Un Marocain recherché par le Maroc arrêté en Espagne

6 février 2022 - 13h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

La police nationale espagnole a arrêté à Almeria un Marocain recherché par les autorités marocaines. L’homme doit purger une peine de dix ans de prison pour association de malfaiteurs, trafic de drogues et plusieurs autres délits.

Les agents ont localisé et arrêté le Marocain à Almeria début février, quelques jours seulement après le 31 janvier, date à laquelle Interpol a émis un mandat d’arrêt international contre lui aux fins d’extradition, fait savoir Madrid Press.

À lire : Un Marocain recherché par le Maroc arrêté en Espagne

Le mis en cause, âgé de 34 ans, avait fui le Maroc après avoir été condamné à une peine de dix ans d’emprisonnement pour un délit d’association de malfaiteurs, trafic de stupéfiants, vol de véhicules, falsification de plaques d’immatriculation, corruption et complicité.

Après son arrestation, le suspect a été mis à la disposition du tribunal d’instruction d’Almería, qui a ordonné son placement en détention, en attendant son extradition vers le Maroc.

Sujets associés : Espagne - Drogues - Almeria - Extradition - Interpol - Criminalité - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : un gros trafiquant de drogue piégé par la police

Les éléments de la police judiciaire de Meknès ont réussi à arrêter un dangereux trafiquant de stupéfiants visé par 300 mandats d’arrêt à l’échelle nationale.

Un Marocain recherché par le Maroc arrêté en Espagne

Des agents de la police nationale espagnole ont arrêté à Arrecife (Lanzarote), un Marocain âgé de 40 ans, activement recherché par le Maroc pour trafic de drogue.

Un « dangereux » criminel recherché par le Maroc arrêté en Espagne

Les Mossos d’Esquadra et la police nationale espagnole ont arrêté à Salt (Gerone) un « dangereux » criminel marocain, recherché par les autorités marocaines pour trafic de...

Un Marocain recherché par le Maroc arrêté en Espagne

La police espagnole a arrêté, ce jeudi, un fugitif marocain recherché depuis 2020 par la justice marocaine, pour « délit d’immigration clandestine, d’organisation, d’association...

Ces articles devraient vous intéresser :

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Mohammed Ihattaren menacé par le milieu criminel à cause d’une relation amoureuse

L’absence de Mohammed Ihattaren au club néerlandais d’Ajax Amsterdam, ferait, d’après des sources médiatiques, suite à des menaces en provenance du « milieu criminel ». Le joueur et son club démentent.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...