Recherche

Une Marocaine parmi les « championnes » de la sensibilisation aux morsures de serpent

© Copyright : DR

21 septembre 2020 - 23h00 - Société

À l’occasion de la Journée internationale de sensibilisation aux morsures de serpent (ISBAD) commémorée le 19 septembre, le Dr Naoual Oukkache, chercheuse marocaine, a été choisie parmi les « championnes » pour les nombreux efforts qu’elle consent pour l’atteinte des objectifs dans ce domaine.

Le docteur Naoual Ouakkach travaille actuellement sur un nouveau type d’anti-venin contre les molécules responsables de la mortalité. Ce sont les promoteurs de l’ISBAD qui l’ont annoncé et ont expliqué que les travaux de la chercheuse visent à améliorer les soins administrés en matière de «  morsures de serpent et de piqûres de scorpion afin de réduire la létalité et le nombre de défigurations qui se produisent chaque année  ».

Cette année, la célébration de la journée internationale de sensibilisation aux morsures de serpent a pris un cachet spécial pour le fait que depuis la pandémie du coronavirus, c’est une réalité dont on parle moins alors que l’envenimation par morsure de serpent, est l’une des plus grandes crises sanitaires méconnues par bon nombre de personnes à travers le monde.

Chaque année, environ 5,4 millions de personnes sont mordues par un serpent. Elles sont environ 400 000 à se retrouver handicapées ou défigurées de façon permanente, à cause de l’inefficacité des thérapies contre les morsures de serpent. C’est en cela que les promoteurs de l’ISBAD déplorent que l’envenimation par morsure de serpent soit négligée par l’organisation mondiale de la santé depuis 2017.

Mots clés: Recherche , Santé , Femme marocaine

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact