Un prêt européen pour moderniser les autoroutes marocaines

8 mars 2021 - 11h20 - Economie - Ecrit par : J.K

La Banque européenne d’Investissement (BEI) et la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) renforcent leur partenariat. Dans un communiqué, les deux institutions viennent d’annoncer la signature d’un contrat de financement de 85 millions d’euros (environ 925 millions de dirhams), dans le cadre du mandat de prêt extérieur (ELM) de l’Union européenne pour la période 2021-2027.

Ce programme d’investissement stratégique vise à accélérer la digitalisation des infrastructures de transport autoroutières dans le royaume, favorisant une mobilité accrue des personnes, des marchandises et des services. Pour Ricardo Mourinho Félix, Vice-président de la BEI, responsable des financements au Maroc, « il s’agit d’un vaste programme de modernisation et de renforcement des 1 800 km du réseau autoroutier du pays ». Et Anouar Benazzouz, Directeur Général d’ADM de se féliciter : « La BEI est un partenaire de premier rang qui nous accompagne sur plusieurs projets d’investissement. D’ailleurs nous ne sommes pas surpris que la Banque européenne d’Investissement ait choisi de nous accompagner également dans un domaine aussi stratégique qu’est la digitalisation pour améliorer la sécurité autoroutière et assurer la fluidité du trafic ».

Ainsi, ADM disposera d’un équipement pour avoir des informations en temps réel sur les conditions de circulation sur l’ensemble du réseau autoroutier. Une grande avancée au regard de l’augmentation constante du nombre de véhicules en circulation. Avec la digitalisation des systèmes de paiement et l’installation de nouveaux types de télépéage, c’est l’usager qui gagne en temps, en coût et en sécurité, tout en bénéficiant de nouveaux services personnalisables, font observer les partenaires de cette initiative.

Ces nouvelles infrastructures permettront par ailleurs, d’optimiser la compensation des pertes dues à la crise sanitaire, ainsi que la diminution du nombre de fraudes au péage. Des intérêts que vient compléter un autre, d’ordre environnemental, puisque la pollution générée par les arrêts au niveau des voies de péage manuelles s’en trouvera réduite.

Plus de 6000 emplois devraient être créés durant la phase de mise en œuvre du projet, fait savoir ADM, ajoutant que le montant du prêt couvre à titre exceptionnel jusqu’à 83,6 % du coût total du projet, en principe limité à 50 % par les statuts de la Banque, et cela, conformément à la mesure d’urgence opérationnelle prise au mois d’avril dernier.

Sujets associés : Union européenne - Prêt - Autoroutes du Maroc (ADM) - Transports - Autoroutes marocaines

Aller plus loin

Autoroutes du Maroc lance de nouveaux chantiers

La journée du mardi 25 février a été très chargée pour le ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau. Abdelkader Amara, a procédé, non seulement à...

Autoroutes du Maroc aura sa propre radio

Autoroutes du Maroc (ADM) ambitionne de créer sa propre radio qui permettra de suivre le trafic routier à plein temps. Dans ce sens, la société vient de lancer un appel d’offres.

Les grandes ambitions d’Autoroutes du Maroc

Les Autoroutes du Maroc (ADM) ont enregistré des avancées notables en termes de performances commerciales, d’infrastructures routières, de mobilité durable et d’énergie...

Circulation suspendue sur l’autoroute Casablanca–Berrechid

Dans le cadre des travaux d’élargissement de l’autoroute Casablanca – Berrechid, la circulation sera suspendue provisoirement entre l’échangeur de Casablanca et celui de...

Ces articles devraient vous intéresser :

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Autoroutes du Maroc : succès pour le Pass Jawaz

En 2022, la société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a connu une forte progression dans les ventes de son produit phare, le Pass Jawaz, avec 230 153 unités écoulées.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Message aux détenteurs de la carte Jawaz

Une mise à jour du système informatique va rendre le service de recharge Jawaz momentanément inaccessible, selon la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM).

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Des erreurs sur les panneaux d’autoroutes marocaines

Le député Kamal Ait Mik, membre du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, a relevé des erreurs dans l’écriture des mots amazighs sur les panneaux de signalisation routière.

Autoroutes du Maroc : le parlement s’en mêle

Une mission parlementaire sur la société nationale des autoroutes du Maroc a été constituée pour identifier notamment les problématiques et les dysfonctionnements liés aux équilibres budgétaires d’ADM.

Maroc : les autoroutes en chantier et les autoroutes à l’étude

Le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a annoncé une série de projets d’infrastructure visant à renforcer le réseau autoroutier national au Maroc. Ces projets devraient contribuer à améliorer la mobilité dans différentes régions du...