Des Marocaines viennent récupérer leurs enfants à Sebta

23 mai 2021 - 08h00 - Espagne - Ecrit par : J.K

Les autorités espagnoles et marocaines sont en train de se concerter pour le retour en famille des mineurs ayant traversé seuls, la ville de Sebta, entre lundi et mercredi.

Environ 1500 mineurs sont restés à Sebta au cours de la traversée de la ville avec ou sans leurs familles. Sur ce nombre, quelques mineurs qui ont traversé la ville avec des proches sont rentrés avec eux. D’autres le feront dans les jours à venir. En attendant, bon nombre de mineurs non accompagnés circulent dans les rues de la ville, font savoir les médias espagnols. Leur cas doit être géré sur la base du règlement sur l’immigration qui stipule que cela n’est possible qu’ « une fois que la famille du mineur ou, à défaut, les services de protection de l’enfance de son pays ont été localisés », indique Medias24.

Ainsi, avec des rapports de techniciens espagnols et après audition des enfants, dont plus de 50 veulent retourner au royaume, le rapatriement sera probablement réalisé avec l’accord du parquet, précise le média.

Le 20 mai dernier, plusieurs mères marocaines ont reçu l’approbation pour traverser la ville afin de récupérer les enfants du passage Tarajal. Toutefois, les négociations continuent afin qu’une solution globale soit trouvée, a précisé la délégation gouvernementale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Immigration

Aller plus loin

L’Espagne et le Maroc rapatrient les migrants marocains

La police nationale espagnole a lancé mardi une opération de rapatriement de migrants marocains qui ont tenté récemment de rejoindre en masse Ceuta à la nage. Ces retours qui ne...

Maroc-Espagne : la France veut jouer les médiateurs

La diplomatie française s’active pour une reprise du dialogue entre le Maroc et l’Espagne. Jean-Yves Le Drian l’a fait savoir ce dimanche, lors d’une émission télévisée.

« Le Maroc a utilisé la pandémie pour exercer une pression accrue sur Ceuta et Melilla »

La chercheuse spécialisée dans la migration à la frontière entre l’Espagne et le Maroc, Keina Espiñeira affirme que « le Maroc a utilisé la pandémie (de Covid-19) pour exercer...

L’Espagne sanctionnée par l’ONU pour avoir privé d’école un enfant marocain

Le Comité des Nations Unies sur les droits de l’enfant a condamné l’Espagne pour violation du droit à l’éducation d’un enfant marocain de huit ans à Melilla. L’inscription du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.