Recherche

Le mea culpa du ministre Mohamed Amekraz

Mohamed Amekraz

7 juillet 2020 - 23h00 - Société

Le ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle, Mohamed Amekraz avoue avoir commis une infraction en ne déclarant pas deux des employés de son cabinet d’avocats à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Lors de sa participation à une visioconférence sur le Sahara organisée par la jeunesse du Parti justice développement (PJD), Mohamed Amekraz a déclaré qu’il a confié la gestion de son cabinet d’avocats ouvert en 2016 à un collègue depuis sa nomination au poste de ministre. Celui-ci s’est donc mis à la tâche pour régler sa situation auprès de la direction des impôts puis de la CNSS. Seulement, l’étape de la caisse, a-t-il expliqué, a demandé assez de temps et a accusé du retard en raison de la période de confinement.

À en croire Mohamed Amekraz, son cabinet a régularisé la situation de ses employés de manière rétroactive en s’acquittant de toutes les cotisations à la CNSS. Il a également affirmé que les employés de son cabinet et ses stagiaires ont toujours été payés au-dessus du SMIG.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact