Souffrant d’une maladie rare, un enfant marocain soigné en Espagne

8 mars 2022 - 10h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Taha, un garçonnet d’origine marocaine, fait partie des nombreux enfants atteints de pathologies diverses qui bénéficient de soins gratuits à Malaga en Espagne grâce au programme « Viaje hacia la vida » de la Fondation Terre des Hommes. Il est retourné au Maroc la semaine dernière, après six mois de séjour en famille d’accueil.

A un an et demi, Taha avait déjà subi une opération du cœur à l’hôpital de la mère et de l’enfant de Malaga. Le petit garçon marocain était resté dans une famille d’accueil lors de ce premier séjour qui fut de courte durée. Cette fois-ci, Pablo et Pilar l’ont accueilli avec leurs deux filles de 4 et 3 ans.

« Être une famille d’accueil est une décision du couple et quand ils l’ont dit à mon mari et moi, nous étions très nerveux parce que nous ne savions pas comment cela allait se passer, mais maintenant je recommande l’expérience à tout le monde », explique Pilar à Diario Sur. C’est une question de responsabilité, puisque l’enfant ne vient pas en vacances, mais pour se remettre d’une opération, ajoute-t-elle, précisant que dans le cas de Taha, il était « très timide au départ, mais est devenu très ami avec mes filles et au final, ils ont été comme des frères pendant son séjour ».

À lire : Un Marocain opéré avec succès à l’hôpital de Málaga

La séparation est aussi difficile, fait observer Pilar. « Nous avons dû expliquer aux filles que Taha devait partir parce qu’il avait sa famille au Maroc », confie-t-elle. Taha est retourné au Maroc la semaine dernière, après avoir passé six mois en famille d’accueil à Malaga, le Maroc ayant fermé ses frontières pour limiter la propagation du Covid-19. Pendant son séjour, il a subi des contrôles et d’ici quelques années, le temps qu’il grandisse davantage, l’équipe médicale va étudier la possibilité de l’opérer à nouveau, a déclaré Pilar.

La Fondation Terre des Hommes, à travers son programme « Viaje hacia la vida », organise ces séjours en Espagne pour soigner les enfants originaires de pays africains comme le Maroc, le Sénégal, le Bénin, le Togo, la Mauritanie, le Mali et la Guinée Conakry et qui ont une pathologie. Plus de 800 enfants ont été déjà opérés dans des hôpitaux de Madrid, de Galice ou d’Andalousie, et hébergés dans chaque ville par des familles d’accueil.

Sujets associés : Santé - Malaga - Enfant

Aller plus loin

Une Marocaine de 10 ans opérée d’un cancer en Espagne grâce à une collecte de fonds

Une jeune Marocaine de 10 ans, Israe, atteinte du sarcome d’Ewing, un type de cancer des os, a pu se faire opérer à l’hôpital HM Nou Delfos de Barcelone grâce à la collecte de...

Espagne : une famille marocaine à la rue avec une fille malade appelle à l’aide

Arrivés à Pampelune mi-mars, cachés dans un camion de légumes, un couple marocain et ses filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans dont une malade, vivent dans la rue depuis...

Maroc : un touriste américain stupéfait de se faire soigner pour seulement 31 dollars

Soigné dans un hôpital marocain, un tiktokeur américain de 23 ans exprime sa stupéfaction et son bonheur après avoir reçu la facture de 31 dollars à payer. Une expérience qu’il...

Un Marocain opéré avec succès à l’hôpital de Málaga

Un jeune d’origine marocaine, Yassine, 17 ans, est rentré au pays après avoir subi avec succès une deuxième intervention chirurgicale. Il est l’un des bénéficiaires du programme...

Ces articles devraient vous intéresser :

De plus en plus de Marocains souffrent d’obésité

L’obésité est un problème de santé pour bon nombre de Marocains. Selon les statistiques, 25 % des personnes âgées de 45 à 59 ans souffrent d’obésité et 14 % des enfants sont en surpoids.

Les employés marocains de TikTok en colère

Les modérateurs de contenu marocains ne sont pas contents de TikTok. Ils dénoncent la détresse psychologique et les bas salaires.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et de lunettes de soleil, le groupe est présent dans le royaume depuis 2020.

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.