Recherche

États-Unis : un Marocain tué au Texas, sa famille réclame justice

Adil Dghoughi (Facebook)

16 octobre 2021 - 13h00 - Marocains du monde - Par: S.A

Un Marocain de 31 ans résidant au Texas a été froidement abattu lundi dernier par un individu qui n’est toujours pas poursuivi devant les tribunaux. Indignée, la famille du défunt réclame justice.

Les faits se sont déroulés le 11 octobre dernier vers 3 h 30 du matin. Après avoir échangé quelques mots, un individu a tiré sur Adil Dghoughi, un Marocain de 31 qui était assis dans une voiture garée près de sa résidence, à Martindale, une petite ville de moins de 1 000 habitants située à environ 40 km au Sud-Ouest d’Austin. Descendus sur les lieux, les agents de police ont transporté la victime à l’hôpital. Il succombera à ses blessures.

À lire : Un Marocain tué à l’arme blanche à Saint-Malo

Après la fusillade, le bureau du shérif du comté de Caldwell s’est fendu d’un communiqué pour annoncer « l’incident tragique ». Les forces de l’ordre ont déclaré que le présumé assassin est « resté coopératif ». Par conséquent, les autorités locales ont décidé de ne pas l’arrêter pour la fusillade. Au Texas, la loi communément appelée loi « stand your ground », stipule qu’un individu est légalement autorisé à recourir à la force meurtrière lorsqu’il « croit raisonnablement » qu’il est nécessaire de se défendre contre un préjudice.

Les raisons de cette fusillade sont jusque-là inconnues. Morocco World News (MWN) a contacté le responsable de l’information publique du bureau du shérif du comté de Caldwell, Kyle McConnell pour avoir amples informations. Celui-ci a affirmé que « toutes les informations qui peuvent être divulguées ont été divulguées », avant d’ajouter qu’une « enquête en cours ». Le consulat attend la demande de rapatriement du corps de ce jeune homme arrivé aux États-Unis en 2013, après avoir obtenu son diplôme de l’Institut international de l’enseignement supérieur au Maroc.

À lire : Un Marocain tué de deux balles à Chicago (vidéo)

Les amis et la famille de la victime ont lancé une collecte de fonds en ligne sur GoFundMe pour faciliter le rapatriement du corps d’Adil Dghougi au Maroc. Quelques jours après l’assassinat, ils sont encore sous le choc. « Adil était un donneur d’organes enregistré et sa générosité continue même après son départ afin d’aider les autres. Personne n’a encore été inculpé pour ce meurtre horrible d’un homme innocent », a dénoncé Yasmin Moayeri, la cousine de la victime. Elle réclame justice pour Adil.

Mots clés: États-Unis , Droits et Justice , Texas

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact