Recherche

Aïd al-Adha à Melilla : l’importation d’agneaux en provenance du Maroc toujours interdite

© Copyright : DR

17 juillet 2021 - 21h00 - Société - Par: A.P

Il n’est toujours pas possible d’importer des agneaux en provenance du Maroc vers Melilla pour la célébration de l’Aid al-Adha. En cause, l’épidémie de fièvre aphteuse de 2015, à laquelle s’ajoute la crise sanitaire du Covid-19 qui a conduit à la fermeture des frontières marocaines.

L’ancien président de la ville autonome de Melilla et leader du Parti populaire (PP), Juan José Imbroda, souhaitant lors d’une conférence de presse, une bonne fête de l’Aïd al-Adha à la communauté musulmane de la ville, a saisi l’occasion pour passer un message politique. « Vous ne pouvez pas utiliser la religion à des fins électoralistes », a dénoncé le leader du PP, accusant le parti indépendant Coalition pour Melilla (CpM) et son chef, Mustafa Aberchán, d’avoir initié dans le passé une campagne contre sa formation qui s’était opposée à l’importation d’agneaux du Maroc en vue de la célébration de la Fête de l’Aid el kébir.

À lire : Aïd al-Adha au Maroc : des vétérinaires mobilisés pour le contrôle de la vente et l’abattage

Juan José Imbroda fait allusion à l’épidémie de fièvre aphteuse déclarée au Maroc en 2015 qui avait contraint le gouvernement central d’alors dirigé par Mariano Rajoy, à interdire l’importation d’agneaux en provenance du Maroc. Ces restrictions à l’importation ont été assouplies en juillet 2017 par le ministère de l’Agriculture qui a autorisé à nouveau leur entrée sur le territoire espagnol après un bilan de santé approfondi.

À lire : Aïd Al-Adha : grande mévente sur le marché du mouton

Depuis l’arrivée au pouvoir de de Castro à Melilla, la situation n’a pas changé. « Trois Aid al-Adha, trois tromperies », fait part Juan José Imbroda qui souligne la déception des musulmans de la ville. « Maintenant, ils diront que c’est à cause de la pandémie, mais avant il n’y avait pas de Covid-19 », a-t-il déclaré. « Tout le monde sauf lui sait que le Maroc a fermé ses frontières. À moins que les agneaux ne viennent en parachute avec un visa dans la bouche », a réagi Aberchán qui affirme que son parti n’a aucune « leçon » à recevoir du PP, avant d’inviter par ailleurs le gouvernement à « défendre les intérêts du peuple espagnol ».

À lire : Aïd Al-Adha : la situation s’envenime chez les éleveurs

L’Aïd al-Adha constitue un rendez-vous spécial pour tous les musulmans du monde et, au plan économique, une grande opportunité d’affaires pour les éleveurs de la ville autonome et les exportateurs de produits vers la France, le Qatar, l’Arabie saoudite ou les Émirats arabes unis.

Mots clés: Melilla , Aïd al-Adha 2021 , Espagne

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact