Recherche

Les habitants de Melilla obligés de s’exiler au Maroc pour passer l’Aïd al-Adha

© Copyright : DR

13 août 2019 - 07h00 - Société

Ils sont des milliers de Melillenses à se rendre au Maroc pour la fête de l’Aïd al-Adha, à cause de la pénurie de moutons à sacrifier, à Melilla.

Alors qu’une grave pénurie d’agneaux secoue Melilla, il est interdit, de la part du Gouvernement central du PSOE et par la tripartite régionale que forment le CPM, le PSOE et le CS, de faire passer des moutons du Maroc à cette ville.

Au moins 6.000 agneaux sont nécessaires, pour répondre aux besoins de toutes les familles qui célèbrent l’Aïd el-Kebir. Cependant, seuls 3.000 sont arrivés de la péninsule, obligeant des milliers de résidents de Melilla à traverser la frontière pour pouvoir célébrer la fête, dans le respect de leurs traditions et de leurs rites, fait savoir le site espagnol Melilla Hoy.

A cause de l’Opération "Paso del Estrecho" , qui est en cours, cette situation qui a surtout généré de longues files d’attente, notamment, aux postes-frontières, s’offrait comme la seule alternative pour les habitants de Melilla, qui se sont vus obligés de se rendre au Maroc pour sacrifier le mouton. Cette situation, qui s’observe presque chaque année, est qualifiée d’ "exil" annuel pour la fête par de nombreux Melillenses.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact