Malgré leur naissance en Espagne, les enfants de Zouhira ont du mal à obtenir leur nationalité

13 avril 2022 - 22h20 - Ecrit par : A.P

Une Marocaine résidant à Malaga depuis 17 ans, et victime de violences de la part de son ex-mari marocain pendant plusieurs années, cherche depuis deux ans à obtenir la nationalité espagnole à ses trois enfants âgés de 17, 13 et 10 ans, tous nés en Espagne.

Zouhira, plus connue sous le nom de Sara à Malaga, tente désespérément d’obtenir la nationalité espagnole à ses trois enfants nés de son précédent mariage avec un Marocain qui lui faisait subir des violences extrêmes. Les trois enfants sont nés et scolarisés en Espagne, ne parlent que l’espagnol et n’ont été au Maroc qu’une seule fois, alors qu’ils étaient encore en bas âge, fait savoir La Opinion de Malaga.

Arrivée légalement en Espagne il y a 17 ans, la Marocaine a épousé en 2020 Curro López, un homme d’origine espagnole. La même année, elle obtenait la garde légale exclusive de ses trois enfants. Aujourd’hui, elle se bat pour que ses enfants obtiennent la nationalité espagnole. Leur père, qui lui faisait subir des violences de façon régulière, avait refusé d’engager les procédures administratives pour permettre aux enfants d’obtenir la nationalité espagnole, explique-t-elle.

À lire : Le long chemin de Jamal El Anbi pour obtenir la nationalité espagnole

Pour Sara, demander la nationalité pour ses enfants est une question de logique parce qu’ils n’ont connu aucun autre pays en dehors de l’Espagne, et aucune langue ou culture autre qu’espagnoles. Au Maroc, la garde exclusive des enfants n’est pas accordée à la femme, détaille-t-elle, ajoutant que les enfants pourraient ne plus jamais revenir en Espagne s’ils couraient le risque de se rendre dans le royaume. « Dès qu’ils entrent au Maroc, la police peut arriver avec un proche de leur père et les emmener », souligne-t-elle, craintive.

« S’ils obtiennent la nationalité espagnole, le Maroc n’aurait plus de droits sur eux et ils pourraient rendre visite à la famille », précise Sara, indiquant qu’en raison de cette situation, les mineurs ne connaissent pas la majorité des membres de la famille marocaine et « échangent avec leurs grands-parents par visioconférence ». La Marocaine ne sait pas combien de temps encore va durer la procédure alors que dans un an, son fils aîné aura 18 ans. « Nous avons démarré ce processus depuis plus de deux ans, sans succès », critique pour sa part, Curro López, le futur « père » des trois enfants qui porteront son nom.

Tags : Femme marocaine - Espagne - Malaga - Enfant - Famille

Aller plus loin

L’Espagne refuse la nationalité à un Marocain

L’Audience nationale a refusé la nationalité espagnole à un Marocain résidant dans la province de Cáceres (Estrémadure), sur la base d’un rapport du Centre national de renseignement...

Le long chemin de Jamal El Anbi pour obtenir la nationalité espagnole

L’économiste marocain Jamal El Anbi, 28 ans, a finalement obtenu la nationalité espagnole, après plusieurs années au cours desquelles son dossier est resté sans...

10 000 enfants marocains ont obtenu la nationalité espagnole

Plus de 10 000 naissances de parents marocains ont eu lieu sur le sol espagnol, durant les six derniers mois de l’année 2019, selon les données de l’Institut national espagnol des...

Gaitha El Kharraz, après un long parcours, obtient la nationalité espagnole

Gaitha El Kharraz, une jeune athlète d’origine marocaine, vient d’obtenir la nationalité espagnole, après un long parcours du combattant au cours duquel elle n’a pas pu remporter...

Nous vous recommandons

Nouvelle alerte à la neige au Maroc

De fortes pluies parfois orageuses, chutes de neige et fortes rafales de vent sont attendues ce mardi 5 et demain mercredi 6 avril 2022 dans plusieurs provinces marocaines, alerte la Direction générale de la météorologie...

La Mauritanie, médiatrice dans la crise Maroc-Algérie

Le ministre mauritanien des Affaires étrangères, Ismail Ould Cheikh Ahmed, a assuré que son pays « travaille sereinement » pour apaiser les tensions entre l’Algérie et le Maroc après la rupture des relations diplomatiques entre les deux...

Le plus grand réseau de trafic de drogue entre le Maroc et l’Espagne démantelé

La Garde civile espagnole a procédé vendredi au démantèlement d’un important réseau de trafic de drogue. En tout, 14 tonnes de haschisch marocain ont été saisies et 49 personnes arrêtées.

Expulsion de l’imam Iquioussen : Rachida Dati tacle le gouvernement (vidéo)

Au lendemain de l’arrêté du Conseil d’État qui valide l’expulsion de l’imam Hassan Iquioussen, Rachida Dati, ancienne garde des sceaux, a dénoncé l’inaction de la classe politique face à cette affaire.

Espagne : un Marocain qui a enterré un homme vivant devant la justice

Le tribunal d’instruction de Saragosse a décidé de poursuivre les trois membres du gang de Pedrola qui ont volé et violemment agressé deux personnes et assassiné une troisième courant l’été 2019. Ils seront jugés devant un tribunal ordinaire en ce qui concerne...

Une influenceuse droguée et violée lors d’un voyage au Maroc

Dounia, une influenceuse belge dit avoir vécu les pires jours de sa vie lors d’un voyage au Maroc où elle affirme avoir été droguée et violée dans une villa. Elle a porté plainte contre les présumés violeurs et une enquête est en...

La présence d’un navire militaire espagnol à Melilla suscite l’indignation au Maroc

Un navire militaire de la marine espagnole effectue actuellement une mission dans la région de Melilla. Sa présence dans l’enclave n’a pas été vue d’un bon œil par le Maroc.

Abdellatif Hammouchi en deuil

Le patron de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) est en deuil. Abdellatif Hammouchi a perdu sa mère, jeudi 12 août 2021.

Quand Casablanca était la cité des transexuels

Casablanca n’est pas que la ville réputée pour être la plus grande maison close à ciel ouvert du monde à l’époque coloniale, c’est aussi le lieu où les opérations transgenres s’enchaînaient au grand bonheur des transsexuels. La ville doit cette triste réputation...

Le parcours d’Ayoub, un jeune Marocain déterminé à réussir en France

Arrivé en France en 2021, Ayoub, un jeune Marocain, se bat de jour comme de nuit pour réussir sa vie. Malgré les obstacles qui se dressent sur son chemin, l’espoir ne l’a jamais quitté.