États-Unis : la famille du Marocain tué au Texas réclame justice

20 octobre 2021 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Quelques jours après le meurtre d’Adil Dghoughi, un Marocain de 31 ans, tué au Sud d’Austin, au Texas, le 11 octobre dernier, sa famille dit avoir reçu très peu d’informations sur les circonstances de son décès et réclame la vérité.

La famille d’Adil Dghoughi s’est rendue au College Station puis au comté de Caldwell lundi dernier pour obtenir plus de réponses sur la mort du jeune Marocain. Mais ses démarches se sont avérées infructueuses. « Nous ne savons rien. […] Nous voulons juste la vérité. C’est tout ce que nous voulons. La vérité et des réponses », a déclaré à KXAN, Amy Fagnant, l’épouse d’Adil Dghoughi, qui est séparée de lui. Elle dénonce un acte de violence inutile pour quelqu’un qui ne ferait de mal à personne. « Il n’y a aucune chance qu’il blesse quelqu’un », a déclaré pour sa part Othmane, le frère de la victime.

À lire : États-Unis : un Marocain tué au Texas, sa famille réclame justice

Les faits s’étaient déroulés le 11 octobre dernier vers 3 h 30 du matin. Après avoir échangé quelques mots, un individu a tiré sur Adil Dghoughi, un Marocain de 31 ans qui était assis dans une voiture garée près de sa résidence, à Martindale, une petite ville de moins de 1 000 habitants située à environ 40 km au Sud-Ouest d’Austin. Descendus sur les lieux, les agents de police ont transporté la victime à l’hôpital. Il succombera à ses blessures.

Après la fusillade, le bureau du shérif du comté de Caldwell s’est fendu d’un communiqué pour annoncer « l’incident tragique ». Les forces de l’ordre ont déclaré que le présumé assassin est « resté coopératif ». Par conséquent, les autorités locales ont décidé de ne pas l’arrêter pour la fusillade. Au Texas, la loi communément appelée loi « stand your ground », stipule qu’un individu est légalement autorisé à recourir à la force meurtrière lorsqu’il « croit raisonnablement » qu’il est nécessaire de se défendre contre un préjudice.

Sujets associés : États-Unis - Homicide - Décès - Texas - MRE

Aller plus loin

France : flou autour de la mort de Taoufik en prison, sa famille réclame la vérité

La famille de Taoufik Belrhitri, un détenu de la prison de Perpignan, réclame la vérité sur la mort de celui-ci dont elle a été informée trois semaines plus tard. Une pétition a...

Un Marocain tué de deux balles à Chicago (vidéo)

Un homme d’origine marocaine a trouvé la mort hier à Chicago aux Etats-Unis après avoir été tué par balles suite à ce qui semble être une dispute.

États-Unis : ouverture du procès du tueur d’Adil Dghoughi

Aux États-Unis, le procès de Terry Turner, le sexagénaire qui a tué par balles Adil Dghoughi, un Marocain de 31 ans, au Sud d’Austin, au Texas, le 11 octobre 2021, s’ouvre au...

Le roi Mohammed VI écrit à Joe Biden

Le Roi Mohammed VI a adressé un message au président des États-Unis, Joe Biden, suite à la fusillade survenue dans une école du Texas.

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Marhaba 2022 : important message aux MRE

Le port de Tanger Med a pris de nouvelles mesures afin de mieux faire face au flux du trafic durant les mois d’août et septembre.

Les adieux émouvants de Salima Belabbas, présentatrice du RTL Info

C’est avec une grande émotion et une voix tremblante que Salima Belabbas, présentatrice d’origine marocaine du RTL Info, a fait ses adieux aux téléspectateurs dimanche.

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

Brahim Salaki : le monde de la télévision marocaine en deuil

Le journalisme marocain est en deuil avec la perte de Brahim Salaki, figure emblématique de la télévision nationale. Âgé de 64 ans, il a perdu sa longue bataille contre la maladie et s’est éteint ce dimanche 23 avril 2023.

Les MRE doivent prendre les billets retour à l’avance

Tanger Med a informé les MRE que dans le cadre de la phase retour de l’opération Marhaba 2022, ils devront se munir, avant de se rendre au port, d’un billet de retour délivré par leur compagnie maritime, précisant une date et heure de voyage fermes.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.