Marrakech : 15 ans de prison pour avoir torturé un enfant de 5 ans

28 mars 2022 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La Cour d’appel de la ville de Marrakech a condamné un couple à 15 ans de prison ferme pour crime de coups et blessures ayant entraîné la mort d’un enfant, confirmant ainsi le jugement rendu en première instance.

Les faits se sont déroulés le 14 septembre 2020 à Marrakech. Un agent de l’autorité local relevant du douar où il vit un couple avait appelé les éléments de la gendarmerie, pour les informer du décès, dans des circonstances douteuses, d’une fille de cinq ans dans le domicile de sa tante, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. À leur arrivée au domicile du couple, ils ont trouvé le corps sans vie de la fillette sur une banquette. Il y avait des blessures, des traces de coups et surtout des brûlures récentes sur le corps de la victime.

À lire : Un MRE rejugé au Maroc pour l’assassinat d’un bébé

Interrogée, l’épouse, 22 ans, a affirmé que la mort de sa nièce était naturelle. Elle a déclaré que la fillette était peut-être tombée sur la tête et que de toutes les manières, elle souffrait de crises d’épilepsie. Son mari, un repris de justice à peine plus âgé qu’elle, a confié aux enquêteurs que la mineure de 5 ans est tombée alors qu’elle était en train de jouer sur la moto. Il a également admis l’avoir frappée avec un tuyau pour qu’elle cesse d’uriner sur son lit la nuit.

À lire : Tanger : peine de mort confirmée pour le meurtrier du petit Adnane

Dans la foulée, une autopsie a été alors réalisée. Le médecin légiste a conclu à une mort due à une hémorragie interne au niveau du crâne, aux fractures multiples au niveau du bras et de la colonne vertébrale et aux reins complètement endommagés. Les résultats de l’autopsie ont clairement prouvé que les allégations du couple étaient fausses. Jugés pour crime de coups et blessures ayant entraîné la mort d’une mineure, les deux époux ont été condamnés à 15 ans de prison ferme en première instance. Une peine qui sera confirmée par la Cour d’appel de Marrakech.

Sujets associés : Marrakech - Prison - Décès - Violences et agressions

Aller plus loin

Condamné pour avoir émigré au Maroc en abandonnant sa famille à Monaco

Ruiné par la crise sanitaire liée au Covid-19, un chef d’entreprise a émigré au Maroc sans verser de pension alimentaire à sa petite famille à Monaco. La justice monégasque l’a...

Tanger : peine de mort confirmée pour le meurtrier du petit Adnane

La cour d’appel de Tanger a confirmé, ce mercredi 7 avril, la sentence de la peine capitale qui avait été prononcée en première instance, à l’encontre de l’homme qui a...

Maroc : une mère arrêtée pour actes de torture sur sa petite fille

À Salé, les éléments de la police ont procédé à l’arrestation d’une mère de famille à la suite de la diffusion d’une vidéo montrant une femme de 25 ans en train de torturer sa...

Errachidia : décès d’un enfant de 2 ans suite à une circoncision

Un enfant en bas âge est décédé mercredi à la suite de sa circoncision dans une clinique privée près d’Errachidia. La famille a été déposée une plainte et une enquête a été...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Décès de Khadija Assad : le roi Mohammed VI adresse un message à la famille

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de la grande artiste feue Khadija Assad, décédée la nuit dernière des suites d’une longue maladie.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Le Roi Mohammed VI rend hommage à Mohamed Moatassim

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Mohamed Moatassim, Conseiller du Souverain, décédé lundi à Rabat.

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire,...

Catalogne : un Algérien suspecté d’agression violente d’un Marocain arrêté

L’homme d’origine algérienne qui a violemment agressé un ressortissant marocain cette semaine dans le nord de l’Espagne a finalement été arrêté par la police. Un avis de recherche avait été émis le qualifiant d’individu « très dangereux ».

Décès d’Abdelhak Khiame, ancien patron du BCIJ

Triste nouvelle ce mardi 23 août 2022. L’ancien patron du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ), Abdelhak Khiyame, est décédé aujourd’hui des suites d’une longue maladie.

Les condoléances du roi Mohammed VI à la famille d’Abdelhak El Khiame

Suite au décès mardi, de l’ancien directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak El Khiame, le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de sa famille. Un message dans lequel il a salué...

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.