Recherche

Un Marocain sauve sa petite amie espagnole séquestrée par sa famille

© Copyright : DR

20 août 2021 - 17h00 - Société - Par: A.P

Une jeune fille espagnole, séquestrée par sa famille pour l’empêcher de voir son petit ami d’origine marocaine, a été libérée par la police, alertée par ce dernier après que la victime l’a informé de sa situation.

La famille de la jeune fille l’a kidnappée et enchaînée à un lit dans la maison pour l’empêcher de continuer à voir son petit ami d’origine marocaine. La victime a réussi à informer ce dernier de sa situation en lui envoyant un message via son téléphone portable. « Appelle la police, je suis chez ma grand-mère », lui a-t-elle écrit. Le jeune homme a transmis ce SOS au service en charge des vols et enlèvements de la préfecture de police d’Aragon qui s’est dépêchée sur les lieux pour libérer la jeune fille, fait savoir La Opinion de Malaga.

À lire : Jana, trois ans, kidnappée et emmenée par son père en Syrie

Le petit ami a confié à la police que les parents de la jeune fille n’approuvaient pas leur relation parce qu’« il est d’origine marocaine et musulman pratiquant alors qu’elle est une gitane ». Le jeune homme assure que la famille a planifié son acte. « Une tante de la jeune fille nous a invités à dîner. Nous y sommes allés un peu avant l’heure prévue et elle nous a demandés de descendre au bar prendre un verre en attendant. Deux autres oncles accompagnés de leurs épouses étaient aussi présents », explique-t-il. C’est là qu’ils lui ont proféré des menaces, ajoute le Marocain. « On va te tuer, toi et tes parents, tant que tu ne quittes pas notre fille », lui auraient-ils lancé. Pendant ce temps, les femmes auraient attrapé la victime par les bras, l’auraient sortie du bar et emmenée dans une voiture.

À lire : Fqih Ben Salah : Un MRE agressé, sa fiancée kidnappée et sa voiture volée

Le jeune homme confie que les parents ne sont pas à leur première tentative et qu’il s’est déjà enfui avec leur fille à deux reprises. « Selon le rite gitan, une fois que la fille s’est enfuie avec son petit ami, ils sont obligés de se marier. Mais le père veut que nous rompions », a-t-il déclaré.

Quatre personnes, des proches de la victime, ont été arrêtées. Ils ont été mis à la disposition du tribunal d’instruction de Saragosse qui a ordonné leur mise en liberté provisoire assortie d’une ordonnance restrictive.

Mots clés: Violences et agressions , Enlèvement , Kidnapping , Espagne

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact