Le patrimoine rifain amazigh exposé à Al Hoceima

3 décembre 2019 - 16h30 - Culture - Ecrit par : G.A

En marge de la première édition de l’événement Théâtre des jeunes, une exposition consacrée au patrimoine rifain amazigh s’est ouverte à Al Hoceima. Depuis samedi donc, les différents produits artisanaux de la région du Rif sont à l’honneur.

Des ustensiles de cuisine, de vieux instruments de musique et des outils ancestraux utilisés dans l’agriculture et la récolte, des tapis, des lampes, des habits traditionnels. Voilà entre autres les produits qui font la fierté de l’exposition du patrimoine rifain Amazigh, a indiqué Hespress.

Initié par l’Association Awras pour le théâtre amazigh, cet événement qui a reçu le soutien du ministère de la Culture a pour but de faire connaitre aux jeunes générations les coutumes et les traditions de ce patrimoine riche et varié, selon Anouar Bensaid, président d’Awras.

Il est aussi prévu l’organisation d’une formation en scénographie encadrée par le dramaturge Souleymane Aklati. Cette première édition du Théâtre des jeunes, connaît la participation de 40 jeunes âgés entre 17 et 21 ans. La première journée de ces trois jours de manifestations a été marquée par différentes activités, dont des spectacles artistiques et musicaux interprétés par des jeunes de la ville d’Al Hoceima.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Musique - Amazigh - Exposition - Théâtre - Al Hoceima - Patrimoine - Artisanat marocain

Aller plus loin

Le Melhoun et Dekka Marrakchia deviennent patrimoine immatériel de l’ICESCO

Encore de nouveaux sites historiques, arts ou éléments culturels inscrits sur les listes finales du patrimoine matériel et immatériel dans le monde islamique. Le Comité en...

Al Hoceima veut devenir la destination de choix des touristes

La ville d’Al Hoceima nourrit de grandes ambitions sur le plan touristique. Il s’agit désormais de récupérer sa clientèle nationale et internationale, qui afflue pendant les...

Maroc : un projet de sauvegarde des arts oraux amazighs voit le jour

Un projet est actuellement mis en œuvre pour la sauvegarde arts oraux amazighs. L’actrice culturelle, Soumeya Aït Ahmed, et le cinéaste, Nadir bouhmouch, sont les initiateurs d’...

Milan : une exposition en hommage à la culture amazighe

« Berbères Portraits », c’est le nom de l’exposition portant la touche du photographe portugais Rui Pires et qui s’est ouverte récemment à Milan, mettant en avant la richesse de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

Saâd Lamjarred et Ghita El Alaki se marient le 17 novembre au Maroc

Après Paris, le chanteur marocain Saâd Lamjarred et Ghita El Alaki, vont organiser leur mariage au Maroc le 17 novembre prochain. Une cérémonie à laquelle seront conviés sa famille, des fans et amis marocains.

Artisanat marocain : record des exportations en 2022

La bonne dynamique des exportations de l’artisanat marocain constatée depuis le début de l’année se confirme. À fin 2022, les recettes du secteur devront atteindre un milliard de dirhams, soit une croissance de 15% par rapport à 2021. Un record.

Maroc : moins de français dans les administrations

Les Marocains souffrent de la prédominance de la langue française dans les transactions informatiques des administrations marocaines. Tel est le constat fait par le groupe parlementaire du Rassemblement national des Indépendants (RNI), qui appelle la...

Khtek, rappeuse marocaine, se confie sur sa maladie

Dans une interview, la rappeuse marocaine Khtek, de son vrai nom Houda Abouz, se confie sur sa bipolarité. La musique lui sert de thérapie, mais aussi de canal de sensibilisation.

Samira Said et Saad Lamjarred très critiqués

Le compositeur marocain Nabil El Khalidi a dénié à la chanteuse Samira Said et au chanteur Saad Lamjarred le statut d’artiste de renommée mondiale. Il estime par ailleurs qu’aucun artiste arabe, ancien ou nouveau ne l’a été.

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Rap en darija : La spécificité linguistique du rap marocain

Dans un entretien à TV5 Monde, Anissa Rami, journaliste spécialiste du rap revient sur les origines du rap marocain et son évolution dans le temps.

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.