Malgré leur naissance en Espagne, les enfants de Zouhira ont du mal à obtenir leur nationalité

13 avril 2022 - 22h20 - Ecrit par : A.S

Une Marocaine résidant à Malaga depuis 17 ans, et victime de violences de la part de son ex-mari marocain pendant plusieurs années, cherche depuis deux ans à obtenir la nationalité espagnole à ses trois enfants âgés de 17, 13 et 10 ans, tous nés en Espagne.

Zouhira, plus connue sous le nom de Sara à Malaga, tente désespérément d’obtenir la nationalité espagnole à ses trois enfants nés de son précédent mariage avec un Marocain qui lui faisait subir des violences extrêmes. Les trois enfants sont nés et scolarisés en Espagne, ne parlent que l’espagnol et n’ont été au Maroc qu’une seule fois, alors qu’ils étaient encore en bas âge, fait savoir La Opinion de Malaga.

Arrivée légalement en Espagne il y a 17 ans, la Marocaine a épousé en 2020 Curro López, un homme d’origine espagnole. La même année, elle obtenait la garde légale exclusive de ses trois enfants. Aujourd’hui, elle se bat pour que ses enfants obtiennent la nationalité espagnole. Leur père, qui lui faisait subir des violences de façon régulière, avait refusé d’engager les procédures administratives pour permettre aux enfants d’obtenir la nationalité espagnole, explique-t-elle.

À lire : Le long chemin de Jamal El Anbi pour obtenir la nationalité espagnole

Pour Sara, demander la nationalité pour ses enfants est une question de logique parce qu’ils n’ont connu aucun autre pays en dehors de l’Espagne, et aucune langue ou culture autre qu’espagnoles. Au Maroc, la garde exclusive des enfants n’est pas accordée à la femme, détaille-t-elle, ajoutant que les enfants pourraient ne plus jamais revenir en Espagne s’ils couraient le risque de se rendre dans le royaume. « Dès qu’ils entrent au Maroc, la police peut arriver avec un proche de leur père et les emmener », souligne-t-elle, craintive.

« S’ils obtiennent la nationalité espagnole, le Maroc n’aurait plus de droits sur eux et ils pourraient rendre visite à la famille », précise Sara, indiquant qu’en raison de cette situation, les mineurs ne connaissent pas la majorité des membres de la famille marocaine et « échangent avec leurs grands-parents par visioconférence ». La Marocaine ne sait pas combien de temps encore va durer la procédure alors que dans un an, son fils aîné aura 18 ans. « Nous avons démarré ce processus depuis plus de deux ans, sans succès », critique pour sa part, Curro López, le futur « père » des trois enfants qui porteront son nom.

Tags : Femme marocaine - Espagne - Malaga - Enfant - Famille

Aller plus loin

Juif natif de Casablanca, Pierre Assouline obtient la nationalité espagnole

Natif de Casablanca, Pierre Assouline a obtenu son passeport espagnol après cinq années de lutte acharnée, redevenant ainsi Espagnol à part entière. Il demande au roi Philippe VI...

Les Marocains, numéro 1 pour la nationalité espagnole

Cette année encore, les Marocains arrivent loin devant toutes les nationalités en ce qui concerne l’obtention de la citoyenneté espagnole.

Gaitha El Kharraz, après un long parcours, obtient la nationalité espagnole

Gaitha El Kharraz, une jeune athlète d’origine marocaine, vient d’obtenir la nationalité espagnole, après un long parcours du combattant au cours duquel elle n’a pas pu remporter...

Le long chemin de Jamal El Anbi pour obtenir la nationalité espagnole

L’économiste marocain Jamal El Anbi, 28 ans, a finalement obtenu la nationalité espagnole, après plusieurs années au cours desquelles son dossier est resté sans...

Nous vous recommandons

L’hôtelier portugais Pestana s’installe à Tanger

Le groupe hôtelier portugais Pestana s’installe à Tanger, après Casablanca et Marrakech. La nouvelle unité ouvre ses portes demain, lundi 22 novembre.

Bruxelles : des Marocains agressent le rappeur Koba LaD

Le rappeur français Koba LaD, qui donnait un showcase au Mirano, a échappé à une agression de jeunes Bruxellois qui lui reprochaient des propos injurieux envers les Marocains tenus il y a près de trois...

L’Espagne va gagner 10 millions d’euros en aidant le Maroc à importer du gaz

Pour la «  première fois  », le Maroc va acheter du gaz naturel liquéfié (GNL) sur le marché international et l’acheminer sur son territoire via le gazoduc Maghreb-Europe (GME) en sens inverse, après l’avoir transformé dans une usine de regazéification en...

Jusqu’à 47 degrés prévus au Maroc

Plusieurs régions marocaines comme Casablanca ou Rabat vont connaître une vague de chaleur de dimanche 11 juillet à demain, lundi 12 juillet 2021, alerte la Direction générale de la météorologie (DMN).

Appels à la réouverture des frontières marocaines

Après Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en systèmes et politiques de santé, c’est au tour d’autres experts d’appeler à la réouverture des frontières marocaines restées fermées jusqu’au 31 janvier 2022 en raison de la propagation rapide du nouveau variant du...

Voyage au Maroc : quelles formalités pour entrer ?

Depuis le 8 avril, les passagers en provenance de l’étranger accèdent au Maroc par voie maritime avec un test PCR négatif de moins de 72 heures sans l’obligation de présenter un pass vaccinal valide. Ce nouveau protocole sanitaire que le conseil de...

Rabat : le café «  7ᵉ art  » sera rasé

Le café «  7ᵉ Art  », situé sur l’Avenue Allal Ben Abdellah, au centre de Rabat, sera démoli dans un délai de quarante-huit heures. Ainsi en ont décidé les autorités de la ville. Le gérant de l’espace envisage de former un recours contre cette...

Les États-Unis pressent le Maroc à se joindre aux sanctions contre la Russie

Les États-Unis exhortent le Maroc — qui a jusque-là adopté une position neutre sur la guerre en Ukraine-, Israël et l’Algérie à sanctionner, à leur tour, la Russie. Le sujet est au menu des discussions que Antony Blinken, secrétaire d’État américain aura avec...

Discours du Trône du roi Mohammed VI (intégral)

Le Roi Mohammed VI a adressé un discours à la nation, ce samedi 31 juillet 2021, à l’occasion de la Fête du Trône. En voici l’intégralité.

L’Europe va-t-elle participer au financement du gazoduc Nigeria – Maroc ?

L’Europe envisage de se tourner vers d’autres sources, notamment en Afrique, pour son approvisionnement en gaz naturel, afin de réduire sa dépendance à l’égard de la Russie. Le vieux continent pourrait jeter son dévolu sur le projet de gazoduc...