Miguel Angel Moratinos salue le tournant des relations entre l’Espagne et le Maroc

22 mars 2022 - 05h20 - Ecrit par : G.A

Miguel Angel Moratinos, ancien chef de la diplomatie espagnole et Haut-représentant de l’Alliance des civilisations des Nations-unies, se réjouit de l’évolution des relations entre le Maroc et l’Espagne, après la crise diplomatique née de l’entrée dans le pays, du chef de la milice du Polisario, Brahim Ghali.

Dans une interview accordée à Radio Medi1, Miguel Angel Moratinos considère le réchauffement des relations entre le Maroc et l’Espagne comme étant « une très bonne nouvelle. Deux pays voisins unis par l’histoire, par la géographie doivent continuer à développer une relation privilégiée, ce qui était le cas jusqu’à cette crise qui a commencé l’année dernière ».

À lire : L’Espagne change sa position sur le Sahara

La brouille entre Madrid et Rabat est née en avril 2021 suite à l’accueil en Espagne, pour y être soigné d’urgence « discrètement » et sous « une fausse identité » du chef du Polisario, Brahim Ghali. Mais le vendredi 18 mars dernier, Rabat et Madrid ont décidé de repartir sur de nouvelles bases, suite à une déclaration du gouvernement espagnol soutenant publiquement la souveraineté du Maroc sur le Sahara. Selon le message envoyé par le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, l’Espagne pense que le plan d’autonomie pour le Sahara proposé par le Maroc, est « la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend ».

À lire : Sahara marocain : le Maroc apprécie la nouvelle position de l’Espagne

« Les deux pays ont convenu de franchir cette étape historique. Nous sommes dans une phase positive », a indiqué Moratinos. « La paix et la stabilité sont deux valeurs recherchées à un moment où il y a des conflits et des crises dans d’autres parties du monde. Il s’agit d’une nouvelle positive dont nous devons, bien entendu, nous réjouir », a-t-il insisté, assurant que les deux pays sont appelés désormais à « travailler et à développer tout leur potentiel ».

À lire : Sahara : l’Algérie rappelle son ambassadeur à Madrid

Lors de son intervention, il a également évoqué la question migratoire ayant provoqué le durcissement de la crise entre les deux pays. Moratinos estime qu’« il faut que l’intérêt de chaque partenaire soit pris en compte », ajoutant qu’il est nécessaire de « renforcer davantage cette coopération bilatérale en matière migratoire ». Il a ajouté que « l’Espagne et le Maroc sont le lien entre le continent africain et le continent européen, et ont un rôle et une responsabilité majeurs pour établir une nouvelle relation stratégique entre les deux continents ».

À lire : Karima Benyaich, ambassadrice du Maroc en Espagne, est retournée à Madrid

Rappelée pour consultation en mai 2021, l’ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benaïch, a rejoint son poste pour continuer à travailler pour le renforcement des relations entre les deux pays.

Tags : Espagne - Diplomatie - Rabat - Madrid - Sahara Marocain

Aller plus loin

Sahara : José Luis Rodriguez Zapatero salue la nouvelle position de l’Espagne

L’ancien président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a salué la décision du gouvernement de Pedro Sanchez de soutenir le plan d’autonomie du Sahara proposé...

José Manuel Albares attendu au Maroc dans quelques jours

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, effectuera une visite au Maroc le 1er avril prochain. Un pas de plus dans le renforcement des relations entre...

Le Maroc « renonce » à Ceuta et Melilla pour le Sahara

L’Espagne a annoncé vendredi son soutien au plan d’autonomie du Sahara proposé par le Maroc. En retour, le royaume s’est engagé à respecter « l’intégrité territoriale » de l’Espagne,...

Karima Benyaich, ambassadrice du Maroc en Espagne, est retournée à Madrid

L’ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, rappelée à Rabat pour des consultations depuis mai dernier, a finalement rejoint son poste ce dimanche, un jour après le...

Nous vous recommandons

Le Maroc veut acquérir le système de missiles VL-MICA

Le Maroc a annoncé l’acquisition du système de missiles français VL-MICA, afin de « protéger les installations vitales et sensibles en particulier contre les menaces aériennes et de missiles ».

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,31 % face à l’euro et s’est appréciée de 0,48 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 09 au 15 décembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Les greniers marocains, premières banques du monde ? (vidéo)

Au Maroc, les amazighs utilisaient des greniers berbères dans la région de Souss Massa. Ces anciens greniers pourraient être les premières banques au monde.

Automobile : la Spring électrique de Dacia vendue au Maroc cette année

Dacia a annoncé que la Spring, la citadine 100 % électrique de la marque, va être introduite sur le marché marocain d’ici la fin de l’année.

Des anciens footballeurs marocains réagissent aux propos de Roger Milla

Les propos de Roger Milla sur le Maroc et l’Egypte qui auraient voté pour le report de l’organisation de la coupe d’Afrique des nations (CAN 2022) au Cameroun ont suscité des réactions de la part d’anciens joueurs...

Espagne : un Marocain qui a enterré un homme vivant devant la justice

Le tribunal d’instruction de Saragosse a décidé de poursuivre les trois membres du gang de Pedrola qui ont volé et violemment agressé deux personnes et assassiné une troisième courant l’été 2019. Ils seront jugés devant un tribunal ordinaire en ce qui concerne...

L’appel urgent aux habitants de Casablanca

La wilaya de Casablanca-Settat a relancé vendredi, son appel pour redoubler de vigilance face à la recrudescence du Covid-19 avec une poussée du variant Delta. Elle insiste sur le respect des gestes barrières, à l’accord des facilités aux salariés pour se...

Les bouteilles de gaz marocaines font des dégâts à Sebta

Les pompiers de Ceuta continuent d’alerter sur les risques d’explosion des bonbonnes de gaz marocaines, abandonnées dans les rues, les décharges clandestines et les conteneurs de la ville depuis la fermeture des frontières pour raison de crise...

Épinay-sur-Seine : Bouchra, poignardée par son ex-compagnon

Une femme d’origine Marocaine, âgée de 44 ans, a été poignardée à mort vendredi à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) par son ex-compagnon, qui venait d’être libéré de prison après avoir purgé sa peine pour...

Beni-Mellal : frappé par une enseignante, un élève dans un état critique

La police a interpellé une institutrice d’une école privée de Béni Mellal pour violences envers un élève mineur. Les parents ont porté plainte et une enquête a été ouverte.