44 % des Marocains utilisent les réseaux sociaux pour s’informer (Étude)

8 janvier 2023 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

Près de 45 % (44,1 %) des Marocains font confiance aux informations diffusées sur les réseaux sociaux, selon une étude sur l’attitude de l’opinion publique arabe réalisée par le Centre arabe de recherche et d’études politiques.

Les résultats de l’Indice arabe global pour la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), présentés mardi, montrent que 31 % des Marocains consultent plusieurs fois par jour les médias sociaux pour s’informer et obtenir des informations politiques, et 34 % plusieurs fois par semaine.

Selon l’étude, les Marocains font moins confiance aux informations publiées sur les pages des célébrités et des influenceurs, près de 50 % de Marocains qui suivent les pages de ces derniers sur les réseaux sociaux, faisant confiance aux informations publiées.

À lire : Maroc : un projet de loi sur les réseaux sociaux

L’étude a été menée dans 14 pays arabes dont le Maroc, la Mauritanie, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, l’Égypte, le Soudan, la Palestine, le Liban, la Jordanie, l’Irak, l’Arabie saoudite, le Koweït et le Qatar. Son objectif est d’analyser les tendances de l’opinion publique arabe sur les questions économiques et sociales.

Au total, 33 300 personnes (hommes et femmes) ont été interrogées dans le cadre de cette étude au sein d’échantillons représentatifs dans les pays cités.

Sujets associés : Etude - Twitter (X) - WhatsApp

Aller plus loin

Les Marocains font plus confiance à la police qu’au gouvernement

Au Maroc, les citoyens font plus confiance à l’institution militaire et aux institutions sécuritaires qu’au gouvernement. C’est ce que révèle une enquête réalisée par le...

Maroc : un projet de loi sur les réseaux sociaux

Au Maroc, un projet de loi régulant l’utilisation des réseaux sociaux a été déposé pour examen au parlement. Il a été présenté par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi,...

Publicité : Twitter va partager ses revenus avec ses utilisateurs au Maroc

Twitter a décidé de partager ses revenus publicitaires avec ses créateurs de contenus au Maroc, en Jordanie, en Israël, aux Émirats arabes unis, afin de rendre plus attractif le...

YouTube, leader des réseaux sociaux au Maroc

YouTube est le leader des réseaux sociaux au Maroc, où le taux de pénétration d’Internet a atteint 84,1 % de la population totale au début de 2022. C’est ce qu’indiquent les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Publicité : Twitter va partager ses revenus avec ses utilisateurs au Maroc

Twitter a décidé de partager ses revenus publicitaires avec ses créateurs de contenus au Maroc, en Jordanie, en Israël, aux Émirats arabes unis, afin de rendre plus attractif le réseau social au moment où, il est fortement concurrencé par Threads.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Twitter sanctionne Saâdeddine El Otmani

L’ancien chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani fait parler de lui, mais en des termes peu reluisants, en faisant sur Twitter le lien entre la variole du singe et l’homosexualité.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.