Marrakech : un charmeur de serpents fait chanter une touriste scandinave

25 juin 2019 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Un charmeur de serpents a été arrêté par la Police touristique, à Marrakech. Il est accusé d’avoir fait du chantage à une touriste étrangère, profitant de sa peur des reptiles venimeux. C’était le samedi 22 juin 2019.

Ce charmeur de serpents, peu scrupuleux, a demandé à la touriste étrangère une somme d’argent, pour qu’il lui retire le serpent qu’il lui avait lui-même mis autour du cou, selon une information qui nous parvient du média, Rue20. Cela est arrivé à la mythique Place Jemaa El-Fna. Et, la touriste a payé la somme demandée avant, selon toute vraisemblance, de s’en plaindre aux autorités.

La Police touristique de la ville ocre a arrêté le maître-chanteur, immédiatement après son acte répréhensible. Il est accusé de chantage. Il a été placé en garde à vue, à en croire la même source.

En outre, Rue20 précise que la somme d’argent que le charmeur de serpents a réussi à extorquer à la touriste scandinave a été reprise par les autorités et rendue à sa propriétaire légitime.

Ce genre de fait, qui nuit fortement à l’image du Maroc, en termes d’attrait touristique, n’est pas une exception. Récemment, un restaurant à la même place faisait payer à des touristes 5000 dirhams pour un repas normal.

Sujets associés : Marrakech - Tourisme - Jamaâ El Fna

Aller plus loin

Les charmeurs de serpents de Marrakech : tradition ou cruauté ?

Les charmeurs de serpents, ou Aïssaoua, font partie intégrante de la culture marocaine. Mais leur activité sur la place Jemaa El-Fna à Marrakech, qui attire de nombreux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc mise sur le tourisme interne

L’office national marocain du tourisme (ONMT) a lancé le week-end dernier, une campagne multi-support visant à booster le tourisme intérieur.

Touristes au Maroc : les chiffres d’une année record

Quelque 13,2 millions de personnes ont visité le Maroc durant les onze premiers mois de 2023, battant le record absolu de 12,9 millions de touristes de toute l’année de 2019, selon le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et...

Ôvoyages revoie ses ambitions à la hausse au Maroc

Le tour opérateur français Ôvoyages annonce l’ouverture de quatre nouveaux Ôclubs l’été prochain au Maroc, une destination qu’il entend développer dans sa globalité.

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

Ambitieux, le Maroc vise 26 millions de touristes en 2030

La ministre du Tourisme Fatim-Zahra Ammor a procédé au lancement des travaux de la nouvelle feuille de route du secteur avec la Confédération Nationale du Tourisme et ses principales associations et fédérations membres.

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Le Maroc retrouve le sourire avec une forte croissance du tourisme

Le secteur du tourisme au Maroc affiche une embellie à fin avril 2023, selon les derniers chiffres publiés par l’Observatoire du tourisme, se rapprochant du record d’avant la pandémie en 2019.

La stratégie du Maroc pour booster le tourisme interne

L’embellie du tourisme se confirme pour le Maroc. Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, expose sa stratégie pour maintenir voire accroître cette tendance.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.