Marrakech : 15 ans de prison pour avoir torturé un enfant de 5 ans

28 mars 2022 - 18h00 - Ecrit par : A.S

La Cour d’appel de la ville de Marrakech a condamné un couple à 15 ans de prison ferme pour crime de coups et blessures ayant entraîné la mort d’un enfant, confirmant ainsi le jugement rendu en première instance.

Les faits se sont déroulés le 14 septembre 2020 à Marrakech. Un agent de l’autorité local relevant du douar où il vit un couple avait appelé les éléments de la gendarmerie, pour les informer du décès, dans des circonstances douteuses, d’une fille de cinq ans dans le domicile de sa tante, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. À leur arrivée au domicile du couple, ils ont trouvé le corps sans vie de la fillette sur une banquette. Il y avait des blessures, des traces de coups et surtout des brûlures récentes sur le corps de la victime.

À lire : Un MRE rejugé au Maroc pour l’assassinat d’un bébé

Interrogée, l’épouse, 22 ans, a affirmé que la mort de sa nièce était naturelle. Elle a déclaré que la fillette était peut-être tombée sur la tête et que de toutes les manières, elle souffrait de crises d’épilepsie. Son mari, un repris de justice à peine plus âgé qu’elle, a confié aux enquêteurs que la mineure de 5 ans est tombée alors qu’elle était en train de jouer sur la moto. Il a également admis l’avoir frappée avec un tuyau pour qu’elle cesse d’uriner sur son lit la nuit.

À lire : Tanger : peine de mort confirmée pour le meurtrier du petit Adnane

Dans la foulée, une autopsie a été alors réalisée. Le médecin légiste a conclu à une mort due à une hémorragie interne au niveau du crâne, aux fractures multiples au niveau du bras et de la colonne vertébrale et aux reins complètement endommagés. Les résultats de l’autopsie ont clairement prouvé que les allégations du couple étaient fausses. Jugés pour crime de coups et blessures ayant entraîné la mort d’une mineure, les deux époux ont été condamnés à 15 ans de prison ferme en première instance. Une peine qui sera confirmée par la Cour d’appel de Marrakech.

Tags : Prison - Marrakech - Violences et agressions - Décès

Aller plus loin

Maroc : une mère arrêtée pour actes de torture sur sa petite fille

À Salé, les éléments de la police ont procédé à l’arrestation d’une mère de famille à la suite de la diffusion d’une vidéo montrant une femme de 25 ans en train de torturer sa fille de 6...

Maroc : elle tue son enfant et l’enterre

Brahim, un enfant de 11 ans, était porté disparu par sa famille depuis plusieurs jours. Ce lundi, son corps inanimé a été retrouvé sous les gravats par les autorités locales, dans...

Un MRE rejugé au Maroc pour l’assassinat d’un bébé

Le quatrième procès de Mounir Kiouh, un Marocain résidant à l’étranger (MRE) accusé d’avoir tué un bébé de 2 ans dans un appartement à Namur en 2005, s’ouvrira jeudi 17 février devant la...

Tanger : peine de mort confirmée pour le meurtrier du petit Adnane

La cour d’appel de Tanger a confirmé, ce mercredi 7 avril, la sentence de la peine capitale qui avait été prononcée en première instance, à l’encontre de l’homme qui a froidement...

Nous vous recommandons

Maroc : crash d’un avion de la Gendarmerie royale

Un avion de la gendarmerie royale s’est écrasé vendredi 31 décembre 2021 au large de Dakhla. Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.

Déclaré mort et enterré, un imam marocain réapparait

Quelques jours après avoir enterré la dépouille d’un imam supposé mort du Covid-19, sa famille se rend compte que ce dernier est bien vivant et qu’il se remettait doucement du virus pour lequel il avait été conduit à...

Pegasus : un ancien diplomate français, conseiller de NSO émet des doutes sur le Maroc

Gérard Araud, retraité, ancien ambassadeur de France à Washington, par ailleurs ancien conseiller extérieur de la société israélienne NSO, le fabricant de Pegasus, a émis des doutes sur le Maroc, un des pays accusés d’avoir ciblé 10 000 numéros de...

Le corps d’un Marocain mutilé découvert dans un sac poubelle près de Metz

Le corps sans vie d’un Marocain, « partiellement mutilé », a été retrouvé dans un sac-poubelle à Argancy, près de Metz (Moselle), le 13 décembre 2021. L’autopsie a révélé un décès par mort violente.

Une société espagnole réclame 407 millions d’euros au Maroc

La société immobilière espagnole, Marina d’Or, qui a construit les célèbres complexes touristiques et résidentiels dans les années 90, réclame 407 millions d’euros au Maroc dans le cadre d’un règlement de différends relatifs à des investissements dans le...

Le prince Moulay Ismail hospitalisé en Allemagne

Le prince Moulay Ismail a été admis vendredi dernier dans une clinique privée en Allemagne, où il a subi avec succès une intervention chirurgicale.

Taghazout, l’une des meilleures destinations en 2022

Le village de Taghazout figure parmi les 28 meilleures destinations à visiter dans le monde en 2022, selon The Natiional Geographic.

Accueil de Brahim Ghali : l’Espagne continue de payer cher

L’accueil en Espagne, pour raison humanitaire, de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario a de lourdes conséquences économiques pour le voisin du Nord exclu de l’opération Marhaba, qui marque le retour de millions de Marocains résidant à l’étranger...

Mauvaise nouvelle pour Royal Air Maroc

La fermeture de l’espace aérien marocain pour quinze jours produira un impact négatif sur la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) qui a déjà du mal à se refaire une bonne santé financière en ces temps de Covid-19. Elle pourrait subir de lourdes...

Les loueurs de voiture expliquent la hausse des prix

Les opérateurs du secteur de location de voiture réfutent les accusations selon lesquelles, les prix de location de voitures ont flambé cet été. C’est un simple retour à la normale, estiment-ils.