Plus d’un tiers des Marocains souffrent d’insécurité alimentaire (Rapport)

26 janvier 2023 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : A.P

Avant le manque d’argent, 36 % des Marocains souffrent de manque de nourriture et 62 % craignent d’en manquer, selon un rapport inquiétant publié récemment.

Selon ce rapport publié par le Baromètre arabe (2021-2022), la majorité des Marocains sont en situation d’insécurité alimentaire. Les personnes interrogées ont déclaré manquer de nourriture avant d’avoir l’argent pour en acheter davantage. Dans la majorité des pays étudiés (Maroc, Égypte, Irak, Jordanie, Liban, Libye, Mauritanie, Palestine, Soudan et Tunisie), plus de la moitié des citoyens craignent de manquer de nourriture avant de pouvoir en acheter davantage, est-il indiqué dans le document.

À lire : Le choc alimentaire mondial pourrait produire un impact négatif sur le Maroc

Ces résultats confirment l’augmentation considérable de la proportion de personnes souffrant d’insécurité alimentaire dans les pays à revenu intermédiaire situés notamment dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Selon les données de l’indice mondial de la sécurité alimentaire pour l’année 2021, affilié à l’« Economist Impact », le Maroc est classé 57ᵉ, reculant de trois places par rapport au classement 2020 où il occupait la 54ᵉ place.

Sujets associés : Classement - Pauvreté - Consommation

Aller plus loin

Le Maroc n’est pas menacé par la crise alimentaire malgré la guerre en Ukraine

Malgré la sévère sécheresse et les effets de l’invasion russe en Ukraine, le Maroc a pu sécuriser cette année ses besoins en blé. Avec le Nigeria, le royaume est l’un des rares...

La BAD compte sur le Maroc pour éviter une crise alimentaire en Afrique

Face à la famine qui guette l’Afrique à cause de la guerre en Ukraine, l’Office Chérifien des phosphates (OCP), géant marocain des phosphates et la Banque africaine de...

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Ces articles devraient vous intéresser :

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

Maroc : l’inflation s’envole, surtout les produits alimentaires

Le Maroc est actuellement confronté à une situation économique difficile, marquée par une inflation galopante. Selon la dernière note de conjoncture du Haut Commissariat au Plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 8,9 % au...

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Maroc : clap de fin pour Jumia Food

Les Marocains ayant l’habitude de commander via Jumia Food devront dorénavant se diriger vers un concurrent. L’entreprise vient d’annoncer la fin de son service au Maroc.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Appel à lutter contre la mendicité au Maroc

Le niveau de pauvreté et de vulnérabilité n’a pas baissé au Maroc. En 2022, il est revenu à celui enregistré en 2014, selon une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) publiée en octobre dernier. Une situation qui contribue à la hausse de la mendicité...

Café : le Maroc, 2e plus grand marché de la région Mena

Les ménages marocains devraient dépenser environ 13 milliards de dirhams en produits à base de café, selon une étude de Fitch Solution.

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.