L’équivalence des permis de conduire marocains plus facile pour les MRE ?

12 février 2021 - 16h20 - France - Ecrit par : G.A

Les difficultés que rencontrent les Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour établir l’équivalence des permis de conduire délivrés au Maroc, sont en passe, jure-t-on, d’être résolues. La ministre chargée des MRE, Nezha El Ouafi, a assuré travailler pour résoudre le problème qui empêche le bon fonctionnement du travail dans certains consulats en Europe.

La fin de la lourdeur administrative dans les consulats du Maroc en Europe a été annoncée par la ministre au cours d’un entretien accordé au site Le360. Le retard dans le traitement des dossiers administratifs avait été relevé par une commission parlementaire chargée d’enquêter dans différents consulats du Royaume à l’étranger. La commission avait relevé dans son rapport que le fonctionnement des consulats est globalement satisfaisant, mais qu’il sera nécessaire d’apporter des améliorations à certains services consulaires dédiés aux Marocains du monde.

Ainsi, selon Nezha El Ouafi, « désormais, les consulats vont fournir des services en ligne afin d’améliorer les conditions d’accueil et d’éviter les files d’attente ». Pour la question des services liés à l’état civil et au passeport, les postulants sont invités à se tourner désormais vers des plateformes informatiques, via les portails des consulats.

En ce qui concerne les MRE de France qui rencontrent des difficultés pour obtenir une équivalence à leur permis de conduire marocain, la ministre fait état de contacts réguliers avec les administrations compétentes au Maroc et en France, en vue de trouver une solution à ce problème.

Nezha El Ouafi a également évoqué au cours de l’entretien, le rôle assez dense que jouent les compétences marocaines du monde en faveur du développement du royaume. « Ces compétences sont actives au Maroc dans les domaines de l’investissement et de la formation professionnelle. Récemment, une convention a été signée pour promouvoir la formation professionnelle dans certaines villes marocaines », a-t-elle souligné.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Ambassades et consulats - Ministère des Marocains résidant à l’étranger - Nezha El Ouafi - Permis de conduire Maroc

Aller plus loin

Les consulats européens retiennent des centaines de passeports marocains

Face à la crise sanitaire liée au coronavirus, plusieurs pays européens ont procédé à la suspension de leur service de visas sans la moindre communication sur les dates de...

Des nouveautés pour le permis marocain

Barid Cash et d’Al Barid Bank ont mobilisé leurs agences pour faciliter aux Marocains le dépôt des dossiers de permis de conduire et des cartes grises, sans devoir se déplacer...

Les MRE font face à de nombreuses difficultés dans les consulats

La Chambre des représentants a initié une mission exploratoire temporaire dans des consulats du Royaume à l’étranger. Elle a permis d’enregistrer les plaintes des Marocains...

Maroc : vers la digitalisation du permis de conduire

L’examen du permis de conduire se fera à l’aide d’une voiture intelligente équipée de kits de digitalisation. C’est la stratégie à laquelle a pensé l’Agence nationale de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Le Maroc nomme 4 nouveaux consuls en France

Un important mouvement de personnel diplomatique a été initié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dont plusieurs en France.

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.