Miguel Angel Moratinos salue le tournant des relations entre l’Espagne et le Maroc

22 mars 2022 - 05h20 - Espagne - Ecrit par : G.A

Miguel Angel Moratinos, ancien chef de la diplomatie espagnole et Haut-représentant de l’Alliance des civilisations des Nations-unies, se réjouit de l’évolution des relations entre le Maroc et l’Espagne, après la crise diplomatique née de l’entrée dans le pays, du chef de la milice du Polisario, Brahim Ghali.

Dans une interview accordée à Radio Medi1, Miguel Angel Moratinos considère le réchauffement des relations entre le Maroc et l’Espagne comme étant « une très bonne nouvelle. Deux pays voisins unis par l’histoire, par la géographie doivent continuer à développer une relation privilégiée, ce qui était le cas jusqu’à cette crise qui a commencé l’année dernière ».

À lire : L’Espagne change sa position sur le Sahara

La brouille entre Madrid et Rabat est née en avril 2021 suite à l’accueil en Espagne, pour y être soigné d’urgence « discrètement » et sous « une fausse identité » du chef du Polisario, Brahim Ghali. Mais le vendredi 18 mars dernier, Rabat et Madrid ont décidé de repartir sur de nouvelles bases, suite à une déclaration du gouvernement espagnol soutenant publiquement la souveraineté du Maroc sur le Sahara. Selon le message envoyé par le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, l’Espagne pense que le plan d’autonomie pour le Sahara proposé par le Maroc, est « la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend ».

À lire : Sahara marocain : le Maroc apprécie la nouvelle position de l’Espagne

« Les deux pays ont convenu de franchir cette étape historique. Nous sommes dans une phase positive », a indiqué Moratinos. « La paix et la stabilité sont deux valeurs recherchées à un moment où il y a des conflits et des crises dans d’autres parties du monde. Il s’agit d’une nouvelle positive dont nous devons, bien entendu, nous réjouir », a-t-il insisté, assurant que les deux pays sont appelés désormais à « travailler et à développer tout leur potentiel ».

À lire : Sahara : l’Algérie rappelle son ambassadeur à Madrid

Lors de son intervention, il a également évoqué la question migratoire ayant provoqué le durcissement de la crise entre les deux pays. Moratinos estime qu’« il faut que l’intérêt de chaque partenaire soit pris en compte », ajoutant qu’il est nécessaire de « renforcer davantage cette coopération bilatérale en matière migratoire ». Il a ajouté que « l’Espagne et le Maroc sont le lien entre le continent africain et le continent européen, et ont un rôle et une responsabilité majeurs pour établir une nouvelle relation stratégique entre les deux continents ».

À lire : Karima Benyaich, ambassadrice du Maroc en Espagne, est retournée à Madrid

Rappelée pour consultation en mai 2021, l’ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benaïch, a rejoint son poste pour continuer à travailler pour le renforcement des relations entre les deux pays.

Sujets associés : Espagne - Madrid - Diplomatie - Rabat - Sahara Marocain

Aller plus loin

José Manuel Albares attendu au Maroc dans quelques jours

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, effectuera une visite au Maroc le 1er avril prochain. Un pas de plus dans le renforcement des relations entre...

Karima Benyaich, ambassadrice du Maroc en Espagne, est retournée à Madrid

L’ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, rappelée à Rabat pour des consultations depuis mai dernier, a finalement rejoint son poste ce dimanche, un jour après le...

Le Polisario critique l’Espagne après son changement de position sur le Sahara

Le changement de position de l’Espagne sur le Sahara n’est pas du goût du Polisario. Ce dernier estime que le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a « succombé aux...

Des éurodéputés saluent la nouvelle position de l’Espagne sur le Sahara

La nouvelle position de l’Espagne au sujet de la question du Sahara suscite des réactions positives de la part des eurodéputés. Ces derniers saluent « un grand pas en avant ».

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Première célébration de la fête d’indépendance d’Israël au Maroc

Le bureau de liaison d’Israël au Maroc a organisé le 5 juillet dernier à Rabat, une cérémonie marquant la célébration de la 74ᵉ fête de l’indépendance de l’État hébreu. Une première depuis des années.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

L’existence du monstre du Loch Ness confirmée par une découverte des fossiles au Sahara ?

Des scientifiques ont découvert des fossiles de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert du Sahara marocain et jugent « plausible à certains...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Une découverte au Maroc nous éclaire sur le Loch Ness

L’existence du monstre du Loch Ness ou Nessie suscite des questionnements à la suite de la découverte de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert...