Pendant 20 ans au bureau, Mohamed Amghar a été Antoine (vidéo)

17 décembre 2019 - 09h00 - Ecrit par : G.A

Mohamed Amghar demande réparation aux prud’hommes pour discrimination et harcèlement moral. Pendant 20 ans, ses employeurs l’ont contraint à se faire appeler Antoine.

Entre 1997 et 2017, l’ingénieur s’est trouvé confronté à une situation gênante. Personne ne savait quel prénom lui donner. Mohamed ou Antoine ? Aujourd’hui âgé de 63 ans, ce Franco-Algérien accuse la direction d’Intergraph France, une entreprise de logiciels basée à Rungis (Val-de-Marne), de lui avoir imposé ce prénom d’emprunt, à la consonance plus hexagonale, rapporte Le Parisien.

"Au-dessus de moi, il y avait des gens pas très malins, qui ne pouvaient pas concevoir qu’un Arabe travaille dans la haute technologie et traite avec des boîtes comme EDF ou Areva. Ces gens me méprisaient", déplore-t-il dans les colonnes du journal. Il a reçu le soutien de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA).

Mais que dit la société sur la plainte de Mohamed Amghar ? Aujourd’hui Hexagon PPM, les responsables estiment n’avoir "influencé" personne et jugent ces "accusations injustifiées". Sur ses cartes de visite, sur ses récompenses internes, dans des mails qu’il échange avec la direction, on retrouve en effet le prénom "Antoine". Alors que pour les démarches officielles, comme des demandes d’accès à des sites sécurisés, c’est son prénom à l’état civil, Mohamed, qui est indiqué. Même ses fiches de paie sont établies au nom de ’’Mohamed-Antoine’’.

Son avocate, Me Galina Elbaz, juge ce cas "emblématique" des discriminations raciales au travail. Elle se réjouit des nombreuses preuves qui existent et donnent de la solidité au dossier. Mais la partie est loin d’être gagnée. Dès 2018, l’avocate, déléguée à la lutte contre les discriminations de la LICRA, avait mis en demeure la société Intergraph pour une réparation à l’amiable. "On ne peut pas exclure que M. Amghar ait pu être à l’origine de ce prénom", lui avait rétorqué la direction, affirmant ignorer les raisons de ce changement de prénom, et renvoie vers le PDG de la société, décédé.

Mohamed Amghar rassure qu’il ne fait pas tout ceci pour de l’argent. "C’est un combat pour la dignité. Dès le premier jour, je savais que je demanderais réparation.", a-t-il déclaré.

Tags : France - Racisme - Vidéos - Islamophobie

Nous vous recommandons

Une Marocaine, grand-tante à 25 ans, fait le buzz

Syria Bouker, une jeune marocaine de 25 ans, raconte dans une vidéo diffusée sur TikTok comment elle est devenue la grand-tante d’une adolescente de 16 ans. L’histoire est devenue virale sur le réseau...

Tests PCR : les laboratoires privés dans le viseur des Marocains

Le ministère de la Santé fait des tests de dépistage l’un des facteurs clés dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Mais les prix que proposent les laboratoires n’encouragent pas les citoyens et n’entrent pas dans la politique du ministère de la...

Royal Air Maroc programme de nouveaux vols spéciaux

Suite à la décision des autorités marocaines de mettre fin au dispositif mis en place pour permettre le retour au Maroc des Marocains qui y résident effectivement et qui ont quitté récemment le territoire national dès le 23 décembre, la compagnie aérienne...

Exportation de l’hydrogène vert vers l’Europe : pas une aubaine pour le Maroc

Les programmes d’exportation d’hydrogène vert élaborés par le Maroc, l’Algérie et l’Égypte ne sont pas économiquement viables. C’est ce que révèle une étude réalisée par le think tank néerlandais Transnational Institute et l’Observatoire de l’Europe industrielle...

Où en est le projet de construction du câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni ?

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les énergies renouvelables, poursuit ses efforts en vue de la construction du câble sous-marin de 3 800 km devant relier le Maroc au Royaume-Uni. Le lieu d’implantation de l’usine qui fabriquera les câbles...

Les parents de Rayan remercient le roi Mohammed VI

Les parents de Rayan, le garçonnet de 5 ans tombé accidentellement dans un puits sec à Chefchaouen, près de sa maison, ont exprimé leur gratitude au roi Mohammed VI, ainsi qu’à l’ensemble des équipes de...

Le Maroc bloque l’arrivée des saisonnières à Huelva

À part le froid avancé il y a quelques jours, la récente décision du Maroc de maintenir la suspension des vols vers l’Espagne pour « non-respect des protocoles sanitaires » par celle-ci, vient davantage retarder l’arrivée des premières saisonnières...

Des foyers de contamination au variant Delta détectés à Casablanca et Kénitra

Quatre foyers de contamination au variant indien Delta ont été détectés au Maroc. Trois à Casablanca et un quatrième à Kénitra.

Marocains du monde : lancement officiel de l’opération Marhaba 2022

Après plusieurs semaines de préparation, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité lance ce dimanche 5 juin, l’édition 2022 de l’opération Marhaba d’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) et ce sera en présence du roi Mohammed...

TUI annule ses vols vers le Maroc

TUI UK, la branche britannique du voyagiste allemand, a décidé d’annuler les vols vers le Maroc et d’autres destinations jusqu’au mois d’août. En cause, la crise due au Coronavirus.