principes de l’islam

28 janvier 2021 - 20h00 - Ecrit par : S.A

Après les trois fédérations du Conseil français du Culte musulman (CFCM) qui refusent de signer la charte des principes de l’islam présentée au président français Emmanuel Macron, c’est au tour de Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon, et d’Azeddine Gaci, d’exprimer leur opposition.

« Alors que nous attendions ’une charte déontologique’ ayant pour vocation d’être un guide du comportement individuel de l’imam dans l’exercice de son ministère, le CFCM nous a été surpris par une ’charte des principes pour l’islam de France’  », s’indignent le président du Conseil des mosquées du Rhône (CMR) et le porte-parole du Conseil théologique des imams du Rhône (CTIR) dans un communiqué cosigné. Ces deux figures locales de l’islam disent ne pas se retrouver « dans cette charte établie sans consultation et sans concertation préalable avec la base ». MM. Kabtane et Gaci rejoignent ainsi les trois fédérations du CFCM qui ont refusé de signer la charte pour les mêmes raisons.

Inscrire dans la charte que les musulmans de France sont des citoyens français est un autre point qui fâche. « Les musulmans de France sont des citoyens français. Ils sont tenus de respecter strictement les lois de leur pays et les valeurs de la République. Les imams doivent le rappeler souvent et à chaque fois qu’ils le jugent nécessaire, mais l’inscription de ce point dans la charte ne ferait que créer un climat de suspicion généralisée et de repli sur soi », relèvent-ils.

Ils dénoncent le fait que la charte insiste sur le « comportement anecdotique » d’une « minorité de musulmans en France », à savoir « les interprétations réductives, les projections machistes », ainsi que « certaines pratiques qui relèvent plus de la tradition que de la religion ». « Pourquoi alors le mettre en avant dans une charte destinée à rassembler les imams ?  », questionnent les deux recteurs.

Ils s’indignent par ailleurs du fait que les opposants à la charte puissent être « pointés du doigt, même associés au radicalisme et exclus du conseil national des imams ». Enfin, « Seule une restructuration au niveau départemental pourrait sortir l’islam de France de ce désordre qui l’anime depuis des décennies », sont-ils persuadés.

Tags : Lyon - Religion - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Islam - Emmanuel Macron

Aller plus loin

Les trois fédérations non signataires de la Charte de l’islam de France se ravisent

Les trois fédérations du Conseil français du Culte musulman (CFCM)-CCMTF et Millî Görüs, et le mouvement Foi et Pratique — qui ont refusé de signer la charte des principes de l’islam...

France : « Ce n’est pas la charte des principes de l’islam qui va arrêter le terrorisme »

Abdallah Zekri, délégué général du Conseil français du culte musulman (CFCM) estime que ce n’est pas la charte des principes de l’islam de France qui va arrêter le...

Forte augmentation des actes anti-musulmans en France

Le bilan annuel sur les actes islamophobes en France vient d’être publié par l’Observatoire National de Lutte contre l’islamophobie. Le constat est alarmant et fait état d’une...

Paris : manifestation contre le projet de loi « séparatisme »

Ils étaient près de 200 citoyens à manifester, dimanche 14 février place du Trocadéro à Paris, contre le projet de loi « confortant les principes républicains » qui devrait être voté...

Nous vous recommandons

Maroc : une arnaque coûte 60 millions de dirhams à un Brésilien

Les éléments de la police judiciaire de Casablanca ont réussi à démanteler un réseau international de trafic de diamants et d’autres bijoux de grande valeur actif au Maroc, en Égypte et dans des pays du Golfe. La victime, un Brésilien, à qui plus de 60...

Abdessamad Ezzalzouli rejoint le Maroc en mars

Après avoir entretenu la confusion sur son appartenance ou non à l’équipe marocaine de Football,Abdessamad Ezzalzouli promet de rejoindre les Lions de l’Atlas d’ici Mars. L’attaquant du FC Barcelone l’a notifié à Fouzi Lekjaa, président de la Fédération...

Maroc : plus de divorces et forte baisse des mariages

La crise sanitaire n’a pas seulement impacté l’économie marocaine, mais a également provoqué une vague de divorces et surtout une baisse de mariages. C’est ce que révèle l’Association nationale des jeunes...

Mauvaise surprise pour les habitants de Marrakech

Plusieurs centres commerciaux de la ville de Marrakech ont décidé de faire payer leur parking aux clients. Cette mesure dénoncée par un collectif de citoyens, qui réclament l’intervention des autorités.

La France souhaite « un partenariat d’exception avec le Maroc »

Le Quai d’Orsay a annoncé ce vendredi, par la voix de son porte-parole adjoint, que la France réaffirme son « attachement à poursuivre l’approfondissement du partenariat d’exception avec le Maroc dans tous les domaines...

Élie Semoun critique la censure au Maroc

L’humoriste français Élie Semoun a fait des révélations sur le Marrakech du rire qui a célébré son dixième anniversaire cette année. Un événement auquel cet ami du Franco-marocain Jamel Debbouze, initiateur du festival, a pris...

Gad Elmaleh suspend sa tournée

Alors qu’il était en tournée à travers la France pour son sixième one-man show titré « D’ailleurs », l’humoriste franco-marocain, Gad Elmaleh, a dû annuler plusieurs spectacles à cause d’un « petit problème de santé....

Amel Bent à nouveau enceinte

Portrait de la semaine dans l’émission Sept à huit diffusée le dimanche 24 octobre sur TFI, la chanteuse Amel Bent a fait quelques révélations sur sa vie privée. Elle confie qu’après avoir connu la douloureuse épreuve d’une fausse couche, elle a retrouvé le...

EasyJet annule des vols vers le Maroc

La compagnie aérienne EasyJet s’est vu contrainte d’annuler de nombreux vols vers le Maroc. À l’origine de cette décision, une panne de son système informatique.

Brussels Airlines lancera le vol Bruxelles-Marrakech

La compagnie aérienne Brussels Airlines envisage de lancer une nouvelle liaison vers le Maroc dans le cadre de son programme hivernal 2021.