Milan : une exposition en hommage à la culture amazighe

4 mars 2022 - 06h20 - Culture - Ecrit par : G.A

« Berbères Portraits », c’est le nom de l’exposition portant la touche du photographe portugais Rui Pires et qui s’est ouverte récemment à Milan, mettant en avant la richesse de la culture amazighe marocaine.

L’exposition, qui se tiendra jusqu’au 10 avril, révèle la beauté des paysages et de l’architecture, la diversité culturelle et le patrimoine des tribus amazighes du Royaume. Il s’agit d’exposition de photos prises par Pires chez des personnes qui l’ont accueilli chez elles. Elle met en avant la dimension sociale et leur vie quotidienne dans ses moindres détails, rapporte la MAP.

À lire : La Reine Letizia inaugure une exposition sur la culture amazighe

« Cette exposition nous emmène dans des paysages lointains où Rui, avec ses couleurs audacieuses, illustre une population à travers les visages marqués par le soleil, les habitations en terre et les chameaux, les espaces illimités du désert et de ses dunes », a souligné Alessandro Fidato, directeur général du groupe Sea Aeroporti di Milano, organisateur de l’exposition, en collaboration avec les Archives photographiques italiennes.

À lire : Le patrimoine rifain amazigh exposé à Al Hoceima

Rui Pires se définit comme un artiste classique, dont la passion pour la photographie découle du désir de raconter des histoires de vie, combinant photographie géographique et reportage social.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Amazigh - Exposition - Milan - Photographie

Aller plus loin

Prix de la culture amazighe 2020 : publication des noms des lauréats

Dans le cadre de l’organisation de l’édition 2020 du Prix de la culture amazighe, l’Institut Royal de la culture amazighe (IRCAM) a publié les noms des lauréats à ce concours....

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a...

Maroc : les Amazighs demandent que "Id Yennayer" soit férié

Les militants et politiciens amazighs insistent sur la reconnaissance du nouvel an amazigh, «  Id Yennayer  » comme une fête nationale à l’instar du 1ᵉʳ janvier ou du 1ᵉʳ...

La Reine Letizia inaugure une exposition sur la culture amazighe

’’La Granada Zirí del siglo XI y el universo Bereber’’, c’est le nom de l’exposition inaugurée par la Reine d’Espagne Letizia, jeudi, au Palais de Carlos V de l’Alhambra à...

Ces articles devraient vous intéresser :

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.

Des erreurs sur les panneaux d’autoroutes marocaines

Le député Kamal Ait Mik, membre du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, a relevé des erreurs dans l’écriture des mots amazighs sur les panneaux de signalisation routière.

Les Marocains libres de choisir le prénom de leurs enfants, sous certaines conditions

Les officiers marocains de l’état civil sont à présent dans l’obligation d’accepter temporairement les prénoms déclarés, y compris ceux en contradiction avec la loi, contrairement aux pratiques antérieures, selon un décret qui vient d’être publié.

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

Maroc : moins de français dans les administrations

Les Marocains souffrent de la prédominance de la langue française dans les transactions informatiques des administrations marocaines. Tel est le constat fait par le groupe parlementaire du Rassemblement national des Indépendants (RNI), qui appelle la...

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

Maroc : de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch franchit de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh, mais des efforts considérables restent à fournir pour que la langue retrouve sa place qui lui est échue.

Le Groupe Barid Al-Maghrib promeut la langue amazighe

Le Groupe Barid Al-Maghrib entend intégrer la langue amazighe dans ses services. Dans ce sens, il a signé une convention de partenariat avec l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM).