Accusés de terrorisme en Espagne, plusieurs Marocains acquittés

6 octobre 2022 - 19h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Faute de preuves suffisantes, la justice espagnole a acquitté cinq Marocains, accusés d’être membres d’un groupe terroriste qui a l’intention de mener des attaques et de faire l’apologie du djihadisme en prison.

La juridiction a annulé les charges contre Abderrahmanen Tahiri, alias Mohamed Achraf, désigné comme le chef du groupe, Mohamed El Gharbi, Karim Abdeselam Mohamed et Abdelah Abdeselam Ahmed, accusés des crimes de constitution d’un groupe terroriste ou de collaboration avec une organisation terroriste, de recrutement et d’endoctrinement djihadiste. Le cinquième accusé, Lahcen Zamzami, a été aussi acquitté, les accusations portées contre lui ayant été retirées lors du procès.

« Il n’y a aucune preuve d’une préparation d’un acte terroriste, pas même d’une intention à commettre lesdits actes criminels » par les accusés, soulignent les magistrats dans leur décision, précisant n’avoir décelé aucun comportement terroriste chez les accusés. Les mis en cause sont passés par plusieurs centres pénitentiaires, soit en tant que prévenus, soit en purgeant une peine pour appartenance à une organisation terroriste entre 2015 et 2019, période au cours de laquelle ils ont émis et reçu beaucoup de courriers, dont la plupart « par des circuits non officiels ».

À lire : La justice espagnole veut empêcher la libération d’un djihadiste marocain

Dans ces correspondances, ils ont établi entre eux un « lien d’entraide afin de mieux vivre la vie carcérale, considérant Allah comme le principal soutien de leur vie », expliquent les juges qui ajoutent que ces lettres comportaient généralement « des drapeaux, des messages et des slogans » liés à Daech, des chants souvent utilisés par les organisations terroristes djihadistes pour encourager leurs militants et combattants, s’invitant mutuellement à la patience et à la persévérance afin de « poursuivre le combat en faveur de l’idéologie djihadiste » une fois leurs peines purgées.

Pour les juges, il n’a pas été établi que les accusés ont mené des actions en faveur de l’organisation terroriste Daech, ni qu’ils incitaient d’autres détenus, amis et proches à mener des actes terroristes. « Les lettres sont rédigées par des détenus, certains en attente de jugement, et adressées à d’autres détenus avec lesquels ils partagent la même idéologie djihadiste. En aucun cas, une intention quelconque de commettre un crime n’a été observé de la part des accusés », a tranché la Cour.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Terrorisme - Droits et Justice - Islam

Aller plus loin

Espagne : procès d’un Marocain, présumé terroriste djihadiste

Le procès du Marocain Abdedaim C., résidant à Palafrugell (Gérone), accusé d’un délit présumé d’apologie du terrorisme djihadiste sur son profil Facebook, s’est ouvert jeudi à...

L’Etat espagnol contraint de payer plus de 500 000 euros à un Marocain

La chambre administrative de l’Audience nationale a acquitté un homme d’origine marocaine et sa femme mexicaine, arrêtés en 2016 pour terrorisme djihadiste et placés en...

Espagne : un imam marocain accusé d’endoctrinement djihadiste acquitté

L’Audience nationale a acquitté un Marocain, ancien imam d’une mosquée de Saint-Sébastien en Espagne, accusé d’endoctrinement djihadiste. Il n’a pas été établi qu’il a tenté de...

Un Marocain pro-Daech arrêté pour endoctrinement djihadiste en Espagne

Des agents de la police nationale et des Mossos d’Esquadra ont arrêté à Vespella de Gaia (Tarragone), un Marocain de 38 ans, radicalisé et pro-Daech, accusé d’endoctrinement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Le ramadan commence le lundi 11 mars 2024 en France

C’est officiel : le mois de Ramadan débutera lundi 11 mars 2024 en France, a annoncé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Cette date a été déterminée après observation scientifique et calcul astronomique.

Maroc : les sites pour adultes cartonnent pendant le ramadan

Les Marocains sont friands des sites pour adultes pendant ce mois de ramadan. À quel moment visitent-ils ces sites ?

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

Maroc : 30 députés éclaboussés par des affaires de corruption

Au total, 30 députés marocains sont poursuivis par la justice en leur qualité de président de commune pour leur implication présumée dans des affaires de corruption, de dilapidation de deniers publics, de chantage, et de falsification de documents...

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

La Nuit du destin ou laylat al qadr, qu’est ce que c’est ?

La nuit du destin est citée par le Coran comme étant meilleure que mille mois (83 ans et 4 mois). D’après le prophète Mohammed, cette nuit est l’une des nuits impaires des dix derniers jours du mois de Ramadan, soit celles du 21, 23, 25, 27 ou celle du...