La CNSS fait un cadeau aux entreprises

21 juin 2020 - 20h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a décidé d’annuler ce jeudi, toutes les majorations et pénalités de retard. Ceci pour accompagner les entreprises à surmonter les effets de la pandémie du Covid-19. Cependant, cette décision est subordonnée à certaines conditions.

La décision du Conseil d’administration concerne les arriérés de cotisations antérieurs à juin 2020 au profit des entreprises. Cette décision prend effet dès la signature de l’arrêté interministériel entre le ministre du Travail et de l’insertion professionnelle et celui de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration et valable sur une période d’un an. Elle est assujettie au paiement du principal avec possibilité d’échelonner ces paiements qui peuvent s’étaler sur 60 mois.

De même, le complément d’indemnité des mois d’avril, mai et juin 2020, versé par l’employeur aux salariés en arrêt de travail pour préserver leur pouvoir d’achat, est exonéré.

Cette décision prendra effet après la procédure administrative en vigueur et l’autorisation de ministère du Travail et de l’insertion professionnelle.

Sujets associés : CNSS - Ministère de l’Economie et des Finances - Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

CNSS : promulgation de l’amnistie sur les pénalités et majorations

Le gouvernement a promulgué, ce 25 septembre, la mesure exceptionnelle portant autorisation provisoire de remise totale de toutes les pénalités et majorations de retard sur...

Maroc : la couverture sociale désormais accessible aux guides touristiques et aux huissiers

Les guides touristiques et les huissiers auront désormais accès à la couverture sociale. C’est ce qui ressort du Conseil de gouvernement tenu jeudi dernier.

Maroc : les explications de la CNSS sur le non–paiement des allocations familiales

Les bénéficiaires des allocations ont été surpris par le retard accusé par le paiement de leurs allocations de juillet et d’août. Interpellée, la Caisse nationale de sécurité...

Ces articles devraient vous intéresser :

27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Succès d’une nouvelle émission obligataire lancée par le Maroc

Le Maroc clôture avec succès un emprunt obligataire sur les marchés financiers internationaux d’un montant global de 2,5 milliards de dollars. L’opération fait suite à un Roadshow auprès de la communauté des investisseurs internationaux.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Maroc : forte hausse des recettes touristiques

À fin mai dernier, les recettes de l’activité touristique se sont établies à 20 milliards de dirhams, en progression de 173,1 % par rapport à la même période un an plus tôt.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.